Enceinte, quand partir en voyage?

Enceinte, quand partir en voyage?

Enceinte, quand partir en voyage?

Pour une grossesse sans complication, il est tout à fait possible de voyager, après avoir pris certaines précautions. Il semblerait que le deuxième trimestre soit la meilleure période pour partir en voyage.

 

Si vous souhaitez voyager pendant le 1er trimestre de la grossesse

Il faut s’assurer que votre grossesse est intra-utérine et évolutive. En cas de doutes, votre voyage doit être retardé, car vous risquez une fausse-couche ou une rupture de grossesse extra-utérine.

Pour cela, vous ne devez avoir ni pertes de sang, ni douleurs. Il est toujours bon de faire un bilan avec votre gynécologue et de réaliser une échographie.

 

 Si vous souhaitez voyager pendant le 2ème trimestre de la grossesse

Profitez en, c’est généralement le meilleur moment pour voyager, les maux de grossesse se sont bien atténués ou ont complètement disparus pour beaucoup de femmes enceintes.

Les risques de fausse-couches et accouchements prématurés sont bien inférieurs à ceux rencontrés respectivement aux 1er et 3ème trimestre de la grossesse.

Il est toujours bon de faire un bilan avec votre gynécologue ou sage femme avant de partir.

 

Si vous souhaitez voyager pendant le 3ème trimestre de la grossesse

Soyez très vigilente, tout d’abord les gynécologues demandent à leurs patientes de rester près de leur clinique (à moins d’une heure) un mois voire un mois et demi avant la date du terme.

Les patientes présentant des antécédents de fausses-couches tardives, grossesse cerclées, menace d’accouchement prématurés sur une grossesse précédente ou actuelle doivent reporter leur départ après leur grossesse si cela est possible.

De la même façon, il est bon voir obligatoire de voir votre médecin, gynécologue ou sage-femme avant de partir pour faire un point. Si les patientes présentent un col utérin raccourci, des contractions trop fréquentes, un placenta anormalement inséré, … elles doivent reporter leur départ après la grossesse.

 

Le risque principal est celui de l’accouchement prématuré ou de sérieuses complications pour vous et votre bébé.