« J’ai découvert ma Mission de vie, mais j’ai aussi appris à me connaître, à m’apprécier, à me révéler… »

« J’ai découvert ma Mission de vie, mais j’ai aussi appris à me connaître, à m’apprécier, à me révéler… »

« Je suis Nolwenn, je suis mariée, et j’ai 2 enfants de 2 ans et de 5 ans. J’exerce à Paris le métier de coach professionnel et de consultante en développement personnel et professionnel.

Il y a 1 an et demi, j’étais dans une grande période de questionnements dans ma vie professionnelle, et de recherche d’équilibre, de sens, et d’élan dans ma vie en général. J’ai alors découvert l’approche de Jean Monbourquette et les parcours de développement personnel proposés et j’ai souhaité prendre ma vie en main. 4 mois plus tard, j’étais en chemin vers ma Mission de vie.

Comment j’ai décidé de cheminer vers ma Mission

J’avais l’impression de vivre plusieurs vies inachevées, sans parvenir à les relier entre elles : une professionnelle du marketing reconnue mais blessée, qui s’envolait vers le toujours plus (mais toujours plus de quoi ?) et qui redoutait l’échec, une maman qui courait tout le temps et qui culpabilisait, une épouse pas toujours disponible, une jeune femme toujours prête à rendre service…

J’accordais quelques minutes à ma spiritualité quand mon planning me le permettait. Mais concrètement, j’en faisais quoi dans ma vie quotidienne ? Et moi dans tout ça, m’arrivait-il de penser à moi ? Et comment pouvais-je m’ouvrir aux autres, et à plus grand que moi, si je ne me laissais moi-même aucune marge d’épanouissement ?

J’avais déjà entamé un cheminement en développement personnel et rencontré un psychothérapeute après un burn-out 2 ans plus tôt. J’avais découvert la méditation et reconsidéré la place de ma spiritualité. Et ça ne me suffisait pas !

J’ai tout de suite été séduite par l’approche de Jean Monbourquette qui relie 2 mondes si complémentaires : la psychologie et la spiritualité.
Comment pouvais-je me tourner vers les autres et m’accomplir si je ne m’aimais pas moi-même et si je ne me connectais pas à mon âme, à mon centre spirituel ?

Jean Monbourquette le dit très bien : « il est essentiel que celui qui annonce la bonne nouvelle s’estime lui-même. Par son être, par ses gestes, il doit être une bonne nouvelle ». Ce parcours a été une révélation, et m’a permis, avec humilité et bienveillance envers moi-même, d’aller bien au-delà de ce que j’imaginais…Je m’étais préparée à faire des petits changements, mais je ne m’attendais pas à ce que ma vie soit changée à ce point, et dans toutes ses facettes !

DAY 3-8

Comment cette transformation, ou plutôt cette révélation s’est opérée…

Ce parcours m’a tout d’abord permis de me sentir digne de m’aimer et d’être aimée en accueillant mes qualités d’être, de mettre en lumière mes talents et mes compétences ; elles sont bien plus nombreuses que ce que je pensais, et quel bénéfice j’en ai retiré ! J’ai alors pris en confiance en moi, et je me suis sentie capable de déplacer des montagnes pour découvrir ma mission, et la mettre en œuvre.

Entamer un chemin pour identifier mes ombres, et les apprivoiser, m’a permis de prendre conscience que je pouvais par exemple m’autoriser à avoir en même temps de la générosité et prendre soin de moi…Prendre soin de moi, je ne savais pas vraiment faire (on dit souvent que le burn-out est la maladie du don…). Prendre soin de moi, c’est m’autoriser à avoir un peu d’égoïsme ; l’égoïsme, c’est ce qui m’exaspérait le plus chez les autres, tout simplement parce que je ne m’autorisais pas à en avoir. Et j’en vois encore les fruits ! Il m’est aujourd’hui impossible de sacrifier ma séance hebdomadaire de Yoga, le mercredi après-midi avec mes enfants, et les temps passés en couple (ils sont rares, ils sont précieux) …tous ces temps sont essentiels pour moi et font partie de mon équilibre. Aider les autres OUI, mais pas question de m’oublier, ni d’oublier les miens !

Par la relecture de ma vie, d’aujourd’hui à mon enfance (on a plutôt l’habitude de raconter sa vie dans l’autre sens), j’ai pu repérer les épreuves que j’avais traversées, mes pertes, les exprimer, analyser les deuils que j’avais faits, et j’ai pu trouver les clés pour faire les deuils qu’il me restait à faire, notamment concernant le burn-out et la rupture professionnelle violente que j’avais connue 2 ans plus tôt.

