Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Suivi de grossesse

Semaine 6 de grossesse
Semaine 8 d'aménorrhée

Edito

Pour la plupart d’entre vous, vous souhaitez garder votre grossesse secrète ce qui n’est pas toujours évident pour les blablateuses! Mais cela peut être également un moment fort dans votre couple, un moyen de se rapprocher et se préparer à deux dans cette nouvelle vie qui s’ouvre à vous.

Recevoir par mail mon suivi de grossesse

Quoi de neuf ?

La chair de votre chair fait maintenant entre 10 et 14mm, et pèse environ 1,5g.
Cette semaine votre bébé grandit à toute vitesse, soit 1mm par jour ! Même si vous ne le sentez évidement pas, bébé bouge déjà !

A ce stade de la grossesse, la colonne vertébrale est en pleine formation. les bras et les jambes s’allongent (les bras plus vite que les jambes), le système digestif commence à se former. 
Ses doigts commencent à se dessiner, tout comme son visage. Les ébauches de ses futures dents se mettent en place. D’autres organes vitaux comme les reins se développent.
Quant au système nerveux, il commence à effectuer les premières connexions. Sa tête toujours incurvée sur son corps, comme un escargot, grossit davantage et représente près de la moitié du volume de son corps. Son visage prend forme peu à peu : la langue, les narines et la bouche apparaissent.

Depuis la première cellule, le sexe de votre enfant est génétiquement determiné, mais il n’est pas pour le moment identifiable de l’exterieur. Pourtant la formation des organes sexuels internes a beaucoup évolué.

Idées prénoms des mam' en vogue

Bienheureux Arthur Bell, prêtre franciscain et martyr 1600. Ordonné en 1618, Arthur prit le nom de François. Il parlait plusieurs langues et ses dons l’amenèrent à faire de nombreuses traductions. Professeur d’hébreu et des langues sacrées des novices franciscains et des jeunes prêtres. Il changea beaucoup de pays et continua son travail clandestin jusqu’en 1643. Condamné et torturé, il mourut en martyr. Fête le 11 décembre.

Saint Philippe, 1er siècle, disciple de Jésus. Philippe était de Bethsaïde, sur la rive nord du lac de Tibériade, comme André et son frère Pierre. Le soir de la dernière Cène, Philippe lui, veut...

Bienheureux Arthur Bell, prêtre franciscain et martyr 1600. Ordonné en 1618, Arthur prit le nom de François. Il parlait plusieurs langues et ses dons l’amenèrent à faire de nombreuses traductions. Professeur d’hébreu et des langues sacrées des novices franciscains et des jeunes prêtres. Il changea beaucoup de pays et continua son travail clandestin jusqu’en 1643. Condamné et torturé, il mourut en martyr. Fête le 11 décembre.

Saint Philippe, 1er siècle, disciple de Jésus. Philippe était de Bethsaïde, sur la rive nord du lac de Tibériade, comme André et son frère Pierre. Le soir de la dernière Cène, Philippe lui, veut voir Dieu: « Montre-nous le Père et cela nous suffit. – Philippe qui me voit, voit le Père. » (Jean 14. 8) Philippe, le disciple qui veut voir et fait voir. Fête le 3 mai.

Avis de la sage-femme

Les petits maux de la grossesse sont bel et bien présents! C’est vers la 6ème semaine que le taux de l’hormone HCG est le plus haut, et c’est bien pour cela que vous êtes fatiguée, vous avez toujours des nausées, vous êtes peut-être constipée, avez des envies fréquentes d’uriner. Vous pouvez avoir des vertiges, les jambes lourdes, des crampes…

Votre corps s’adapte à la nouvelle vie qui est en vous. Prenez soin de vous, reposez vous dès que vous le pouvez. C’est souvent à ce moment également que vous devenez hypersensible, avec l’humeur changeante. A. Foyer

Avis de l'ostéo - kiné

Lors de la grossesse, la maman voit son corps se modifier, le bébé prend de plus en plus de place dans le ventre. Il pousse, il bouge, il vit… dés les premières semaines de la grossesse. Le corps de la maman va s’adapter à la présence du bébé et au fait qu’il grandisse. Le ventre grossit, la maman prend du poids et en compensation le bas du dos (les vertèbres lombaires) se creuse. Ce n’est pas l’accentuation du creusement du dos qui pose problème mais les contraintes en pression, en tiraillement que celui ci supporte. Les muscles, les ligaments, les fascias (tissus de lien entre différents éléments du corps), les...

Lors de la grossesse, la maman voit son corps se modifier, le bébé prend de plus en plus de place dans le ventre. Il pousse, il bouge, il vit… dés les premières semaines de la grossesse. Le corps de la maman va s’adapter à la présence du bébé et au fait qu’il grandisse. Le ventre grossit, la maman prend du poids et en compensation le bas du dos (les vertèbres lombaires) se creuse. Ce n’est pas l’accentuation du creusement du dos qui pose problème mais les contraintes en pression, en tiraillement que celui ci supporte. Les muscles, les ligaments, les fascias (tissus de lien entre différents éléments du corps), les disques intervertébraux vont être étirés, comprimés, « malmenés » par le bébé qui prend de plus en plus de place.

