Ecole – Quel est le meilleur mode de garde qui facilite une rentrée sereine à 3 ans ?

Ecole – Quel est le meilleur mode de garde qui facilite une rentrée sereine à 3 ans ?

L’année des 3 ans… C’est l’année des premiers jeux de société, l’année de la propreté bien sûr, mais aussi l’année de la découverte de l’école. Angoissant pour les enfants, mais parfois bien plus encore pour les parents. Mon enfant va-t-il s’adapter à ce nouvel environnement social ? Va-t-il se faire des amis ? Va-t-il être capable de faire ce que lui demande la maîtresse ?

Pas moins de larmes pour les enfants de la crèche

On aurait tendance à penser que les enfants sortant de crèche sont mieux préparés à entrer à l’école. Mais ce n’est pas toujours le cas.

Selon Gwenaëlle, maîtresse en petite section, « il y a autant d’enfants sortant de crèche qui pleurent en début d’année que d’enfants qui n’ont jamais été en collectivité ». Car qu’on le veuille ou non, l’entrée à l’école est un immense bouleversement, quel qu’ait été le mode de garde pendant la petite enfance.
« A la crèche, les enfants sont comme dans un cocon, ils sont libres comme l’air et reçoivent beaucoup de câlins, raconte Valérie, auxiliaire puéricultrice en crèche. Beaucoup d’enfant se sentent à la crèche comme chez eux ».

Pas étonnant alors que même pour les enfants élevés en collectivité, l’école soit un peu difficile au début. Parce que si les maîtresses et leurs assistantes sont globalement adorables, il y a nettement moins d’adultes dans une classe d’école que dans une section de crèche et donc moins de temps à consacrer à câliner les enfants.

Mode de garde – Pas de généralité non plus sur les apprentissages

Et pour les apprentissages ? Mieux vaut-il sortir de crèche ou d’un environnement plus restreint comme la maison ou l’assistante maternelle ?

« C’est comme pour la séparation, explique Gwénaëlle, il n’y a pas de règle et pas de généralité. Cela dépend vraiment des enfants.
Vous pouvez avoir une super nounou ou une super crèche qui propose des activités, si l’enfant n’a pas envie d’y participer, il ne le fera pas et personne ne l’y obligera. »
 Mais en tout état de cause, « avant de rentrer dans les apprentissages purs, on apprend à être élève et à respecter les autres. Cela fait partie du programme de petite section ».

Bien préparer son enfant avant la rentrée de l’école

Alors concrètement, quelles sont les clés pour préparer au mieux son enfant avant la rentrée des classes ?

Gwenaëlle est formelle : « Crèche, parent à la maison ou nounou, peu importe. Il faut parler de l’école avec eux, leur donner envie d’y aller, la visiter avant la rentrée – pourquoi pas au moment de l’inscription, faire et refaire le chemin, bref, faire entrer l’école dans leur quotidien. Et essayer de ne pas transmettre notre angoisse de parent ! ».

Et le jour J ? Partir très vite après avoir consolé votre enfant qui pleure, et bien sécher ses larmes de parents car une chose est sûre : les larmes de votre enfant ne dureront pas longtemps !

 

Valentine de La Celle
pinterest  @ministylemag

Lire aussi

Comment choisir l’école de son enfant

Pourquoi j’ai choisi une assistante maternelle pour garder mon bébé

L’entrée à la crèche : guide de survie à l’usage des mamans !