Continuer à pratiquer le sport durant sa grossesse

Continuer à pratiquer le sport durant sa grossesse

Vous êtes enceinte…félicitations ! Mais malgré votre bonheur vous redoutez déjà les changements que cela va provoquer sur votre corps et surtout vous avez envie de rester en forme durant les 9 prochains mois.
Et vous avez raison ! Un corps tonique durant la grossesse c’est la garantie de moins de problèmes de dos dues au tensions exercées par le poids du bébé, la promesse d’un accouchement plus serein puisque vous vous sentirez en meilleure forme physique pour cette épreuve de force et celle de retrouver plus facilement la forme (et vos formes) après l’accouchement.

Pour autant il n’est pas question de pratiquer le sport à outrance durant votre grossesse, loin de là ! Qu’on se le dise, surtout les plus sportives d’entre vous, vous ne pourrez pas continuer sur le même rythme qu’avant votre grossesse.
S’il est important de rester tonique, il est essentiel de ne pas mettre bébé en danger ! Et donc de respecter quelques règles afin de pouvoir allier exercice physique et grossesse sans problème jusqu’à la naissance de votre enfant.

Demandez l’accord de votre médecin

Si la pratique de l’activité physique durant la grossesse présente des avantages indéniable, il est primordial que vous demandiez son avis à votre médecin avant de commencer.
Sage-femme, gynécologue ou médecin traitant pourront vous dire si vous pouvez faire du sport sans risque, à quelle fréquence et vous orienter vers un type d’exercice en particulier.

Afin de pouvoir vous adonner à une pratique en toute sérénité, il vous faudra vous assurer auprès d’eux que cela est possible (col long, fermé, pas de contre indications particulières, etc…)

Certaines femmes vivent malheureusement des grossesses compliquées dites à risque ou souffrent de pathologies incompatibles avec le sport durant la grossesse et ne pourront donc pas avoir une activité physique pendant ces neuf mois.

A chaque trimestre une activité adaptée

Tout comme vous ne pouvez pas pratiquer le sport à la même intensité que vous pouviez le faire avant de tomber enceinte, vous ne ferez pas la même activité ou du moins pas au même rythme selon l’évolution de votre grossesse.

Le premier trimestre est souvent fatiguant à cause des nausées et des forts bouleversements hormonaux. Si vous pratiquiez un sport avant votre grossesse ne cessez pas du jour au lendemain toute activité physique.
La marche rapide, le vélo d’appartement, la natation, sont autant de sports “cardios” que vous pouvez faire.

Modulez selon votre forme l’intensité mais n’en faites jamais trop. Vous ne devez pas vous sentir essoufflée, votre rythme cardiaque ne doit pas s’emballer.

Au second trimestre vous pouvez continuer à pratiquer une activité “cardio” à un rythme raisonnable : deux fois par semaine par exemple en complément de séances de gym prénatale, en club ou bien via des vidéos sur internet (il en existe plusieurs spécialisées sur youtube).
C’est normalement la période de la grossesse durant laquelle on est le plus en forme, alors profitez-en !

Le troisième trimestre est celui du repos et de l’attente. Vous devez écouter votre corps et le préparer à l’accouchement qui approche. Le pilate et le yoga (certaines positions sont très agréables pour soulager les maux de la grossesse) sont vos alliés ! En plus ils vous permettront aussi de vous de détendre puisque vous pouvez commencer à vous sentir un peu angoissée face à ce changement de vie qui approche…rien de plus normal !
Continuez à marcher dès que vous le pouvez, à votre rythme et pourquoi pas nager si vous aimez cela.

Ecoutez-vous

Le mot d’ordre durant votre grossesse est de rester à l’écoute de votre corps et de vos sensations. Vous seule pourrez dire si vous vous sentez fatiguée ou non, si tel exercice vous est inconfortable…
N’hésitez pas à savoir modérer votre pratique physique. Même si vous vous êtes promis de vous en tenir à 3 séances de sport par semaine, si vous vous sentez fatiguée ne vous forcez pas.

Restez attentive aux signaux que vous envoi votre corps (et votre bébé) et surtout bienveillante face à lui qui réalise cet extraordinaire travail de porter la vie durant 9 mois avant de la donner.

Lire aussi :

Enceinte, les sports à éviter

Peut-on commencer à faire du sport enceinte ?!

Marie Cauquil O'Kelly

La rédactrice M.OC