Il en est de même pour le système viscéral qui vient être sous pression. Parfois, le sur appui du bébé sur les organes (estomac, vessie, intestins, colon…) viendra perturber la mécanique digestive, intestinale, urinaire, vasculaire (compression du système veineux) de la maman.

L’ostéopathe, dans la prise en charge de la femme enceinte, cherchera à améliorer le confort de vie de la maman. A. Roy

Avis de la psy

Ce temps « à part », où vous allez finalement souvent avoir envie de vous reposer, mettez-le à profit. Prenez le temps de faire les choses calmement, de profiter de ce que votre vie vous apporte. Vous vous êtes déjà certainement jetée sur la littérature spécialisée comme toute femme normalement constituée qui veut savoir « ce qui l’attend », prenez également des temps « vides ».

« Vides » car vous n’avez certainement pas l’habitude de ne rien faire, mais « pleins » car vous allez pouvoir le remplir de vos pensées, méditations, prières pour votre enfant à venir. Eteignez vos ordinateurs, télés,...

Ce temps « à part », où vous allez finalement souvent avoir envie de vous reposer, mettez-le à profit. Prenez le temps de faire les choses calmement, de profiter de ce que votre vie vous apporte. Vous vous êtes déjà certainement jetée sur la littérature spécialisée comme toute femme normalement constituée qui veut savoir « ce qui l’attend », prenez également des temps « vides ».

« Vides » car vous n’avez certainement pas l’habitude de ne rien faire, mais « pleins » car vous allez pouvoir le remplir de vos pensées, méditations, prières pour votre enfant à venir. Eteignez vos ordinateurs, télés, portables et autres tablettes et prenez juste ce temps pour vous, vous et votre enfant. Même très courts, ces moments sont extrêmement bénéfiques pour vous qui développez alors votre cœur, vous vous préparez affectivement à faire de la place à votre enfant ; et pour votre bébé qui, même si petit, ressent que vous vous montrez disponible à sa présence, juste comme ça, dans le silence. A. de Boccard

Avis spi

Papa, Maman, un appel, un service, un ministère. Participants de la Création, être auprès de ce tout-petit signe vivant de l’Amour du Père, le conduire vers Lui.

Personne ne le voit, il est presque difficile de croire à sa présence. Petite d’homme qui grandit… Confiance… patience… le chemin doit durer 9 mois.

Soeur Marie Elisabeth

Avis des mamans

« Là où on planait encore dans le doute le 1er mois, le deuxième mois pour moi concrétise le changement du corps dû à la grossesse. C’est bien ça, je suis enceinte. Difficile pour autant de commencer la relation avec bébé et de lui parler. On se fait à l’idée d’abord d’être enceinte plutôt que d’être maman. Et puis, on ne peut pas encore le dire autour de nous, c’est assez frustrant, surtout pour un premier.  De l’extérieur rien ne se voit, rien ne se dit, mais pourtant on ressent bien les nausées, la poitrine plus sensible, les envies de dormir dès que possible. C’est une période où on se sent beaucoup plus...

« Là où on planait encore dans le doute le 1er mois, le deuxième mois pour moi concrétise le changement du corps dû à la grossesse. C’est bien ça, je suis enceinte. Difficile pour autant de commencer la relation avec bébé et de lui parler. On se fait à l’idée d’abord d’être enceinte plutôt que d’être maman. Et puis, on ne peut pas encore le dire autour de nous, c’est assez frustrant, surtout pour un premier.  De l’extérieur rien ne se voit, rien ne se dit, mais pourtant on ressent bien les nausées, la poitrine plus sensible, les envies de dormir dès que possible. C’est une période où on se sent beaucoup plus vulnérable, mais c’est aussi cette belle fragilité qui nous pousse à nous ressourcer dans les bras de notre mari et à lui confier tous ces petits changements. » Mailys V

En effet, impossible pour nous de nous taire quand à l’arrivée de bébé ! Nous avons craqué très rapidement lors de réunions de famille ou de diners arrosés ( sauf pour moi bien sur!) Nous avons tellement de mal à réaliser ce qui nous arrive que nous avons besoin de le concrétiser en le répétant à longueur de journée. Ombeline G

J’étais une grosse fumeuse et j’aimais beaucoup boire une verre de vin en fumant une cigarette à la fin de la journée. Quand j’ai appris que j’étais enceinte, j’ai su que j’allais devoir arrêter les deux : l’alcool et le tabac. Mais j’ai compris que bébé est tout de suite devenu la chose la plus importante au monde et je ne voulais prendre aucun risque pour sa santé. J’ai la chance de travailler donc j’étais assez occupée, et dès que j’avais une grosse tentation, je fonçais sur les forums et site de grossesse pour m’encourager ! Iris T

J’entame ma 6ème semaine aujourd’hui, jusque là tout va bien, juste un peu de nausées matinales et depuis 2 jours quelques douleurs en bas du ventre. J’essaie de profiter de ce début de grossesse au maximum, c’est à dire oublier la fatigue, et rester coquette pour mon mari. Règle d’or : Etre maman, oui ! Mais être une épouse avant tout ! Carole de R