Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Education : Est-il bon de faire perdurer le mythe du Père Noël ?

Education : Est-il bon de faire perdurer le mythe du Père Noël ?

Du Père Noël, on connaît presque tout depuis notre plus tendre enfance… Son traîneau tiré par des rennes, les lutins qui oeuvrent pour empaqueter les cadeaux, sa hotte remplie de jouets et même son lieu de résidence au Pôle Nord. Tout de rouge vêtu, l’air bonhomme, avec un visage reconnu entre tous, il est la star incontournable des enfants ! Un vrai mythe dont l’histoire se raconte de génération en génération… Et dont l’imaginaire flirte de plus en plus avec le réel, depuis qu’on peut lui écrire grâce à un service spécial de la Poste et même le croiser dans les rues ! Mais est-il bon d’entretenir ce doux mensonge ? Des mamans donnent leur avis…

Oui, parce qu’il fait partie de l’enfance !

Au même titre que la petite souris, le Père Noël a nourri un jour ou l’autre notre jeune imaginaire de doux rêves où tout devenait possible. Que nos parents aient perpétré le mensonge ou pas, les vitrines des grands magasins, dessins animés ou livres se sont chargés de nous donner l’envie d’y croire. Caroline avoue : « Sans trop en parler, j’aime cultiver l’ambiguïté avec mes enfants. N’est-ce pas la magie de Noël que de penser que tous nos vœux seront exaucés ? » Une simple lettre à écrire, des découpages (sous contrôle parental) dans les catalogues de jouets, et le tour est joué ! Serait-ce finalement un jeu d’enfants ? Magali confie : « J’y ai longtemps cru petite. Aujourd’hui, je perpétue la tradition avec mes enfants, car elle laisse une part d’innocence et de naïveté dans une époque où nous savons beaucoup de choses sur tout… » Quant à Marie, elle a carrément détourné le mythe pour lui donner une dimension religieuse : « Chez nous, le Père Noël est envoyé par Jésus ! Il offre des cadeaux pour fêter sa naissance ». Sous les regards complices des adultes, le Père Noël serait-il un passage obligé pour passer une enfance insouciante et réussie ? Une sorte de prérequis indispensable pour bien grandir ?

Non, c’est ridicule !

Certains parents se révoltent que le Père Noël n’existe pas dans l’imaginaire des pays pauvres et qu’il n’est finalement que le pur produit d’une société de consommation. Habituerait-il nos enfants aux envies frénétiques et compulsives ? Johanna rappelle : « Le personnage même du Père Noël a été créé pour une publicité de Coca-Cola datant de 1931 ! Dans notre famille, les enfants savent très bien qu’il n’existe pas ! Et que leur liste de jouets pour les parents et grands-parents doit être raisonnable… La profusion de cadeaux n’est pas dans les valeurs que nous souhaitons leur transmettre. Toutefois nous prenons soin de garder le côté festif de Noël en préparant une belle table, un sapin majestueux et de lumineuses décorations ! » Mylène, elle, accepte mal le mensonge : « N’a-t-on jamais dit à nos enfants de ne pas mentir ? Aussi doux soit-il, je suis gênée de ne pas être en accord avec mes principes ! Même si je sais que des générations d’enfants n’ont jamais été traumatisées en apprenant la vérité ! »

Bref, chacun se fait son idée et construit sa propre image du Père Noël. Angélique ou diabolique, c’est à vous de voir !

Laisser un commentaire