En vacances chez les grands-parents, l’occasion de renforcer l’esprit de famille ?

En vacances chez les grands-parents, l’occasion de renforcer l’esprit de famille ?

Les vacances d’été ont sonné le glas pour nos enfants depuis quelques semaines, malheureusement pas toujours pour les parents. Les vacances sont déjà bien organisées : inscription au centre de loisirs, en colonie de vacances, en camps scouts, en stages sportifs ou multi-activités…

Les grandes vacances sont aussi bien souvent une belle occasion pour nos enfants de découvrir la joie de retrouver leurs grands-parents. Une belle manière de renforcer les liens lorsque l’éloignement géographique ne permet pas de retrouvailles régulières.

Et si les grands-parents jouent le jeu, nos enfants seront heureux et ce sera bénéfique pour tout le monde !

Qu’apportent les vacances chez les grands-parents auprès de nos enfants ? Pourquoi ce lien familial est si important pour le développement de nos enfants ? Quels liens se créent réellement ?

Nous allons partir à la découverte des bienfaits des liens tissés avec les grands-parents, à condition que ces derniers se rendent disponibles et prêts à transmettre des valeurs familiales à leurs petits-enfants.

Une belle manière de transmettre les valeurs familiales

Si les grands-parents sont prêts à partager des moments de complicité avec leurs petits-enfants, ces derniers en ressortiront grandis, enrichis de partages portant aussi bien sur l’histoire de la famille que de moments propices aux activités manuelles et ludiques – autres que celles habituellement partagées à la maison.

  • Au travers de l’histoire familiale

Les grands-parents sont un repère pour l’histoire familiale tant pour les parents que les petits-enfants. Quelle chance pour eux de pouvoir bénéficier de leur disponibilité pour découvrir des anecdotes sur l’enfance de leurs parents voire même de leurs grands-parents !

Les grands-parents jouent un rôle primordial dans la transmission de l’histoire familiale et de ses origines. Les albums photos et anecdotes partagés sont de bons supports pour raconter leurs propres souvenirs.

Le passé des grands-parents marque une époque et permet à nos enfants de comprendre les habitudes de vie d’autrefois et de les comparer avec ce qu’ils vivent aujourd’hui.

Les souvenirs du passé aident nos enfants à en apprendre davantage sur l’Histoire et contribuent aussi à leur développement identitaire.

  • Au travers du rassemblement des cousins

Les moments vécus chez les grands-parents gravent l’enfance de nos kids et constituent des points de repère pour la vie.

Si une maison de famille permet des retrouvailles régulières, elle remplit aussi nos enfants de souvenirs communs avec les cousins, de rencontres avec des amis d’enfance, de rituels passés avec papy ou mamie en allant au marché, en balade, sur la plage…

Et si les grands-parents profitent des vacances pour rassembler les cousins, cela permet d’ancrer un esprit de famille très fort – même si la famille est recomposée après un veuvage ou une séparation. Dans ce cas, les grands-parents séparés peuvent aussi dessiner l’histoire de leur nouveau couple de grands-parents et permettre à leurs petits-enfants de connaître leur 2ème grand-mère ou grand-père par exemple.

  • Au travers de la cuisine

Si nos enfants ont la chance d’avoir une grand-mère ou un grand-père qui adore concocter de bons petits plats ou qui peut transmettre ses origines à travers la gastronomie, cela peut devenir une belle occasion de dévoiler l’histoire familiale et de savoir d’où l’on vient.

Pour ma part, je me souviendrai toujours de la saveur des pâtes fraîches et des sauces mijotées que concoctaient la cousine de mon grand-père italien. Un véritable délice et un retour dans notre passé familial !

Au-delà de la cuisine familiale, c’est aussi une belle opportunité pour aller chercher les produits frais sur le marché, dans les fermes ou les potagers en mettant à contribution les petits-enfants. Une manière détournée et ludique de leur expliquer comment on les cultive et de leur faire découvrir d’autres variétés de fruits et légumes.

Un pas vers l’autonomie pour nos enfants

  • Un changement de rythme et de règles de vie

Le rythme des vacances chez les grands-parents varie du quotidien. Les grands-parents, bien souvent retirés de la vie professionnelle, offrent la possibilité à nos enfants de découvrir des activités différentes de celles que nous proposons.

Ils s’adaptent à de nouvelles règles de vie et peuvent jouir d’une certaine liberté : coucher plus tard, choyer différemment avec divers attentions (glace ou crêpe à la plage, sucreries, petits cadeaux lors d’une course avec mamie, tours de manège, films à rallonge…). C’est ce qui fait toute la magie des moments passés chez papy et mamie !

Les grands-parents sont souvent plus détendus que nous sur le rythme, leur disponibilité et leur rôle dans l’éducation. Ils jouent davantage un rôle d’instruction.

  • Un apprentissage à vivre loin de nous, à condition d’être assez mature en âge

Les vacances chez papy et mamie sont bénéfiques pour leur autonomie : ils apprennent à vivre loin de nous et en échange ils reçoivent beaucoup d’amour de leurs grands-parents.

Néanmoins, chaque âge a ses angoisses et ses inquiétudes – qu’il est aussi bon de ne pas négliger si l’on souhaite que le séjour ne devienne pas trop difficile à vivre.

Nos enfants auront besoin de repères temporels avant leur départ et pendant leur séjour. Ils compteront « les dodos » pour nous retrouver au plus vite, même s’ils se sentent bien, tout comme ils seront ravis de nous entendre au téléphone pour effacer leur chagrin passager et partager leur séjour.

  • L’occasion de passer des moments privilégiés en couple ou avec les plus jeunes

Si les aînés partent en séjour chez les grands-parents, cela offre un temps privilégié avec notre petit dernier (câlins, jeux, repas plus détendus…). Pourquoi ne pas profiter de cette occasion pour ralentir et lâcher-prise sur le rythme du quotidien ?

Cela peut aussi se révéler être une belle occasion de nous retrouver en couple et de nous reposer pour encore mieux les retrouver !

Alexandra Caroni

©Orlane Boisard pour MAMAN VOGUE