Conseils pour allaiter son bébé

Conseils pour allaiter son bébé

Allaitement Maternel : Les recommandations

L’allaitement est l’un des premiers facteurs de protection de la santé de l’enfant.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et le PNNS (Programme National Nutrition Santé) recommandent un allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de l’enfant. L’allaitement peut être poursuivi ensuite, avec des aliments complémentaires, jusqu’à l’âge de deux ans.

Mais, même de plus courte durée, l’allaitement reste toujours recommandé et bénéfique pour votre enfant.

Les avantages de l’allaitement :

  • Il permet d’établir un lien privilégié avec votre enfant.
  • Le lait maternel est un aliment unique, de qualité irremplaçable. Il couvre tous les besoins de votre bébé : vitamines, sels minéraux, oligoéléments, sucres, graisses, protéines, le tout dans les quantités adaptées. En effet, la composition du lait évolue au cours de la tétée, de la journée et au fil des mois.
  • Protection de sa santé : lorsque votre bébé est allaité, vous transmettez vos anticorps, cela entraine une diminution du risque d’allergie pour les enfants prédisposés au niveau familial.

Comment prendre la décision d’allaiter ?

  • Commencer par y réfléchir pendant la grossesse.
  • S’informer et échanger : cours de préparation à l’allaitement, en parler avec son médecin, PMI, associations : la Leche League France, la COFAM Coordination Française pour l’Allaitement Maternel, Solidarilait, IPA Informations Pour l’Allaitement.
  • En discuter avec son époux : cela peut être un choix de couple, n’hésitez pas à l’associer à votre réflexion.

Ne pas croire les idées reçues :

  • Allaiter fait mal : la première semaine, les mamelons peuvent être sensibles voire un peu douloureux, c’est un phénomène transitoire. Bien positionner le bébé dès la première tétée, varier les positions sont des moyens de prévention. Si cela persiste des solutions existent.
  • Allaiter abîme les seins : les seins se transforment au cours de la grossesse pour se préparer à un éventuel allaitement, il faut porter un bon soutien-gorge d’allaitement qui soutient sans comprimer.
  • Croire ne pas avoir assez de lait ou que son lait ne sera pas assez nourrissant : il est très rare de manquer de lait. Une fois démarré, si le bébé tête de façon fréquente et efficace, il n’y aura pas de problème. C’est la succion du bébé qui stimule la production du lait qui est toujours doté de tout ce qu’il faut. Il faut se faire confiance.
  • Pas de régime particulier : il faut juste manger de façon variée et équilibrée. Eviter tout de même de boire trop de café (max 3 tasses par jour).
  • Fatigue : à la suite d’une grossesse, d’un accouchement et avec un nouveau-né à la maison qui demande des soins constants, il est normal d’être fatiguée. Les avantages : pas de préparation, lait à bonne température, position allongée possible. Il est vrai que donner le sein demande beaucoup de disponibilité, mais essayez de profiter des tétées pour vous détendre, vous reposer et câliner votre bébé.
  • Prise de médicaments : beaucoup de médicaments sont compatibles avec l’allaitement, si ce n’est pas le cas le plus souvent une alternative peut être proposée. Mais attention, pas d’automédication !
  • Tabac : il est toujours préférable d’allaiter votre bébé plutôt que de le priver de votre lait. L’utilisation de substituts nicotiniques transcutanés est tout à fait possible. Conseils : diminuez au maximum votre consommation, fumez à l’extérieur, attendez si possible 2 heures après avoir fumé avant de lui donner le sein.
  • Alcool : un verre occasionnel ne semble pas présenter de risque particulier mais il vaut mieux éviter ou le faire à distance d’une prochaine tétée.

Comment se préparer à l’allaitement ?

 Votre corps se prépare tout seul à l’allaitement : dès le début de la grossesse, les seins augmentent de volume, l’aréole prend une couleur plus foncée et les mamelons deviennent plus durs et plus saillants.

 

 

 

 

Anne-Charlotte de Quincerot

- DES de médecine générale de la faculté de médecine de Paris
- DU Santé et Développement de l'Enfant à la Faculté Necker-Enfants-Malades
- Exercice de la médecine générale avec une orientation pédiatrique et gynécologique
- Médecin de crèche (crèches hospitalières puis crèche associative)

Maman de 2 enfants

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue