Education des tout-petits : ce qu’il ne faut pas négliger !

Education des tout-petits : ce qu’il ne faut pas négliger !

« Tout se joue avant 6 ans ». Derrière cette phrase perçue comme ultra stressante pour les parents et enfermante pour les enfants se cache une théorie très simple : les cinq premières années de leur vie, les enfants passent tous par les mêmes étapes de développement et les relations affectives développées dans cette période laissent une empreinte indélébile qui influencera leurs modes de relation en tant qu’adultes.

Alors même si tout n’est pas figé, et si notre vie reste un processus en perpétuelle transformation, il est intéressant de savoir comment nous positionner en tant que parents pour accompagner au mieux le développement de nos enfants.

Empathie et Bienveillance

Les dernières études dans le champ des neurosciences confirment l’importance de créer des relations empathiques et bienveillantes pour permettre au cerveau de l’enfant d’évoluer de manière optimale. Prendre conscience de l’effet miroir qui existe entre un parent et son enfant nous permet d’adapter nos comportements. L’affection, la tendresse, l’empathie, la confiance se transmettent par l’exemple. L’enfant nous imite, nous lui transmettons en priorité ce que nous faisons et ce que nous sommes.

Par exemple, lorsqu’un petit enfant est submergé par une émotion, si l’adulte se met à crier et à punir / entre dans un rapport de force / fait un grand discours de moral, l’enfant sera d’une part incapable de l’écouter et d’autre part retiendra que quand il y a un désaccord la seule façon de résoudre le conflit c’est de s’écraser ou d’écraser l’autre. Au contraire, si l’adulte l’aide à retrouver son calme, le rassure, le sécurise, cela lui permettra par la suite de s’apaiser seul.

Mais attention, reconnaître et accompagner les états émotionnels de nos enfants, ne veut pas dire tout permettre. Il est tout à fait possible d’aider un enfant à se calmer sans sortir du cadre que l’on s’est fixé : « je comprends que tu sois en colère mais on ne fait pas ci/ça ». Le parent doit se voir comme un guide, qui donne des repères, qui fixe les limites, les énonce avec calme et s’y conforme.

feministe moi - maman vogue

Sécurité intérieure

L’effet miroir va aussi avoir un impact sur la vision que l’enfant aura du monde. En effet, la confiance qu’il aura dans la vie dépendra de la vision du monde des adultes autour de lui.

Pour favoriser cela, en tant que parents nous pouvons essayer de :

  • Transmettre une vision positive mais réaliste de la vie,
  • Passer des moments privilégiés avec notre enfant, et ne pas freiner sa créativité et son énergie d’enfant (dans la mesure du possible)
  • Manifester notre affection par des mots, des gestes tendres

La confiance en lui qu’un enfant va développer va être liée à l’amour inconditionnel donné par les parents. Au quotidien cela s’exprime par :

  • L’acceptation des parts d’ombres et de lumière de l’enfant,
  • De la liberté, de l’espace, de l’autonomie (adapté à chaque âge)
  • Des petites phrases telles que « je te fais confiance » / «  j’ai confiance en qui tu es » / « tu es capable ».

La confiance donnée à l’enfant construit son image de lui-même et son estime de soi.

Accueil des émotions

 Pour que l’enfant puisse se comprendre et s’exprimer, il faut commencer par lui donner les clefs. Tout comme nous lui nommons les objets « chaise », « table », il est important de mettre des mots sur ses émotions en lui demandant de confirmer si c’est bien ce qu’il ressent. C’est un exercice périlleux car nous sommes habitués à nier les émotions et les sensations des enfants « mais non, tu n’as pas froid », « ça ne peut pas te faire peur », « calme toi, c’est de la comédie »…

Pourtant, aider son enfant à se connaître en l’amenant à sentir, comprendre, exprimer ce qui l’anime, ce qu’il souhaite, ce qu’il est, à être conscient de ses goûts, de ses qualités et faiblesses, l’aide à s’exprimer avec authenticité, à être lui-même simplement. Et cette capacité lui permettra par la suite de se connaître, de sentir ce qui lui convient, et ainsi de prendre soin de lui. Quel plus beau cadeau faire à son enfant ?

Trois livres pour aller plus loin:

Pour un enfance heureuse – Catherine Guegen

Vivre heureux avec son enfant – Catherine Guegen

J’ai tout essayé – Isabelle Filliozat

Mathilde M, auteure du blog www.mesloupiottes.com
© photo Virginiehamon.com pour MV

Les Mamans

Marie, Paola, Bérénice, Florence, Tiphaine, Astrid, Lorraine... Plus d'une centaine de mamans participent à l'élaboration de ce site, pour une plus grande diversité de conseils, d'avis, de bons plans, de coup de pouce et de témoignages.

Vous voulez nous aider ? Vous avez besoin de conseils ? Vous voulez donner votre témoignage ?
N'hésitez-pas à nous contacter !

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue