J’ai arrêté la montée de lait grâce à des méthodes naturelles

J’ai arrêté la montée de lait grâce à des méthodes naturelles

Maman de deux enfants, je n’ai pas souhaité allaiter mon deuxième enfant et me suis tournée vers des méthodes naturelles pour stopper la montée de lait pour éviter de prendre un médicament que je savais controversé.

La montée de lait

La montée de lait est inévitable car naturelle et physiologique chez toutes les femmes ayant donné naissance à un enfant (sauf exceptions rares). Elle survient que la naissance se soit déroulée par voie basse, ou par césarienne, en raison de la sécrétion de la prolactine (hormone ayant notamment des effet lactogénique).

La montée de lait apparaît, généralement, deux à cinq jours après la naissance de bébé. Elle peut être douloureuse si le nourrisson n’est pas mis au sein en raison de l’engorgement du lait qui n’est alors pas « évacué » par les tétées.

Les méthodes naturelles suivantes ont été très efficaces dans mon cas.

Je n’ai pas stimulé la lactation

Ne souhaitant pas allaiter pour diverses raisons personnelles, j’ai décidé de ne pas donner le colostrum à mon bébé (liquide jaunâtre avant l’apparition du lait) pour éviter de stimuler la lactation. En effet, quand le bébé n’est pas mis au sein, la montée de lait est en principe quasi-inexistante.

Cela n’a malheureusement pas été mon cas avec une montée de lait assez importante. C’est cette raison qui m’a conduit à m’intéresser aux diverses méthodes utilisées autrefois ou dans certains pays pour tarir le lait.

Porter un soutien-gorge de sport

Mon médecin m’avait conseillé de porter un soutien-gorge de sport afin de compresser ma poitrine comme le faisait nos grand-mères, autrefois, avec des bandages.

Les feuilles de chou

Sur les conseils de ma grand-mère, j’ai appliqué une feuille de chou localement sur ma poitrine. Je les ai maintenues grâce à mon soutien-gorge de sport et ceci durant deux à trois heures. Je répétais l’opération deux à trois fois par jour et ceci pendant sept jours dès le lendemain de mon accouchement.ALT-methode-nautrelle-allaitement-maman-vogue

Le persil

Durant toute la semaine postérieure à mon accouchement, j’ai mangé quotidiennement deux taboulés libanais. C’est selon moi, le coupe-lait le plus efficace et incontournable.

Les gélules de sauge et d’artichaut

Chaque jour à compter de mon accouchement et durant deux semaines, je prenais deux gélules de sauge et deux gélules d’artichaut (achetées en pharmacie) avec un petit verre d’eau. Attention, il est expressément indiqué de ne pas de prendre ces gélules en cas d’allaitement pour diminuer la lactation. Cela pourrait être néfaste pour votre bébé.

L’homéopathie

Pour éviter les tensions mammaires et tarir le lait, j’ai également pris de l’homéopathie en suivant les posologies suivantes :

Ricinus 30 CH : une dose par jour que j’ai commencé juste après la naissance et durant trois jours,

Lac Caninum 30 CH :  cinq granules toutes les deux heures durant sept jours.

Boire le minimum possible 

Pour éviter une montée de lait trop brutale, je me contentais de quatre verres d’eau par jour. Il ne faut, toutefois pas, arrêter totalement de boire durant cette période car des problèmes urinaires pourraient apparaître.

Eviter les aliments galactogènes

Certains aliments stimulent la lactation et sont dès lors à bannir durant cette période, notamment :

– les carottes,

– le fenouil,

– l’anis,

– les lentilles,

Ces différentes méthodes m’ont permise de stopper la production de lait et de vivre la montée de lait en minimisant la souffrance liée aux petits engorgements.

En cas de douleurs, il serait toutefois prudent de consulter l’avis de votre médecin.

Lire aussi :

Bobos de l’allaitement : nos meilleurs remèdes 100% naturels

Connaissez-vous les consultantes en lactation ? Cela va changer votre allaitement !

Le papa et l’allaitement

 

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue