Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Suivi de grossesse

Semaine 40 de grossesse
Semaine 42 d'aménorrhée

Edito

Le travail de l’accouchement peut être plus ou moins douloureux, mais pour la plupart des femmes, lorsque vous tenez votre enfant dans vos bras pour la première fois, cela annule tous ces mauvais souvenirs. Vous venez de donner la vie qu’y a t’il de plus merveilleux ? C’est le début d'une formidable aventure, celle d'être mère.

Recevoir par mail mon suivi de grossesse

Quoi de neuf ?

Si vous n’avez toujours pas accouché, c’est que vous savez ce que signifie un dépassement de terme! Mais rassurez vous, un bébé fini toujours pas sortir d’une manière ou d’une autre!

Surveillé par des échographies et des dopplers chaque jour, vous êtes suivie et choyée pas l’équipe des sages-femmes et votre bébé ne risque rien. Si jamais le dépassement de terme se prolonge trop longtemps, et qu’il y ait un moindre risque pour votre bébé, votre médecin vous orientera vers un accouchement déclenché.
Le déclenchement peut stimuler les contractions de pré-travail et de travail très rapidement en quelques heures, mais pour certaines femmes cela peut mettre jusqu’à 48h. Allez courage, vous y êtes!

Idées prénoms des mam' en vogue

Auguste. Etymologie latine : « augustus », vénérable
Prêtre et abbé à Bourges. Grand infirme qui était obligé de se traîner sur le ventre pour aller mendier. Avec les aumônes reçues, il bâtit une chapelle à Brives 36100, près de Bourges. Il y édifia aussi un monastère et un deuxième non loin de là à Saint Symphorien. Fête le 7 octobre.

Marie de Magdala, Madeleine dont Jésus avait chassé sept démons. Depuis, elle le suivait partout où il allait, faisant partie de ce groupe de femmes qui servaient le Maître et les apôtres. Lors du crucifiement, elle se tient à distance, mais, après la descente de croix, elle suit...

Auguste. Etymologie latine : « augustus », vénérable
Prêtre et abbé à Bourges. Grand infirme qui était obligé de se traîner sur le ventre pour aller mendier. Avec les aumônes reçues, il bâtit une chapelle à Brives 36100, près de Bourges. Il y édifia aussi un monastère et un deuxième non loin de là à Saint Symphorien. Fête le 7 octobre.

Marie de Magdala, Madeleine dont Jésus avait chassé sept démons. Depuis, elle le suivait partout où il allait, faisant partie de ce groupe de femmes qui servaient le Maître et les apôtres. Lors du crucifiement, elle se tient à distance, mais, après la descente de croix, elle suit Joseph d’Arimathie, remarque ce qui se passe et reviendra, avec une autre Marie, au matin de Pâques pour les rites de sépulture. Fête le 22 juillet.

 

Avis de la sage-femme

Les positions d’accouchement.

Il existe plusieurs positions pour l’accouchement. La plus utilisée reste la position gynécologique. Elle peut être aménagée par la sage-femme en glissant des poches de sérum sous votre bassin ou en vous faisant adopter la position du « chasse-neige » au moment du passage de la tête pour préserver votre périnée. N’hésitez pas à vous faire guider par la sage-femme mais n’oubliez pas qu’il s’agit de votre accouchement alors faites-lui part de vos souhaits particuliers!
On pourra également vous proposez d’accoucher sur le côté ou à quatre pattes selon le déroulement de votre...

Les positions d’accouchement.

Il existe plusieurs positions pour l’accouchement. La plus utilisée reste la position gynécologique. Elle peut être aménagée par la sage-femme en glissant des poches de sérum sous votre bassin ou en vous faisant adopter la position du « chasse-neige » au moment du passage de la tête pour préserver votre périnée. N’hésitez pas à vous faire guider par la sage-femme mais n’oubliez pas qu’il s’agit de votre accouchement alors faites-lui part de vos souhaits particuliers!
On pourra également vous proposez d’accoucher sur le côté ou à quatre pattes selon le déroulement de votre accouchement ainsi que la formation de l’équipe présente. L. Laroche

Avis de la conseillère en NaProTechnologie

Le retour de couches :
Ce sont les premières règles après l’accouchement ( différentes des saignements qui peuvent survenir 12 jours après la naissance). Il faut savoir que la première ovulation peut survenir avant le retour de couches.

  • Pour la femme qui n’allaite pas, le retour de couches survient six à huit semaines après la naissance de son enfant
  • Pour la femme qui allaite, le retour de couches peut être très variable. Il est généralement plus tardif et sera au plus tard six à huit semaines après la dernière tétée.
  • Retour à la normale : Après le retour de couches, il faut compter de 1 à 3 cycles pour un...

