Développement moteur de bébé: à chacun son rythme !

Développement moteur de bébé: à chacun son rythme !

Le rythme du développement moteur est très variable d’un enfant à un autre!
Voilà votre tout petit peine à se retourner et celui de votre meilleure amie se déplace déjà à 4 pattes. Ils ont portant le même âge ! Comment expliquer ces différences et faut-il s’en inquiéter ?

Des acquisitions innées

Tout d’abord n’oublions pas que le petit être humain est constitué pour se déplacer sur ses pieds.
C’est donc tout naturellement qu’il trouve la voie pour développer cette faculté. Il apprend à se déplacer seul au sol puis il passe par les différentes étapes lui permettant de se redresser et enfin de marcher.

Les facteurs du développement moteur

Pour se déplacer, votre tout petit doit présenter

  • Une musculature suffisante mais il doit aussi être en mesure de pouvoir coordonner ses mouvements. Cela prend plus ou moins de temps d’un enfant à l’autre (en fonction de la vitesse de maturation du système nerveux du tout petit)
  • Une envie de partir explorer le monde qui l’entoure …. Et ça, croyez-moi, cette envie est extrêmement variable d’un enfant à l’autre ! (Parole d’une maman psychomotricienne dont la petite fille d’un an ne souhaite absolument pas partir à la découverte du monde…) c’est cette volonté de s’autonomiser, de faire les choses par lui-même qui permettra à votre enfant de progresser et d’aller chaque jour un peu plus loin.
    En voulant se saisir d’objet qui ne sont pas à sa disposition, le tout petit cherche à se tourner, avancer, se redresser.

Faut-il s’inquiéter ?

Ne restez pas seuls face à vos interrogations, l’enfant ressent l’inquiétude de ses parents et il faut éviter d’entrer dans une sur stimulation engendrée par la peur du retard.

Si vous vous posez des questions concernant la motricité de votre enfant, n’hésitez pas à en parler au pédiatre. Il pourra répondre à vos questions ou vous orienter vers un professionnel adapté si un bilan est nécessaire.

Votre enfant tarde à se déplacer mais il développe peut-être davantage les autres composantes du développement psychomoteur, à savoir :

  • Le développement psycho affectif
  • Le développement cognitif et social

Que peut on faire à la maison pour le stimuler?

Chez vous, lorsque votre enfant est positionné au sol, vous pouvez l’accompagner en stimulant ses déplacements : en accompagnant son mouvement, en jouant avec lui, vous pouvez lui donner envie de se déplacer pour venir saisir un petit jouet qu’il aime ou encore pour venir vers vous.

Jouer avec votre enfant est la meilleure façon de stimuler de manière adaptée le développement psychomoteur de votre tout petit.

 © Crédits photos Albane de C photographe de famille pour MAMAN VOGUE

 

 

Laure de Fleurian

Psychomotricienne D.E
Formation à l’accompagnement à la parentalité par le Toucher Bienveillant, et au portage physiologique.
Bilan / prise en charge en psychomotricité  bébés & enfants

Maman de 3 enfants

40 boulevard des Invalides 75007 Paris 06.11.94.12.81
www.psychomotricite-paris7.com