En faisant le lien entre les expériences que j’ai eues tout au long de ma vie, qu’elles soient personnelles (familiales, amicales, activités sportives, artistiques ou associatives), scolaires, universitaires, ou professionnelles (Quels points communs y avait-il entre ces expériences ? Au fond, qu’ai-je recherché dans chacune d’elles ?), et en me reconnectant à mon enfant intérieur (vous savez, cette petite voix d’enfant qui vous parle régulièrement, et qui vous rappelle l’enfant que vous étiez, et l’adulte que vous vouliez être, j’ai pu commencer à ressentir ce qui m’animait : mettre la relation humaine au cœur de ma vie, être au service des autres, co-créer, et faire grandir.

La découverte, ou plutôt la reconnexion avec mon identité profonde, ma raison d’être, m’a permis d’être à l’écoute de mon intériorité, et d’accueillir ce qui se passait. La question devenait : pour moi, ici et maintenant, où serais-je la plus vivante ? Qu’est-ce que je recherche ? Qu’est-ce qui m’anime ? Qu’est-ce qui me fait vibrer ?
Ce que je désire, c’est la force intérieure à vivre ce pourquoi j’ai été créée, ce pourquoi je suis faite, ce qui me pousse à être plus libre intérieurement. Développer ma spiritualité et me connecter à une puissance supérieure, être à l’écoute des appels de mon âme, et de la vie (ces signes que je ne pouvais pas voir si je n’y étais pas ouverte), m’a permis d’oser énoncer une mission de vie grandiose (et en même temps très simple), unique, et très personnelle.

 

Aujourd’hui, je me sens unifiée, alignée avec mon identité profonde, je me rends compte que le choix n’est plus un but, mais un moyen d’épanouir mon désir. Et cette Mission, autant que le chemin pour la trouver, est unique, personne ne pourra l’accomplir comme je le fais.

Je suis consciente que je rencontrerai des épreuves, mais je ne me sens pas seule pour aller de l’avant, portée par une puissance intérieure et supérieure, par les paroles valorisantes que j’ai entendues et accueillies, avant le parcours, pendant, et après, ces paroles qui me rassurent sur le bien-fondé de ma mission. Je me sens surtout portée par mes alliés, qui m’ont soutenue sur ce chemin de découverte et de mise en œuvre de ma Mission (mon époux, bien sûr, quelques amis proches et membres de ma famille, mes pairs).

Avec ce parcours, j’ai non seulement découvert ma mission de vie, mais j’ai aussi appris à me connaître, à m’apprécier, à me révéler. J’ai choisi d’aimer la vie, et de la faire aimer en créant joie et vie dans ma vie personnelle et professionnelle, en aidant petits et grands à s’épanouir, par l’amour que je leur porte, par l’éducation, par l’accompagnement des personnes sur des chemins de croissance personnelle et professionnelle. C’est pour cela que j’ai décidé de devenir coach et animatrice des parcours de développement personnel de Jean Monbourquette.

Alors, un conseil : investissez sur vous-même, du temps, de l’argent…vous en valez la peine !

 

Découvrir les ateliers Jean Monbourquette
« Pour en savoir plus sur la mission de vie : assistez au p’tit déj Monbourquette du 12 janvier 2018, de 9 à 10h30, à l’Espace Bernanos, Paris 9 :
À chacun sa mission, découvrir sa mission de vie à l’aide des outils de Jean Monbourquette »

En savoir plus

Estimame International

Fondée en 2010 par Jean Monbourquette (1933-2011), Estimame a pour mission de poursuivre son œuvre en accompagnant les personnes dans leur croissance psychologique et spirituelle.

Elle vise à promouvoir l’estime de soi, c’est-à-dire le développement de la confiance en soi et de l’amour de soi, et l’estime du Soi, c’est-à-dire l’ouverture à la dimension spirituelle en chaque personne, quelles que soient ses croyances ou ses convictions.

Le « Soi » est un concept défini par Carl G. Jung et développé par Jean Monbourquette. Il représente le centre spirituel et le principe organisateur de la personne, le lieu de son identité profonde et de sa mission personnelle.

Estimame a pour objectifs d’offrir des activités pour expérimenter l’approche Monbourquette, de former des animateurs et de rassembler toutes les personnes intéressées par cette approche.

http://www.estimame.com/

Nolwenn Morel

© photo Annaclick

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue