La césarienne

La césarienne

On compte un taux de césarienne en France d’environ 15 à 20% des naissances, parmi lesquels une forte proportion parmi les grosses à risques, souvent interrompues avant terme car elles peuvent dangereuses pour le bébé.
Cette intervention chirurgicale permet d’extraire le bébé rapidement par une incision de l’abdomen, des muscles et de l’utérus.

 

Dans quels cas pratique t-on une césarienne?

Il existe 2 types de situations concernant la césarienne : la césarienne programmée et la césarienne faite en urgence.

La césarienne programmée est prévue avant la mise en travail et elle est toujours précédée d’une discussion entre les médecins et les parents. Les causes peuvent être multiples, en voici quelques exemples :

  • Bébé
    • en siège (selon le souhait de la patiente)
    • grossesse multiple
    • pathologie fœtale
    • poids trop petit dans un contexte de prématurité ou plus de 5kg dans un contexte de diabète mal suivi
  • Maman
    • Bassin trop petit suite à une chute ou une anomalie du bassin
    • Pathologie maternelle
    • Antécédent d’intervention chirurgicale sur l’utérus
  • Annexes
    • Placenta recouvrant le col

 

Quand à la césarienne en urgence, elle est décidée lorsque la situation nécessite une extraction rapide de l’enfant. La cause peut être maternelle ou fœtale.

  • Maman :
    • Dégradation rapide et brutale d’une pathologie maternelle (pré-éclampsie, hellp syndrome…)
    • Stagnation de la dilatation au cours du travail
  • Bébé
    • Signes de souffrance fœtale (anomalie du rythme cardiaque fœtal)
    • Non engagement du bébé dans le bassin maternel

Comment se passe un accouchement par césarienne?

  • Lorsque la césarienne est programmée, une visite doit être faite la veille de l’intervention à la maternité pour s’assurer que votre dossier médical est bien complet, et faire une dernière vérification clinique. ( Appeler le matin même pour fixer un rdv, qui se déroule l’après midi ou le matin même selon les maternités)
  • Vous devez être à jeun au moins 6h avant l’intervention.
  •  De puissants antalgiques vous sont administrés les premières heures. Le premier lever est douloureux mais vous reprenez rapidement votre autonomie. La perfusion est enlevée 24 à 48h après l’intervention.
  • Une sonde urinaire est placée avant l’opération pour maintenir votre vessie vide, elle sera enlevée après 24h. Cela n’est pas douloureux.
  • La durée d’hospitalisation est plus longue qu’un accouchement par voie basse, environ 5 jours.
  • L’allaitement et les soins prodigués au bébé n’en sont pas affectés.
  • Vous reprenez une alimentation normale dans les 2 jours suivants, après la reprise du transit intestinal.

 

Après une césarienne, le délais à respecter avant une nouvelle grossesse est de un an. Il est tout à fait possible d’accoucher ultérieurement par voie naturelle (environ 50% des femmes).

 

Laure Laroche

Master de maïeutique à l'Université de St Quentin en Yvelines.
Sage-femme en maternité. Cours de préparation à la naissance et à la parentalité.
Formation master d'éthique biomédicale à l'institut politique Léon Harmel.

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue