Désir d’enfant: La première consultation

Désir d’enfant: La première consultation

La première consultation consiste principalement en un échange entre le couple et le médecin. Si d’un point de vue organisationnel, votre mari ne peut venir à ce premier rdv, le médecin prendra la temps de vous faire un gros bilan, vous posera de nombreuses questions pour comprendre où vous en êtes et il reprendra le côté masculin lors d’une consultation ultérieure avec votre mari.

Il est important de rapporter lors de cette consultation vos carnets de santé et vos éventuels contre-rendus opératoires si vous avez été opérée, dans le but de faire un point complet sur l’ensemble de vos antécédents ainsi que ceux de votre mari.

La femme

Age et durée de désir d’enfant

La première cause de la diminution de la fertilité féminine est l’âge. L’incidence de l’âge sur la fertilité est désormais bien démontrée mais insuffisamment connue des couples.
Pour vous donner une idée, une étude récente a montré que les taux de grossesses sont les suivants :

  • 94% à 30ans
  • 86% à 35ans
  • 64% à 40ans

On voit donc bien que le pourcentage de grossesses décroit avec l’âge. Il ne faut cependant pas prendre en compte seulement votre âge, mais également la durée de votre désir d’enfant. La durée d’infécondité (temps sans grossesse) est un facteur pronostic très important.

Mode de vie

Au cours de cette première consultation, le médecin fera également un point sur votre mode de vie. Les principaux points abordés sont les suivants :

  • Vos professions (stress au travail, déplacements réguliers…)
  • Votre mode de vie (exemple si l’un des membres travaille de nuit et l’autre de jour il est probable qu’il ne vous soit pas si facile d’avoir des rapports au bon moment !)
  • Exposition à des produits toxiques.
  • Prise de médicaments, de drogues, de tabac ou d’alcool.
  • Votre poids (insuffisant ou excessif, il peut compromettre votre fertilité)

Si vous désirez un enfant, il est vraiment important d’essayer d’arrêter les drogues, le tabac et l’alcool. Ceci est valable pour les deux membres du couple car cela peut considérablement compromettre votre fertilité. N’hésitez à vous faire conseiller ou aider pour cela et surtout faite-le en couple !

Il en est de même pour les traitements médicaux que vous prenez. Si vous suivez un traitement médical pour une maladie chronique, parlez-en avec le spécialiste qui vous suit afin de l’adapter si possible, pour augmenter les chances de fertilité.

Antécédents

Le médecin fera ensuite avec vous un point sur vos antécédents. Certains antécédents peuvent expliquer des troubles de la fertilité.

  • Antécédents médicaux et chirurgicaux (c’est là que votre carnet de santé et les Contre-rendus opératoires sont importants ! N’hésitez pas à contacter votre médecin traitant de famille avant la première consultation pour vous préciser vos antécédents si vous ne les connaissez pas tous)
  • Antécédents gynécologiques et obstétricaux : Fausse couche spontanée, Grossesse extra-utérine, Accouchement (mode, déroulement de la grossesse), Interruption Volontaire ou Médicale de Grossesse…

infertilite homme

L’homme

L’idéal est qu’il soit présent car pour avoir un bébé, il faut être deux !

L’âge de monsieur est désormais reconnu également comme un facteur important dans la fertilité. Effectivement, la qualité du sperme décroit avec l’âge.

Son mode de vie est également un facteur important pour ses chances de fertilité (profession, exposition à des produits toxiques, drogues, tabac, alcool.).
De la même façon, certains médicaments peuvent avoir un effet néfaste sur le sperme. Toutes ces questions seront donc abordées au cours de la consultation ainsi que les antécédents médicaux, chirurgicaux et génitaux (infection génitale, testicules descendus spontanément ou non dans l’enfance, traumatisme…).

Suite à cette première consultation, le médecin fera le point avec vous sur la fréquence de vos rapports sexuels et leur période dans le cycle.
En effet, vous savez que la période la plus féconde dans le cycle de la femme est la période ovulatoire qui correspond environ au 14ème jour de votre cycle et aux jours qui précèdent et succèdent cette date. Il est important que vous identifiez cette phase de votre cycle.

Au terme de la consultation, le médecin vous fera un examen clinique et vous prescrira des examens complémentaires en fonction de vos réponses à l’interrogatoire et de votre histoire personnelle.

 

Laure Laroche

Master de maïeutique à l'Université de St Quentin en Yvelines.
Sage-femme en maternité. Cours de préparation à la naissance et à la parentalité.
Formation master d'éthique biomédicale à l'institut politique Léon Harmel.