Comment savoir si mon allaitement est efficace sans peser bébé ?

Comment savoir si mon allaitement est efficace sans peser bébé ?

Ca y est, vous êtes sortie de la maternité et vous rentrez chez vous. Votre lactation s’est maintenant installée, et votre bébé tète régulièrement au sein. Fini les tours quotidiens sur la balance afin de vérifier que votre petit bout de chou reprend les quelques grammes attendus chaque jour. Cependant, depuis que vous êtes chez vous, une question subsiste : mon bébé a-t-il suffisamment d’apports avec mon lait ? Est-ce qu’il prend du poids ?

Et oui, il est bien difficile de lâcher prise sur ce poids qui nous sécurise et nous permet d’être certaine que notre bébé tète suffisamment. On aurait presque envie d’utiliser la balance de la cuisine afin de se rassurer, juste une fois.

Or, derrière cette inquiétude se cache une autre question : ma lactation répond-elle aux besoins de mon bébé, et ce dernier prend-il les quantités nécessaires à sa croissance ?

Voici quelques petites astuces pour se rassurer et vérifier la prise alimentaire de son bébé.

Comment savoir si mon bébé boit assez ?

C’est par l’observation que vous allez pouvoir déterminer si la prise alimentaire de votre enfant correspond à la quantité nécessaire à ses besoins.

Tout commence par l’allaitement. Les « glups » de déglutition entendus pendant la tétée correspondent au moment où votre bébé boit le lait. Si ceux-ci sont réguliers et assez rapprochés durant la mise au sein, cela veut dire que votre enfant est efficace. En observant le menton de votre enfant, vous apercevrez deux mouvements différents : l’un où le menton s’abaisse très vite et très fréquemment, l’autre où ce mouvement semble plus lent, plus ample. Le premier correspond à la succion : votre bébé stimule votre sein afin de faire venir le lait. Le deuxième correspond au stade de la déglutition, c’est-à-dire au moment où votre enfant boit le lait. Ainsi, si vous observez régulièrement des déglutitions parmi les succions, cela veut dire que votre loulou tète correctement.

Vous pouvez parfois apercevoir du lait au bord des lèvres de celui-ci, ce qui vous indique que le transfert de lait (c’est-à-dire son éjection hors de votre sein) se réalise. De plus, si vous sentez vos seins plus souples après la tétée, c’est qu’ils ont été bien vidés lors de la mise au sein, et qu’ainsi votre bébé a pris une certaine quantité de lait.

Votre bout de chou sait de lui-même réguler ses besoins. Ainsi vous pouvez le mettre au sein à chaque fois qu’il le réclame (ce que l’on appelle téter à la demande). Veillez à ne pas dépasser six heures sans prise alimentaire durant les premiers jours et premières semaines. Une tétée est efficace si elle dure environ vingt minutes, avec des déglutitions régulières.

Le deuxième critère consiste à observer ce qu’il se passe durant le change. En effet, si votre enfant remplit ses couches d’urine cinq à six fois par jour, et qu’il a des selles de manière régulière, cela vous informe que ses apports alimentaires sont suffisants.

Enfin, vous pouvez surveiller les signes de déshydratation qui vous alerteront sur l’état de votre bébé, et vous permettront de réagir rapidement. Si sa bouche et sa langue sont très sèches, qu’il est agité ou au contraire très fatigué, que ses yeux sont creusés ou cernés, votre enfant a un apport hydrique trop peu important et il est nécessaire de l’alimenter rapidement. A la moindre hésitation, n’hésitez pas à contacter votre pédiatre.

Que faire si un doute persiste ?

Si malgré toutes vos observations, vous avez l’impression que votre bébé ne grossit pas ou ne boit pas assez, le centre de protection maternelle et infantile (PMI) de votre secteur est à votre disposition. N’hésitez surtout pas à aller demander conseils aux puéricultrices présentes, qui adapteront leurs réponses à vos questions particulières, et pourront peser votre enfant. Vous pouvez aussi contacter une sage-femme libérale qui se rendra chez vous pour faire le point.

 

Caroline Bonnet-Masimbert

© Crédits photos Clarisse de Lauriston

Caroline Masimbert

Caroline est originaire de Grenoble où elle aime retourner régulièrement pour profiter des montagnes.

Elle travaille depuis maintenant un an à la maternité Sainte Félicité dans le service de néonatologie, au service des bébés et de leurs parents.

Passionnée par son travail, elle aime particulièrement accompagner les mamans par de nombreux conseils dans la découvert de leur bébé au quotidien.