Education – Ce que vous devez savoir pour vous faire obéir

Education – Ce que vous devez savoir pour vous faire obéir

Comment éviter les crises de nerfs, les grognements, les « non »de votre enfant et vous fatiguez à répéter 150 fois la même chose pour vous faire obéir ? Comment trouver la juste autorité ? Quels mots utiliser ?

  • Tout d’abord parlez, communiquez, mettez des mots sur ce que vous attendez de votre enfant !
    Si votre enfant fait une colère, expliquez-lui comment sortir de sa colère, si vous demandez à votre enfant de mettre le couvert, expliquez-lui ce qui doit être présent sur la table, si vous lui demandez d’être sage à l’école, expliquez-lui ce que vous entendez concrètement par là (pas de bagarres, être obéissant à la maîtresse, ne pas pleurer…).
    N’ayez pas peur de préciser votre demande par des mots simples, plutôt que de donner des consignes trop évasives comme « sois sage, ranges ta chambre, obéis à ton père… » Cela peut paraître évident pour un adulte, mais l’enfant a besoin qu’on lui précise 1 ou 2 règles pour obéir efficacement.
  • N’ayez pas peur de répéter et de répéter encore et toujours la règle à respecter. « Sois gentil avec ton petit frère ». Votre enfant a saisi l’enjeu mais dans le feu de l’action, il préfère jouer au ballon avec ses camarades de square. Prenez-le à part et ré-expliquer lui pourquoi il doit s’occuper de son petit frère, son rôle d’aîné, sa bienveillance… Si votre enfant est timide ou n’aime pas qu’on lui demande d’obéir devant des amis, inventez un petit jeu et mettez en place une phrase ou un mot que seul votre enfant comprendra. « Tu te souviens? » « Merci pour ta promesse »…
  • De plus, évitez d’accumuler les demandes au même moment. Mieux vaut demander 1 ou 2 choses à exécuter et puis, une fois satisfaites, demander d’autres choses ultérieurement. Sinon, cela peut vite devenir une montagne aux yeux des enfants et le risque c’est qu’ils ne fassent plus rien du tout !
  • Utilisez une horloge ou une montre pour vous aider à vous faire obéir. Ainsi, quand vous désirez que quelque chose soit fait par votre enfant et qu’il rechigne à s’y mettre, veillez à utiliser les petites et grandes aiguilles. « Quand la grande aiguille sera sur ce chiffre, ta chambre devra être complètement rangée de telle façon ». Votre enfant sera motivé pour obéir et ranger sa chambre en un temps record !
  • Faites votre demande calmement sans lever le ton. Vous ne devez pas vous faire obéir uniquement parce que vous avez levé le ton. Si on crie souvent après un enfant, il apprendra aussi à crier et il n’obéira pas mieux pour autant !
  • Etablissez un rituel. Les bonnes habitudes doivent être instaurées le plus tôt possible. Tout d’abord ces rituels sont sécurisants et puis votre enfant apprendra à obéir au fur et à mesure sans grogner. Faire son lit, mettre le couvert, se laver les dents et aller aux cabinets avant de se mettre au lit… Il faut être rigoureux dès les premières années de l’enfant. Veillez à ne rien lâcher dans un premier temps. Cette obstination sera profitable sur le long terme, soyez assurée !
  • Faites un point le soir avant de se coucher. Listez tous les efforts de votre enfants et félicitez-le. Mais mettez également en avant ce qui n’a pas été terrible. Son manque d’obéissance par exemple, qui s’est traduit dans telle ou telle situation. Prenez ensemble la décision que demain sera un jour meilleur et que votre enfant fera attention à obéir cette fois.

 

Laure de Fazende

Journaliste spécialisée dans les joies et les petits tracas de la grossesse. Laure répond à vos interrogations, vous soutient, se réjouit avec vous de ce grand bonheur qu’est l’arrivée d’un bébé.

Jeune maman d'un petit bonhomme de 4 mois

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue