Enceinte, le 3ème mois

Enceinte, le 3ème mois
Enceinte, le 3ème mois
Enceinte, le 3ème mois

Enceinte, le 3ème mois

Troisième mois, presque le tiers de votre grossesse !
Votre petit ventre commence à s’arrondir et votre enfant prend une forme de petit homme, tout cela devient très concret.

L’échographie que l’on effectue généralement à cette période vient rassurer et émouvoir les parents. Le médecin propose également à ce moment-là une batterie d’examens supplémentaires. A vous de décider s’il convient de les suivre ou non, ce choix appartient à chaque couple.
Alors que certains seront rassurés par un suivi médical serré, la surmédicalisation pourra également « gâcher » la grossesse de certaines mamans en induisant des angoisses non-fondées. N’oubliez pas que, lorsque l’on choisit de donner la vie, l’on choisit aussi de s’abandonner.
En effet, autant il faut apprendre en tant que futurs parents à se maîtriser, autant il faut également comprendre qu’on ne peut pas tout maîtriser… et c’est cela qui est beau !

Plus vous prenez conscience de l’humanité qui est en vous, plus votre inconscient va resurgir. Vous allez peut-être vous découvrir une ultra sensibilité cachée et il est probable que vos nuits soient de plus en plus ponctuées de cauchemars et de rêves. Tout cela n’est pas très confortable et, même si l’on se dit que c’est de la faute des hormones, du fond de nous peuvent ressortir des choses que l’on a du mal à contrôler.
En tant que future mère, c’est votre rapport à votre propre maman qui va être mis en perspective.
Ce sera peut-être une période sensible dans votre relation avec vos parents et en général avec votre famille. Vous être en train de recréer un noyau familial qui vous est propre et l’équilibre de tous est à repenser.
Bien que ces problématiques soient tout à fait communes dans la vie d’une femme enceinte, il se peut que vous ayez besoin d’être accompagnée dans cette période troublée. Entourez-vous pour commencer de bons amis et éloignez les gens qui ne vous font pas de bien ; choisissez aussi des médecins de confiance.

Parfois, les problèmes cachés, les blessures secrètes, les émotions nouvelles sont si forts que cela ne suffit pas. N’hésitez pas alors à vous tourner vers un psychologue qui vous aidera à prendre le recul sur tout cela et à trouver les forces en vous afin de les surmonter.
Il est alors primordial de trouver quelqu’un avec qui vous vous sentez vraiment bien. Quoiqu’il en soit, ne laissez pas ce flot d’inconscient prendre le dessus, mais ne fermez pas non plus les yeux sur ce que vous ressentez. Et rappelez-vous qu’il est tout à fait normal d’être très sensible dans cette période de votre vie.

Assumez cette sensibilité non pas comme un fardeau mais comme un cadeau qui vous prépare à l’arrivée de votre enfant! Dites-vous bien que rien n’est dû au hasard dans cette histoire merveilleuse qu’est la vie!

Aliénor de Boccard

Aliénor de Boccard

- Psychologue et maman

Psychologie du travail, Accompagnement des transitions professionnelles, Valorisation des compétences et expériences, Expatriation.

Maman de 2 petites filles

www.alienordeboccard.com