Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Diversification : 5 recettes pour régaler vos têtes blondes

Diversification : 5 recettes pour régaler vos têtes blondes

« Au 5e mois de mon bébé, lorsque mon pédiatre m’a demandé de commencer à lui donner des purées, j’ai fait un grand saut dans l’inconnu. Je me demandais comment lui, qui n’avait connu que mon sein jusqu’alors, accueillerait les légumes.

Dès les premières cuillerées, j’ai réalisé qu’il était d’une extraordinaire curiosité ; il me regardait avec ses grands yeux interrogateurs en ouvrant sa petite bouche. Puis il grimaçait en avalant. Mais cela ne signifiait pas que cela lui déplaisait pour autant puisqu’il ouvrait à nouveau la bouche.

J’ai commencé par quelques cuillères de purée puis de compote avant les tétées du déjeuner et du dîner. Je lui donnais jusqu’à ce qu’il refuse, sans jamais le forcer. Il savait très bien me faire comprendre quand il était temps de passer à la tétée, en serrant bien fort ses petites lèvres. Petit à petit, j’ai augmenté les quantités jusqu’à atteindre 200g et remplacer totalement la tétée.

 

Quant à moi, qui avais à cœur de savoir exactement ce que je lui donnais pour ses repas, j’ai pris de plus en plus de plaisir à lui cuisiner de bonnes purées aux goûts variés. Et le voir les dévorer est une grande satisfaction et me conforte dans l’idée que le fait maison n’a que du bon.

Pour celles qui seraient en panne d’inspiration, voilà quelques idées d’associations qui ont beaucoup plu à ma petite tête blonde. Et nul besoin d’être une grande cuisinière ! » 

Recettes délicieuses pour démarrer la diversification

 La printanière

 La printanière régale vos bouts de chou grâce à la douceur des topinambours qu’on aime pour leur petit goût d’artichaut (et parce qu’ils sont bien plus faciles à préparer, soit dit en passant)

  • Boulgour
  • Topinambours
  • Persil
  • Bœuf

Astuce : pour rassasier nos enfants, de nombreux féculents et légumineuses sont à notre disposition. Boulgour, polenta, orge perlé, lentilles, pois cassés, haricots blancs et rouges, mélanges de céréales… De quoi varier des traditionnels riz, pâtes, semoule !

L’estivale

Les belles journées ensoleillées sont l’occasion de faire découvrir le délicieux goût de la ratatouille à votre bébé, avec l’estivale.

  • Semoule
  • Courgette
  • Tomate
  • Aubergine
  • Œuf

Astuce : pour limiter les risques d’allergie à l’œuf, avant 1 an, ne donnez que le jaune à votre bébé.

L’automnale

Lorsque les jours raccourcissent et que les températures baissent, l’automnale pleine de gourmandise comblera votre bébé.

  • Butternut
  • Cresson
  • Saumon

Astuce : jetez votre dévolu sur le cresson, le cerfeuil, le persil et toutes les herbes, les bébés en raffolent car cela parfume leurs purées et c’est excellent pour leur santé.

L’hivernale

 Votre bébé aussi a le droit à son repas de fête pour Noël. L’hivernale, c’est un peu l’équivalent de votre chapon farci.

  • Châtaigne
  • Racine de persil
  • Céleri branche
  • Blanc de poulet

Astuces : pour la cuisson des châtaignes, fendez la coque avant de les plonger dans l’eau bouillante. La peau se décollera toute seule.

Vous n’avez jamais entendu parler des racines de persil ? C’est tout simplement ce qui se trouve sous votre bouquet de persil (et qu’on ne vous propose jamais) et c’est tout bonnement un régal. Physiquement, la racine de persil ressemble à un panais avec une peau légèrement plus claire. Au goût, elle est douce et sucrée. 

La compote

  •  Pomme
  • Rhubarbe

Astuce : mettez davantage de pomme que de rhubarbe pour limiter l’acidité et choisissez une variété bien sucrée, la Golden par exemple.

Mes bons conseils

  • Commencez par vous trouver un bon vendeur de légumes, cela fait tout ! J’ai déniché le mien sur le marché le plus proche de chez nous. Il ne vend que des produits de saison, qui poussent en France, cultivés par des petits producteurs qui n’utilisent pas de produits chimiques. C’est le lieu idéal pour trouver l’inspiration. Chaque semaine, je prends tout ce qui me tente, puis de retour à la maison, je compose avec ce que j’ai, un peu au hasard. Il m’a fait découvrir des tas de légumes délicieux : racine de persil, cerfeuil tubéreux, salsifis (les vrais, encore couverts de terre, et non ceux qui rappellent la cantine)…

 

  • Si vous séchez sur les légumes de saison, rendez-vous ici. J’ai moi-même affiché ce poster dans ma cuisine, je ne peux plus m’en passer !

 

  • Pour les toutes premières cuillères, commencez par la courgette ou la betterave mélangées à de la pomme de terre, succès garanti.

 

  • Dans chaque purée, introduisez au moins un légume vert ou une herbe ; cela fluidifie la texture et apporte des fibres à votre bébé.

 

  • Ce n’est pas parce que votre bébé refuse un aliment un jour qu’il ne l’apprécie pas. Réessayez le lendemain ou quelques jours plus tard, vous risquez d’être (agréablement) surprise.

 

  • Réquisitionnez les cuillères à moka de Bonne-Maman, elles ont la taille parfaite pour les petites bouches des bébés.

 

  • Un peu d’organisation : vous pouvez préparer toutes vos purées de la semaine en rentrant du marché et les congeler. Ainsi, vous évitez le stress du timing et l’angoisse de la page blanche le soir en rentrant du bureau.

 

  • Petit à petit, à partir du 8e mois, mixez de moins en moins finement vos purées pour commencer à habituer votre bébé à l’alimentation solide. Au tout début, il peut être surpris de trouver des morceaux dans sa purée bien lisse car il est difficile pour lui de faire le tri. S’il fait la grimace, commencez par lui donner des morceaux de pain ou de légumes bien cuits en dehors des repas. Puis il s’y habituera progressivement dans ses purées.

 

Lire aussi

Quels aliments éviter pour les bébés ?

Trucs et astuces pour bien démarrer la diversification

La diversification, c’est quoi ?

 

Apolline Boyer Chammard

Rédactrice en agence de communication et pour son blog personnel où elle aime écrire des petites histoires vécues et des carnets de voyages, Apolline vous livre témoignages et astuces inspirées de sa vie de jeune maman. Apolline est maman d’un petit Octave.

 

© Photo Clarisse de Lauriston

 

Laisser un commentaire