Faut-il mettre son bébé assis ?

Faut-il mettre son bébé assis ?

Dans le domaine de la petite enfance, la tenue assise pose question aux différents professionnels : crèche, parents, professionnels de santé…

Il n’est pas rare d’entendre « tient-il assis? » comme si on nous demandait « fait-il ses nuits ? » ou encore « marche t-il ? ».
Cependant, « tenir assis » n’est absolument pas une étape du développement psychomoteur de l’enfant. En revanche, « savoir prendre la position assise » en est une.

Faut-il mettre son bébé assis ?

Non, il est préférable de ne pas mettre son enfant assis.

La position assise chez un enfant de 6 à 9 mois n’est pas naturelle s’il ne sait pas la prendre seul.
Dans notre développement, nous passons tout d’abord par la position allongée, puis nous apprenons à nous retourner. Ensuite viennent les mouvements de déplacement (ramper, se déplacer à 4 pattes) et enfin le fait de se redresser. La position assise arrive à cet instant, l’enfant se redresse et se trouve assis puis il prendra appui pour se mettre debout.

Une posture inconfortable

L’adulte induit la position en lui écartant les jambes et en le plaçant au sol entouré de coussins.
Cette installation traduit le doute de l’adulte concernant la qualité de l’équilibre du tout petit.
L’enfant a les jambes raides, il ne bouge pas, ne s’exerce pas dans des recherches de mouvements, il n‘explore pas.

Il peut rester dans cette position un long moment, tant qu’il tient. Son poids se trouve sur son bassin, les articulations des hanches restent immobiles.

Lorsque nous asseyons notre enfant, sa musculature ainsi que son équilibre ne lui permettent pas de maintenir cette position plus de quelques secondes. En persévérant l’adulte obtient alors le résultat souhaité. L’enfant reste assis, il joue avec les quelques jouets disposés autour de lui et maintient la position avec de plus en plus de facilité. Cependant, il n’explore pas son environnement.

bb1   bb2   bb3

Tenir son bébé assis, les autres répercussions :

Pour ce qui concerne la motricité, il est préférable de laisser le tout-petit apprendre de lui-même. Tous les enfants présentent un développement psychomoteur quasi identique en revanche le temps d’acquisition des différentes étapes varie d’un enfant à l’autre.

Certains bébés prennent beaucoup de temps pour apprécier les distances, faire des expériences motrices, les maîtriser et explorer en se déplaçant.
Les mettre assis ne les aide absolument pas.
Inconsciemment l’enfant intègre qu’il a besoin de l’adulte, qu’il ne peut pas faire seul : il a besoin de l’adulte pour prendre la position mais aussi pour la quitter (sauf s’il fait le choix de s’effondrer dans les coussins placés autour de lui!). L’enfant ne maîtrise pas et intègre qu’il n’est pas en mesure de faire seul.

Il n’est pas rare de voir un enfant tenir assis ou debout mais être incapable de passer de la position allongée à assise ou encore de la position assise à debout.
L’adulte peut apprendre beaucoup de chose à un enfant mais la motricité doit s’acquérir en explorant pour permettre un développement harmonieux!

Ce qu’il faut retenir :

  • « Tenir assis » n’est pas une étape du développement psychomoteur de l’enfant mais « se mettre assis tout seul » en est une qui vient plus tardivement.
  • Mettre son enfant assis n’a aucun intérêt pour son développement bien au contraire : La position est inconfortable, la musculature du bébé ainsi que ses capacités d’équilibre sont trop faibles.
  • Il est préférable de favoriser le sentiment de « savoir faire tout seul » et non celui d’avoir besoin de l’adulte pour faire quelque chose.

Le but de cet article est de sensibiliser les parents : ce qui est vraiment nocif c’est l’excès. Alors ne vous brouillez pas avec vos proches (famille, amis…) qui vont asseoir votre tout petit quelques minutes sur le canapé ou entre leurs jambes pour le faire jouer!

De nombreuses personnes ont assis leurs enfants, ces derniers sont en mesure de marcher et de courir !

 

Laure de Fleurian

Psychomotricienne D.E
Formation à l’accompagnement à la parentalité par le Toucher Bienveillant, et au portage physiologique.
Bilan / prise en charge en psychomotricité  bébés & enfants

Maman de 3 enfants

40 boulevard des Invalides 75007 Paris 06.11.94.12.81
www.psychomotricite-paris7.com

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue