Faut-il emmailloter bébé ? Les bienfaits et les risques!

Faut-il emmailloter bébé ? Les bienfaits et les risques!

L’emmaillotage est une technique très ancienne et qui reste, dans de nombreux pays, utilisée au quotidien. En France, cette technique revient dans les mœurs et redevient de plus en plus pratiquée. Quels en sont les bénéfices, les risques et comment le pratiquer ?

L’emmaillotage est « le résultat de l’action d’entourer une personne dans un tissu ou un vêtement ». Emmailloter son bébé consiste à l’enrouler, les bras le long du corps, dans une couverture ou un lange ou petit drap. L’emmaillotage ne doit pas être trop lâche et le bébé doit pouvoir bouger ses jambes.

Une fois emmailloté, un bébé retrouve la sensation de chaleur et de contenance qu’il a pu ressentir dans l’utérus de sa maman, il est censé se sentir rassuré. Il est possible d’emmailloter un bébé dès sa naissance, la nuit comme le jour mais seulement durant ses périodes de sommeil afin de lui permettre de s’endormir sereinement et de dormir dans un état de calme et d’apaisement. Pendant les périodes d’éveil, il est important de laisser bébé libre de ses mouvements et de ne pas utiliser cette méthode.

Les bienfaits de l’emmaillotage

  • Calmer les réveils liés aux réflexes

Durant les premières semaines de vie, les bébés sont souvent réveillés par des réflexes dit archaïques. Ce réflexe (appelé réflexe de Moro) se manifeste par des mouvements brusques des bras provoquant des sursauts et donc un réveil du nourrisson qui à la sensation de tomber dans le vide.

L’emmaillotage va permettre de plaquer les bras de votre bébé le long de son corps grâce à la couverture et cela l’empêchera d’être réveillé par ces sursauts.

  • Diminuer les coliques

La légère pression qu’exerce la couverture sur le ventre et les intestins de votre nourrisson lors de l’emmaillotage permet de pouvoir diminuer les maux de ventre et donc les fameuses coliques du nouveau-né. Celles-ci peuvent souvent être à l’origine de pleurs difficiles à calmer et emmailloter votre bébé permettra également d’éviter qu’il se tortille.

  • Sensation de bien-être

Après l’accouchement, un bébé perd bien souvent ses repères et est amené à découvrir et ressentir de nouvelles sensations qui peuvent être angoissantes pour lui. Un bébé emmailloté va retrouver les sensations qu’il a connu pendant 9 mois. Il va ressentir la chaleur, le fait d’être maintenu, contenu et balloté. Ces sensations vont bien souvent l’apaiser et le sécurisé lui permettant de retrouver ce bien-être connu et rassurant pour lui.

Les risques de l’emmaillotage

L’emmaillotage est une technique simple et accessible à tous mais qui doit être pratiquée correctement. Il existe néanmoins quelques points négatifs.

  • La suffocation

Votre bébé emmailloté doit toujours être sous votre surveillance. En effet, la couverture ou le tissu dans lequel votre bébé est emmailloté peut se desserrer et venir se poser sur le visage de votre bébé et peut entrainer une suffocation.

Ce risque est largement diminué si votre couverture est adaptée uniquement pour l’emmaillotage. N’hésitez pas à regarder sur les sites dédiés à l’emmaillotage, vous y trouverez des couvertures adaptées avec une notice d’utilisation afin d’être guidé plus précisément à cette technique.

A noter que dès que votre enfant arrive à se retourner seul (aux alentours de ses 6 mois), il est important d’arrêter d’utiliser la couverture d’emmaillotage.

  • La luxation de hanche

Le fait de l’emmaillotage peut empêcher au bébé de bouger facilement ses jambes. En effet, si la couverture est trop serrée, votre bébé ne sera plus libre de ses mouvements et cela favorisait les luxations des hanches (entrainant un handicap lors de l’apprentissage de la marche). Il est donc important de modérer la pression exercée lors de l’emmaillotage et de ne l’emmailloter uniquement durant ses périodes de sommeil afin de le laisser libre de ses mouvements le reste du temps permettant un éveil total et un développement naturel.

  • Augmentation de la température corporelle

L’emmaillotage de votre bébé peut lui donner chaud… voire trop chaud et deviendrait du coup dangereux pour lui.

Il faut que la chaleur ne soit pas trop élevée, il est donc important que le tissu que vous utilisez pour l’emmaillotage soit en coton et ne soit pas trop chaud. Prenez également en compte la saison et la température de la pièce dans laquelle vous êtes.

Il est inutile de trop couvrir votre bébé, un simple body lui suffira.

  • Diminue la liberté de mouvement

Le fait d’emmailloter bébé permet de le contenir, ce qui permet certains avantages (dont la diminution du risque de réveils par sursauts) mais amène également certains inconvénients.

N’étant plus libre de ses mouvements, même si ces premiers sont souvent mécaniques et non voulus, votre bébé a besoin de découvrir son corps et d’évoluer au fil de ses mouvements. Certains pensent que l’emmaillotage amène à une régression du nouveau-né dans sa croissance quotidienne.

Il est donc amené à penser que cette technique ne doit pas être utilisée trop souvent et doit être arrêtée dès lors que bébé se retourne de lui-même et commence son apprentissage d’évolution de déplacement.

Marie Péché

Master de maïeutique à l’université de Metz
Sage-femme à la maternité catholique Ste Felicité depuis 4 ans
Sage-femme libérale remplaçante dans divers cabinets, préparation à la naissance, suivi de grossesse, rééducation du périnée, suivi gynécologique

Aime faire du sport entre ses gardes et dès que l’emploi du temps le permet. Adore flâner dans Paris mais les montagnes manque vite ! Retour au vert le plus souvent possible
Partage sa vie entre trois villes différentes et distantes, première mécène de la SNCF :)