Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Suivi de grossesse

Semaine 19 de grossesse
Semaine 21 d'aménorrhée

Edito

Peut être avez vous les jambes lourdes et gonflées ? tout est normal, votre retour veineux est plus difficile, surtout en fin de journée. Pensez à finir votre douche, par un jet d’eau froide sur vos jambes, et massez les régulièrement de la cheville vers le genoux. Vous pouvez également ajouter un oreiller sous vos chevilles pour dormir, cela facilitera la circulation veineuse.

Recevoir par mail mon suivi de grossesse

Quoi de neuf ?

Votre bébé mesure maintenant environ 21 cm et pèse 335 g, soit presque 100 g de plus en une semaine !

Bébé dort beaucoup, autour des 18-20h sur 24h à cette période de grossesse. Il connaît maintenant les phases de sommeil léger et de sommeil profond. En revanche dès qu’il est réveillé c’est la fête ! Vous devriez le sentir surtout le soir, allongée, au repos, car la journée vos déplacements le bercent. N’oubliez pas de caresser votre ventre, cela le rassure et approfondie la relation mère-enfant.
La tête et le cou de votre bébé constituent désormais un tiers de la longueur de son corps, son cerveau est formé et se met à grossir (environ 90 g chaque mois jusqu’à la naissance).
Le système digestif quant à lui, est suffisamment évolué pour absorber l’eau et les sucres du liquide amniotique avalé par votre enfant.

Il est possible que vous ayez pris un peu de poids d’un seul coup, pas de panique, cela est tout à fait normal ! Vous brûlez désormais 500 calories supplémentaires par jour, une énergie entièrement dédiée à la bonne croissance de bébé. Attention à continuer de manger équilibré.

La maman doit veiller à bien faire attention à son dos qui peut commencer à la faire souffrir. Prenez le temps de faire des exercices d’étirements, ou de gymnastique douce pour renforcer vos lombaires. Bébé va être de plus en plus lourd à porter.

Idées prénoms des mam' en vogue

Saint Victor, martyr à Marseille. Son culte est très ancien puisqu’on construisit en 415, à Marseille, un monastère portant son nom. Il aurait été un brillant officier, mais il refusa de trahir le Christ. Arrêté, il fut traîné sur le dos par les rues de la ville, afin de permettre à la populace de l’accabler d’outrages grossiers et de coups. Reconduit à la prison, il convertit ses gardiens, Longin, Alexandre et Félicien. Ils furent tous trois décapités, et saint Victor fut broyé sous une meule à l’entrée des bains publics. Fête le 21 juillet

Philomène Etymologie grecque : « philein », aimer et « mênê », lune
A...

Saint Victor, martyr à Marseille. Son culte est très ancien puisqu’on construisit en 415, à Marseille, un monastère portant son nom. Il aurait été un brillant officier, mais il refusa de trahir le Christ. Arrêté, il fut traîné sur le dos par les rues de la ville, afin de permettre à la populace de l’accabler d’outrages grossiers et de coups. Reconduit à la prison, il convertit ses gardiens, Longin, Alexandre et Félicien. Ils furent tous trois décapités, et saint Victor fut broyé sous une meule à l’entrée des bains publics. Fête le 21 juillet

Philomène Etymologie grecque : « philein », aimer et « mênê », lune
A l’époque du curé d’Ars, on inventoriait les catacombes romaines. Un jour, les archéologues trouvèrent une plaque portant l’insigne du martyre, une palme, et un nom en grec: « Philoména ». On en conclut que cette tombe, ce « loculus » creusé dans la pierre avait reçu le corps d’une martyre, sans aucun doute sainte, et donc sainte Philomène. On écrivit sa mort à la lumière des « Actes » qui racontent d’autres martyres. Et le culte se répandit. Le saint Curé d’Ars pria cette sainte revenue d’actualité. Fête le 10 août.

Avis de la sage-femme

Votre circulation veineuse est en effet modifiée pendant la grossesse. Par la compression des vaisseaux, le retour veineux est plus difficile ce qui provoque des œdèmes. Les jets d’eau froide, les massages, le surélevement jambes et le port de bas-de-contention peuvent en effet vous aider. Ces œdèmes ne sont pas graves s’ils sont isolés.

En revanche, s’ils sont associés à d’autres signes comme des maux de tête, des sensations de bourdonnement d’oreilles ou la vision de petites mouches devant les yeux, il se peut que vous ayez de l’hypertension artérielle. Dans ce cas, il faut consulter pour vérifier que vous ne...

Votre circulation veineuse est en effet modifiée pendant la grossesse. Par la compression des vaisseaux, le retour veineux est plus difficile ce qui provoque des œdèmes. Les jets d’eau froide, les massages, le surélevement jambes et le port de bas-de-contention peuvent en effet vous aider. Ces œdèmes ne sont pas graves s’ils sont isolés.

En revanche, s’ils sont associés à d’autres signes comme des maux de tête, des sensations de bourdonnement d’oreilles ou la vision de petites mouches devant les yeux, il se peut que vous ayez de l’hypertension artérielle. Dans ce cas, il faut consulter pour vérifier que vous ne faites pas une pré-éclampsie. Il s’agit d’une pathologie de la grossesse qui n’est pas rare et qu’il faut traiter par des antihypertenseurs. L. Laroche

Avis de l'ostéo

Principalement à partir de la 2nde partie du 2ème trimestre, le corps de la femme va commencer à changer et son centre de gravité va se déporter vers l’avant, principalement à cause de l’utérus gravide qui va tirer sur les lombaires. Pour éviter de chuter, elle va se redresser en accentuant ses courbures physiologiques.

D’autre part, la progestérone, en entrainant un relâchement des ligaments, créé une plus grande mobilité articulaire. Cela permettra au fur et à mesure au corps de s’adapter à la grossesse en permettant notamment l’élargissement du bassin et la bascule du sacrum. Ainsi, le corps aura plus de...

Principalement à partir de la 2nde partie du 2ème trimestre, le corps de la femme va commencer à changer et son centre de gravité va se déporter vers l’avant, principalement à cause de l’utérus gravide qui va tirer sur les lombaires. Pour éviter de chuter, elle va se redresser en accentuant ses courbures physiologiques.

D’autre part, la progestérone, en entrainant un relâchement des ligaments, créé une plus grande mobilité articulaire. Cela permettra au fur et à mesure au corps de s’adapter à la grossesse en permettant notamment l’élargissement du bassin et la bascule du sacrum. Ainsi, le corps aura plus de risque de traumatisme car il sera nettement plus mobile.

Ces changements, pourront ainsi être à l’origine de différentes douleurs :

  • Douleurs de dos, sciatique, lombalgie, torticolis : au fur et à mesure de l’évolution de la grossesse, le corps de la femme change et la colonne s’adapte.

Action ostéo : libérer les structures articulaires ou les structures viscérales qui viennent tirer l’articulaire

  • Sinusites, rhinites, maux de tête : le changement de mobilité et de positionnement de la colonne peuvent provoquer une compression de la sphère ORL et ainsi créer des problèmes de sinusites par exemple.

Action ostéo : libérer la sphère ORL

  • Sommeil : les hormones secrétées perturbent le sommeil mais d’autres facteurs provenant de l’équilibre du corps et de son adaptation à la grossesse peuvent aussi empêcher les futures mamans de dormir.

Action ostéo : relâcher les tensions

A. Devarenne

Avis de la psy

Si vous avez déjà d’autres enfants, prenez le temps de leur expliquer ce qui se passe dans le corps de leur maman et ce qui arrivera dans quelques mois. Pour eux aussi, le changement est de taille ! Ne sous-estimez pas leur vécu et faites les participer d’une manière ou d’une à la préparation de la naissance : peinture de la chambre, dessins pour le bébé ; tout est bon pour les faire vivre l’attente. Utilisez des mots positifs car si l’événement est magique, il peut également être source d’angoisses ou de jalousies. Cela dépend beaucoup de la manière dont vous présentez les choses.

Quoiqu’il en soit,...

Si vous avez déjà d’autres enfants, prenez le temps de leur expliquer ce qui se passe dans le corps de leur maman et ce qui arrivera dans quelques mois. Pour eux aussi, le changement est de taille ! Ne sous-estimez pas leur vécu et faites les participer d’une manière ou d’une à la préparation de la naissance : peinture de la chambre, dessins pour le bébé ; tout est bon pour les faire vivre l’attente. Utilisez des mots positifs car si l’événement est magique, il peut également être source d’angoisses ou de jalousies. Cela dépend beaucoup de la manière dont vous présentez les choses.

Quoiqu’il en soit, préparez une vraie place pour cet enfant dans votre cocon familial ! A. de Boccard

Avis des mamans

Sentir bouger la vie en soi est une expérience incroyable. D’abord un frémissement, puis des petits tocs-tocs de plus en plus fréquents. C’est très étrange d’entrer en communication avec ce tout petit être. On se sent un peu bête de parler à son ventre mais c’est une façon de créer ce lien mère-enfant qui se matérialise très concrètement (outre un ventre qui s’arrondit). On imagine son enfant aussi : s’il bouge beaucoup, ce sera un petit cascadeur comme son père, ou une fille très tonique ! C’est enfin la joie de prendre la main du père et de créer cette première rencontre… Grand moment d’émotion pour nous deux. Louise...

Sentir bouger la vie en soi est une expérience incroyable. D’abord un frémissement, puis des petits tocs-tocs de plus en plus fréquents. C’est très étrange d’entrer en communication avec ce tout petit être. On se sent un peu bête de parler à son ventre mais c’est une façon de créer ce lien mère-enfant qui se matérialise très concrètement (outre un ventre qui s’arrondit). On imagine son enfant aussi : s’il bouge beaucoup, ce sera un petit cascadeur comme son père, ou une fille très tonique ! C’est enfin la joie de prendre la main du père et de créer cette première rencontre… Grand moment d’émotion pour nous deux. Louise de L

2ème écho pour nous cette semaine , nous avons demandé de connaitre le sexe de notre bébé et c’est un petit garçon qui est en grande forme ! Papa est très heureux, vous comprenez il a un héritier ! Ah les hommes…Sophie S

Mon instinct animal se réveille. Je suis tous crocs dehors avec le monde extérieur. Je me sens comme une louve avec ses petits. J’éprouve le besoin de me protéger de tout, de la foule du métro, de l’agressivité, du mal-être de certaines personnes, de certains regards. Je suis bien chez moi, avec mon bébé bien aux chaud et mon petit garçon de 2 ans. Ok de temps en temps, j’autorise papa dans mon cercle restraint ! Solène FO