Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Devenir actrice de son corps ou comment se mettre aux méthodes naturelles ?

Devenir actrice de son corps ou comment se mettre aux méthodes naturelles ?

La France est le pays du monde où les femmes consomment le plus de pilules oestro-progestatives1. L’ « éventail contraceptif » est pourtant vaste : pilule, stérilet, implant, anneau vaginal, patch, injection, ligature, préservatif masculin, féminin, cape cervicale, spermicides, … Malgré ce choix important et varié, de plus en plus de femmes s’interrogent sur leur contraception et souhaitent changer pour une régulation des naissances plus naturelle. Effets secondaires difficiles à supporter, facteurs de risque, ras le bol d’utiliser un préservatif lors des unions sexuelles, intolérance au stérilet au cuivre ou aux hormones ou encore démarche écologique, éthique ou religieuse.

Une prise de conscience

La presse a encore dernièrement fait écho à ces femmes qui, de plus en plus nombreuses, osent briser le silence et osent exprimer leur envie de changement. Après la médiatisation des pilules de troisième génération et leurs risques thrombo-emboliques, les plaintes sur les effets secondaires du stérilet Mirena1 et plus récemment celles qui concernent la ligature des trompes par méthode Essure, produit retiré du marché par le laboratoire Bayer1, les femmes veulent autre chose et se posent des questions. Elles ont pris conscience qu’elles doivent être actrices dans le choix de leur contraception et non plus laisser le médecin décider à leur place.

Et si on faisait autrement ?

Les motivations sont bien différentes et pourtant tellement réelles pour ces femmes, ces couples qui souhaitent changer, faire autrement, arrêter de « calculer » et parfois d’attendre l’arrivée des règles avec impatience et angoisse. Mais que faire ? Comment faire ? A qui en parler ? La meilleure copine, le médecin de famille, le gynécologue, la sage-femme, une inconnue sur un forum … ? Internet, les forums et les réseaux sociaux sont en général les premiers interlocuteurs des femmes en quête de réponses. Certaines décident même de tout plaquer du jour au lendemain pour se mettre à l’écoute de leur corps et des symptômes de leur fertilité.

Fiabilité ?

Ces méthodes ont été complètement négligées en France après l’arrivée de la contraception hormonale en 1967. Les professionnels de santé se sont désintéressés de la physiologie du cycle. Aujourd’hui, les femmes connaissent très peu les signes de leur fertilité. Pourtant ces méthodes sont très efficaces selon les critères d’efficacité de l’OMS (Organisation mondiale pour la Santé).

Laquelle choisir ?

En réalité plusieurs « méthodes naturelles » existent en France et de nombreux moniteurs/instructeurs/conseillers les enseignent aux femmes, couples.

Les trois principales méthodes d’observation du cycle sont :

– La symptothermie (signe de la glaire cervicale et température)

MAO méthode du CLER ou Amour et Vérité

Symptothermie moderne

– La méthode de l’ovulation Billings (signe de la glaire cervicale)

– Fertility Care et les traitements de l’hypofertilité par les NaProtechnology (signe de la glaire cervicale)

Comment savoir laquelle est faite pour moi, pour nous ?

La méthode à choisir dépend du mode de vie et du niveau de connaissance de soi et de confiance en soi.

Elles ont toutes les trois en commun d’être des méthodes non prédictives. On ne raisonne pas en terme statistique à partir de l’analyse des cycles précédents. L’observation des signes de fertilité et d’infertilité se fait de manière quotidienne et cela est transcris le soir dans un tableau. En fonction de l’observation du jour, le couple va adapter sa sexualité au cycle de la femme.

Comment se lancer ?

3 éléments indispensables avant de faire le grand saut !

– Se former avec des moniteurs accrédités (coordonnées que vous trouverez sur les site internet des différentes méthodes )

– Une observation quotidienne avec la transcription de celle-ci dans un tableau

– Etre suivie pour les premiers tableaux par les moniteurs jusqu’à atteindre l’autonomie.

 

Lire aussi l’article Les méthodes naturelles de régulation de naissance

 

1http://www.20minutes.fr/sante/2066275-20170511-sterilet-mirena-plaintes-liees-lourds-effets-secondaires-multiplient

1 https://www.bayer.fr/actualites_Bayer_arret_commercialisation_Essure_France

© photo Annaclick

 

Une réponse à “Devenir actrice de son corps ou comment se mettre aux méthodes naturelles ?”

  1. Gertrude dit :

    Depuis une phlébite, je ne peux plus prendre de pillule oestroprogestative et je ne supporte pas les progestatifs. Avec mon mari, nous utilisons le moniteur de contraception Clearblue. Je trouve que c’est un excellent compromis entre les moyens de contraception et les méthodes naturelles

Laisser un commentaire