Le retour de couches :
Ce sont les premières règles après l’accouchement ( différentes des saignements qui peuvent survenir 12 jours après la naissance). Il faut savoir que la première ovulation peut survenir avant le retour de couches.

  • Pour la femme qui n’allaite pas, le retour de couches survient six à huit semaines après la naissance de son enfant
  • Pour la femme qui allaite, le retour de couches peut être très variable. Il est généralement plus tardif et sera au plus tard six à huit semaines après la dernière tétée.
  • Retour à la normale : Après le retour de couches, il faut compter de 1 à 3 cycles pour un retour à la normale des cycles.
    S.Guéroult

Avis de la pharmacienne

Les soins du mamelon au quotidien:

  • N’utilisez pas d’antiseptique, et n’effectuez pas de lavage intempestif : l’épiderme est naturellement protégé par les sécrétions sébacées et sudoripares aux propriétés antibactériennes et hydratantes.
  • Nettoyez en douceur : utiliser un syndet et éviter tout produit parfumé qui risque de masquer l’odeur naturelle des seins. Un lavage par jour suffit.
  • Appliquez une goutte de lait maternel après la tétée : naturellement antiseptique et cicatrisant.
  • Il est inutile de laver le sein avant la tétée.
  • En cas de sécheresse cutanée : utiliser une crème à base de lanoline purifiée...

Les soins du mamelon au quotidien:

  • N’utilisez pas d’antiseptique, et n’effectuez pas de lavage intempestif : l’épiderme est naturellement protégé par les sécrétions sébacées et sudoripares aux propriétés antibactériennes et hydratantes.
  • Nettoyez en douceur : utiliser un syndet et éviter tout produit parfumé qui risque de masquer l’odeur naturelle des seins. Un lavage par jour suffit.
  • Appliquez une goutte de lait maternel après la tétée : naturellement antiseptique et cicatrisant.
  • Il est inutile de laver le sein avant la tétée.
  • En cas de sécheresse cutanée : utiliser une crème à base de lanoline purifiée (Lansinoh®, Dodie soin mamelons sensibles…) ou une huile végétale non allergisante (olive, palme..).
  • Évitez les crèmes à la vaseline (graisse de pétrole non comestible) et les huiles au potentiel allergisant (amande douce, arachide et tournesol).
    A.Hennequin

Avis de la meilleure amie

En cas d’allaitement, le pédiatre prescrit systématiquement de la vitamine D (Stérogyl®, ZymaD®, Uvesterol®…), du Fluor (Fluostérol®), de la vitamine K1.

Pour les enfants nourris exclusivement au sein, la 1ère dose de la vitamine K1 est maintenue le 1er jour, la 2ème dose a lieu entre le 4ème et le 7ème jour, et la 3ème dose est recommandée 1 mois après la naissance.
Pour les nouveau-nés nourris exclusivement au lait artificiel, la troisième dose peut être omise.

Avis de la Psy

41e semaine d’aménorrhée, bébé n’est pas encore né, vous allez accoucher après terme. Il semble trop bien dans votre ventre ! Vous devez aller souvent à la maternité, et même si vous êtes bien accompagnée par l’équipe médicale, des inquiétudes peuvent vous envahir.. Va-t-on me déclencher l’accouchement ? Vais-je avoir une césarienne ?… Rassurez-vous cette décision s’opère également en fonction du désir de la patiente et de son état de santé.

Autant que possible, acceptez cette situation en suivant le rythme de bébé, pour gérer aux mieux ces émotions ! A terme ou pas, c’est votre accouchement,...

41e semaine d’aménorrhée, bébé n’est pas encore né, vous allez accoucher après terme. Il semble trop bien dans votre ventre ! Vous devez aller souvent à la maternité, et même si vous êtes bien accompagnée par l’équipe médicale, des inquiétudes peuvent vous envahir.. Va-t-on me déclencher l’accouchement ? Vais-je avoir une césarienne ?… Rassurez-vous cette décision s’opère également en fonction du désir de la patiente et de son état de santé.

Autant que possible, acceptez cette situation en suivant le rythme de bébé, pour gérer aux mieux ces émotions ! A terme ou pas, c’est votre accouchement, appropriez-vous le de la manière qui vous est la meilleure possible et faisable. Parlez à votre bébé, lui aussi comme vous ressent beaucoup d’émotions, et les vôtres et les siennes, et il a besoin que vous mettiez des mots sur ce qui a pu se passer, pour l’intégrer cela surtout si cela a été provoqué !