Dans les coulisses de Frangin Frangine…

Dans les coulisses de Frangin Frangine…

Fidèle, Ursule, Monique, Lucette… Autant de prénoms qui parlent aux adeptes de la jolie marque Frangin Frangine et désignent en rime leurs vêtements préférés ! Short à bretelles, pull, tunique, chaussettes prennent alors vie.

Depuis 2009, la marque rétro chic s’amuse et séduit avec un cocktail bien à elle : des modèles de qualité (fabrication européenne) au style inimitable avec en toile de fond des campagnes publicitaires craquantes mettant en scène des ribambelles d’enfants facétieux, libres, bêtisiers et heureux. Bref, « des enfants qui ressemblent à des enfants » comme le souligne son site Internet ! Les clientes craquent pour ce vestiaire inspiré qui leur rappelle leurs tendres années d’insouciance… Plus de 6000 personnes suivent la marque sur les réseaux sociaux.

Ses deux nouvelles directrices, Mylène Kiener et Aude Aubron, 31 ans, nous en disent plus sur le virage abordé en 2017.

              creatrices

Vous avez toutes les deux repris Frangin Frangine, racontez nous votre parcours en quelques mots.

Nous sommes amies d’enfance et avons partagé ensemble collège, lycée, école de commerce, scoutisme. Aude est la pro du produit après une expérience de 8 ans en centrale d’achat textile. Tandis que Mylène, forte de son expérience en marketing/commercial dans des entreprises du secteur du luxe, s’occupe du développement commercial et de la communication. Nous sommes clientes de la marque depuis la naissance de nos premiers enfants et avons toujours adoré son originalité ! Elle est à la fois classique, intemporelle, mais avec un « petit plus » indéfinissable. Bref, ce sont des produits de qualité avec une vraie identité !

Nous sommes très heureuses d’accompagner Frangin Frangine encore plus loin dans son développement, car nous sommes convaincues de son énorme potentiel ! Nous avons la chance d’être suivies par une communauté de fans fidèles depuis les débuts de la marque… A nous de les surprendre, de les faire rêver en leur proposant toujours plus en terme de style, de qualité produit, d’expérience clients etc !

       Fillette jupe bretelles Enfants voiture Fillette gros nounours

Vous voilà quelques jours après le lancement de votre collection hiver qui a suscité beaucoup d’intérêt (teasing très suivi sur les réseaux sociaux, article dans Milk magazine), comment vous sentez-vous ? Le défi est-il relevé ?

Nous sommes ravies de ce lancement qui finalise un travail de longue haleine… Et annonce en même temps le début d’une nouvelle aventure avec un virage attendu pour la marque ! Nous sommes très heureuses de l’accueil réservé par la communauté Frangin Frangine. En effet, le challenge consistait à conserver l’ADN de cette jolie marque, qui nous plaît tant, tout en y apportant une touche de modernité.

Fillettes carreauxMonique la tunique est ici !

Vous proposez maintenant des modèles allant jusqu’à 18 ans, souhaitiez-vous répondre à une attente de vos clientes ? Certaines mamans rêveraient-elles de se servir dans la penderie de leurs ados ?

Effectivement, nous avons à cœur d’habiller les enfants de tous âges ! L’offre pour les tous petits est importante sur Internet et chez les créateurs, mais il est ensuite difficile d’habiller les plus grands. Notre mission était donc de trouver des pièces qui plaisent autant aux ados qu’aux mamans... Par exemple, un beau sweat à la fois cool et raffiné comme Orso !
En ce qui concerne notre gamme 18 ans, il est vrai que certaines mamans souhaitaient pouvoir s’assortir à leurs kids, c’est un vœu désormais exaucé !

orsoOrso le sweat ado est là !

Avec cette collection, vous semblez offrir plus de choix à vos clientes… Y aura-t-il d’autres surprises, des éditions limitées qui ponctueront l’année ?

Nous avons souhaité étoffer la gamme, en enrichissant notamment la collection bébé et garçon, puis en déclinant les modèles-phares avec différents coloris et tissus. Et nous tenons à proposer plein de surprises tout au long de l’année… A commencer par une collection capsule sur un produit souvent réclamé par les mamans qui sortira fin septembre et que nous avons hâte de vous présenter ! Une deuxième surprise arrivera en décembre avec une très belle collaboration !

Fillettes dos jupe robe

D’autres changements ont également eu lieu, pourquoi ces choix ? Y a-t-il une volonté de renouveau ?

Nous avons effectivement souhaité moderniser l’identité visuelle de Frangin Frangine. Les codes changent vite et nous voulions nous adapter. Nous avons donc entièrement revu site Internet, logo, charte graphique, direction artistique des photos. Pour nous, le shooting était primordial, car il nous accompagne pendant toute la collection et reflète vraiment l’esprit de la marque. Nous avons eu la chance d’être accompagnées par la talentueuse photographe Lois Moreno qui a shooté la collection avec un regard neuf et beaucoup de modernité. Sans oublier les jolis minois de nos petits ambassadeurs Frangin Frangine, à croquer !

Vous bénéficiez d’un beau réseau de clientes partout en France. Continuerez-vous les ventes privées ? Avez-vous prévu l’ouverture d’une boutique en région parisienne ? Pensez-vous à l’international ?Garcon lunettes

Nous souhaitons continuer à développer les ventes privées à domicile. Déjà, nous avons la chance d’avoir un réseau d’hôtesses convaincues qui sont les meilleures ambassadrices de la marque ! Et en plus, cela permet à certaines clientes, réticentes à commander sans « voir » sur Internet, de toucher les matières, comparer les tailles, tout en passant un agréable moment autour d’un café et de quelques cookies… Finalement, Internet, c’est bien, mais le contact humain, c’est encore mieux !

Dans nos rêves les plus fous, nous aimerions pouvoir ouvrir une jolie boutique à Paris, un lieu de rencontres, de découvertes, où il fait bon flâner, craquer sur la nouvelle collection ou encore découvrir de nouveaux créateurs… Et puis, un jour, pourquoi pas l’international ! Nous avons déjà des clientes un peu partout dans le monde et la surprise de voir passer des commandes pour les USA, la Corée, l’Espagne, l’Australie…

Barboteuse ecureuilSuzie la combi sera accessible fin septembre sur l’e-shop…

Vous êtes toutes les deux mamans, quelle est votre meilleure façon de vous ressourcer en période de stress ?

Aude a trois enfants : Louise, 4 ans et demi, Jules, 3 ans et Oscar 8 mois. Et Mylène, bientôt 3 : Arthus, 5 ans, Jeanne, 3 ans et un petit troisième qui va pointer le bout de son nez dans les jours à venir ! Au quotidien, comme toutes les mamans, on fait au mieux en essayant de gérer boulot, maison, kids et mari. Pour nous ressourcer, rien de tel qu’un apéro entre copines, une virée shopping ou un moment « quali » en famille. Nous sommes passionnées par ce que l’on fait et ne voyons pas nos journées passer ! C’est dense, on court partout, mais ce ne sont que des projets sympas ! On a beaucoup de chance !

                  thumbnail_CHANTAL_CHAMBRAY_Fthumbnail_GINETTE_1_F

                          Chantal le col pétale par ici !                          Ginette la collerette par là !

Laetitia d'Hérouville

Mère de quatre adorables diablotins, passionnée de littérature ayant cohabité avec Oui-Oui, Tchoupi & co, Laetitia part à la rencontre des "héroïnes du quotidien", ces femmes qui élèvent leurs enfants avec une bonne dose d'humour, de patience, de courage, d'amour, de cris, de larmes et de joies indescriptibles !