Education – Etre parent et être patient, c’est possible ?!

Education – Etre parent et être patient, c’est possible ?!

Honnêtement je pense qu’on ne nait pas tous avec le même quota de patience, et puis cela s’apprend ou s’éduque en grandissant. Mais alors quand un enfant, puis deux, puis trois arrivent et chamboulent votre quotidien, c’est extrêmement difficile à gérer pour certains ! Etre parent, ce n’est pas si simple !

On est toujours plein de bonne volonté, de remise en question et de positivisme, et le quotidien a vite fait de nous rattraper !
On a beau s’organiser, et anticiper au maximum, on est toujours pris par le temps, toujours en retard, et il souvent compliqué de rester relax pour gérer les enfants. Vous savez, ces jours où tout le monde est malade, où vous avez un rdv hyper important de médecin et vos enfants se chamaillent et retournent votre maison ; les matins où vous êtes en retard et que la directrice vous regarde à chaque fois avec ses yeux bien ronds en soupirant ; les moments où vous portez bébé en écharpe de portage, poussez une poussette, portez des sacs de provisions tellement lourds, et que numérobis fait une crise de nerf en pleine rue parce qu’il veut sortir de sa poussette et que tout le monde vous regarde ; les jours où vous êtes seule à tout gérer… Oui ça vous tend déjà rien que de le lire, hein ?! Et c’est tout à fait normal !

Faites une pause !

Si l’on perd patience aussi vite au quotidien, c’est que l’on arrive pas toujours à joindre les deux bouts. Une pause s’impose ! Vous avez besoin de calme, de détente, de faire le vide autour de vous, de ne pas penser aux enfants, mais à vos amies, votre mari, vos vacances… Ces pauses sont nécessaires pour prendre soin de vous, vous ressourcer, et vous aideront à gérer vos enfants avec patience et gentillesse. Faites du sport, de la méditation, faites des exercices de respiration et, surtout, ne culpabilisez pas !

Demandez l’aide d’un tiers

Oui, le constat est souvent dur à entendre, mais vous ne pouvez pas tout gérer toute seule ! Il faut faire le deuil de ce parent idéal que vous rêviez d’être et plutôt chercher à savoir comment être épanouie au quotidien et comment épanouir la famille toute entière.
Pour être un parent patient, une aide est souvent la bienvenue, une heure de ménage ou de repassage par là vous permettra de faire autre chose et de jouer avec vos enfants par exemple. Ce sont des moments privilégiés !
L’aide d’une babysitter de temps en temps pour faire travailler les enfants ou pour garder bébé le soir, vous permettra de souffler et de passer une bonne soirée romantique avec votre mari, car n’oubliez pas que c’est la base de la famille !
L’aide d’une amie, pour des conduites d’enfants, d’une belle-mère pour emmener les garçons au square… Ces petites choses vont vous libérer du temps et vous permettre d’être dans l’instant présent et de profiter des joies de la vie !

Se motiver !

Cela parait idiot, mais cette nouvelle organisation demande un peu de temps et d’énergie, car il faut trouver les bonnes personnes pour vous aider, le bon timing, vérifier que tout se passe bien avec les enfants, qu’ils sont heureux… On peut vite se faire rattraper par le quotidien et revenir à la case départ en voulant tout maîtriser à nouveau.
L’objectif est de trouver le juste milieu entre notre bien-être et celui de nos enfants, afin d’apprécier être ensemble, et d’en profiter ; alors on se motive ! Etre parent et patient, ça se travaille !

Etre raisonnable dans nos choix de vie

Pour être patiente et épanouie, il faut aussi être raisonnable dans nos choix de vie. Par exemple, si vous êtes épuisée et que vous vous remettez tout doucement d’une grossesse difficile, ou que vous vous sentez complètement dépassée, il est peut être bon de ne pas lancer le 3ème tout de suite… Votre mari ou les enfants peuvent sentir et subir cet épuisement et cette fragilité.
Si vous avez l’habitude de partir tous les week-ends ou de voyager très souvent, peut-être faut-il ralentir la cadence car les trajets et l’organisation qu’ils impliquent (valises, cris d’enfants dans la voiture etc.) sont fatigants et ne vous aident pas à garder votre patience.
De même, si vous faites très attention à ce que mangent vos enfants, en parcourant toute la ville pour trouver les menus sans gluten, bio, sans lactose ni arachide, peut-être pouvez-vous lâcher du lest de temps en temps pour ne pas vous épuiser et mettre les priorités sur autre chose ?

© crédit photo ANNACLICK