Enceinte, le 6ème mois

Enceinte, le 6ème mois

Enceinte, le 6ème mois

Malgré la joie que provoque en général l’annonce d’un enfant à venir, beaucoup de choses vont être bouleversées.
L’équilibre du couple peut, et ce n’est pas rare, se fragiliser. En tant que femme, vous n’êtes sensiblement plus la même. Vous développez désormais une autre féminité, vous pouvez vous sentir sensuelle mais autrement.
Le papa lui aussi vous perçoit différemment ; certains peinent à trouver leur place dans le duo mère-fœtus. Prenez le temps, dans l’intimité, de repenser votre relation, de privilégier des moments à deux, de réinventer votre sexualité.

L’erreur à ne pas commettre est de laisser le papa sur la touche car, s’il est important que la mère construise une relation privilégiée avec son bébé, il est essentiel que les parents soient unis pour aborder la naissance et les premiers mois, beaux mais fatigants, de la vie de l’enfant. Votre enfant ressent tout et plus vous vous aimez, plus il aura la certitude d’arriver dans un foyer serein et bienveillant.

Il est primordial que vous fassiez participer le papa aux préparatifs, matériels mais aussi psychologiques de l’arrivée de votre enfant. Cela pourra aider à réduire le décalage que vous vivez durant ces quelques mois de grossesse. Ménagez-vous des temps à deux pour parler de l’enfant, mais également pour parler d’autres choses.
Continuez à vous écouter l’un l’autre, ne laissez pas le fossé se creuser et les différences envahir votre quotidien et votre relation de couple. Partagez votre vécu de la situation, vos émotions, vos joies, vos inquiétudes, vos attentes l’un vis-à-vis de l’autre.

Si vous avez déjà d’autres enfants, prenez le temps de leur expliquer ce qui se passe dans le corps de leur maman et ce qui arrivera dans quelques mois. Pour eux aussi, le changement est de taille !
Ne sous-estimez pas leur vécu et faites les participer d’une manière ou d’une à la préparation de la naissance : peinture de la chambre, dessins pour le bébé ; tout est bon pour les faire vivre l’attente.
Utilisez des mots positifs car si l’événement est magique, il peut également être source d’angoisses ou de jalousies. Cela dépend beaucoup de la manière dont vous présentez les choses.

Quoiqu’il en soit, préparez une vraie place pour cet enfant dans votre cocon familial !

Aliénor de Boccard

Aliénor de Boccard

- Psychologue et maman

Psychologie du travail, Accompagnement des transitions professionnelles, Valorisation des compétences et expériences, Expatriation.

Maman de 2 petites filles

www.alienordeboccard.com