La plagiocéphalie des bébés

La plagiocéphalie des bébés

Qu’est ce que c’est?

La plagiocéphalie, c’est un aplatissement asymétrique de l’arrière ou du côté du crâne.

Visuellement, vous pouvez vous rendre compte que l’arrière ou le coté de la tête de votre bébé comporte une zone plus plate.

Si la plagiocéphalie n’est pas détectée rapidement, elle peut s’aggraver

  • L’aplatissement de la tête sera alors plus important
  • Les oreilles de bébé peuvent perdre leur alignement (elles sont alors décalées l’une étant plus haute que l’autre)

A ce jour, les conséquences sont surtout esthétiques. Certaines études tentent de déterminer si la plagiocéphalie impacte le développement et les capacités du tout petit mais rien n’est avéré pour l’instant (développement psychomoteur, audition…).

Mais en fait quelle est la raison de l’aplatissement du crâne ?

Afin de permettre au cerveau de se développer, les os du crâne sont mous chez le nourrisson et sont donc déformables. Le crâne à donc cette fâcheuse tendance à épouser la forme du support si les zones d’appuis sont toujours les mêmes.

Information très importante qui va vous aider dans vos achats (ou non achat) d’aide technique type coussin…etc. :

La plagiocéphalie est surtout due à un manque de mobilité de la tête. C’est à dire que si votre enfant peut tourner son petit crâne dans tous les sens, même si le support sur lequel il est couché est relativement dur cela n’entrainera pas un aplatissement de la tète.

Mais pourquoi certains bébés sont concernés et d’autres non ?

Il existe en fait deux raisons très différentes qui amènent un manque de mobilité de la tête :

  • Les raisons dites anténatales : c’est à dire que votre bébé peut avoir pris une certaine position dans votre ventre ou a subit quelques difficultés lors du « passage » (utilisation d’instrument, posture particulière du bébé) entrainant une lésion provisoire qui va favoriser le positionnement de la tête d’un coté uniquement.
  • Les raisons dites positionnelles : votre bébé n’a pas de prédisposition particulière liée à la grossesse ou à la naissance mais il va prendre régulièrement la même position, donc les mêmes zones d’appuis, qui entraineront l’aplatissement d’une zone du crâne.

En pratiques, quels sont les conseils permettant d’éviter l’installation d’une plagiocéphalie :

Si dès ses premiers jours de vie, vous observez que votre bébé tourne systématiquement la tête du même coté, n’hésitez pas à en parler au pédiatre lors de l’examen de sortie afin d’être sûre que votre bout’chou n’ait pas un torticolis !

Sans titreSi le médecin vous rassure, qu’il n’y a pas de torticolis, mais que votre enfant continu à tourner sa tête du même coté cette fois ci consultez un ostéopathe afin de faire le point sur la posture de votre tout petit !

Enfin, si vous observez que votre mini n’en fait qu’à sa tête, ne voulant pas observer le monde des deux côtés, voici ce que vous pouvez tenter :

  • Tout d’abord lors des tétés au sein, l’enfant alterne sa position et donc le fait de tourner sa tête d’un coté ou de l’autre. Lorsque vous lui donnez un biberon, essayez également de lui donner parfois à droite, parfois à gauche. Il sera alors obligé de tourner son petit minois vers la tétine !
  • Evitez le contact avec une surface plane et rigide pendant des durées trop longue (en dehors du temps de sommeil bien sure)
  • Pensez alors au portage physiologique, qui lui permet d’aborder le monde autrement que sur le dos tout en respectant son développement.
  • Lorsque votre bout’chou dort profondément, placez vous discrètement derrière lui et glissez vos mains à plat sous son petit crâne. Une fois ce dernier bien positionné au creux de vos mains, pivotez doucement afin de lui tourner la tête de l’autre coté.
  • Si la tête de votre bébé commence à s’aplatir évitez le mobile suspendu au dessus de sa tête et préférez un boulier suspendu sur le coté du lit. Là vous avez deux solutions : soit vous décrochez le boulier d’une sieste à l’autre pour le changer de coté, soit vous alternez le sens dans lequel vous couchez votre bébé. Dans les deux cas, votre bout’chou sera attiré par le boulier et regardera sur le coté.
  • Lorsque vous posez votre bébé sur un tapis d’éveil, pensez à lui mettre ses jeux d’un coté ou de l’autre afin de l’amener à regarder sur les cotés et pas uniquement au dessus de lui (d’ou l’importance du choix du tapis …. Mais ça on en reparle très bientôt !)

 

Voici d’avantage d’information sur la plagiocéphalie : association-plagiocephalie-info-et-soutien

Voilà, vous savez tout pour prévenir, ou améliorer la plagiocéphalie !

Laure de Fleurian

Laure de Fleurian

Psychomotricienne D.E
Formation à l’accompagnement à la parentalité par le Toucher Bienveillant, et au portage physiologique.
Bilan / prise en charge en psychomotricité  bébés & enfants

Maman de 3 enfants

40 boulevard des Invalides 75007 Paris 06.11.94.12.81
www.psychomotricite-paris7.com

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue