Comment rebondir après une fausse couche ?

Comment rebondir après une fausse couche ?

La fausse couche est malheureusement fréquente puisqu’elle concerne une grossesse sur six. Elle laisse néanmoins de grosses séquelles chez certains couples et ses conséquences ont parfois tendance à être banalisées. Comment surmonter cette épreuve ?  

Une phase de tristesse nécessaire

Avoir du chagrin et ressentir de la tristesse est nécessaire pour pouvoir avancer. Cette phase doit durer le temps qu’il faut, c’est-à-dire qu’elle dépend des couples et des circonstances de la fausse couche. Faire le deuil nécessite un réel travail de fond où la tristesse est un passage forcé. L’émotion doit pouvoir être libérée. On entend souvent des phrases un peu banales comme « la nature est bien faite « , « le bébé ne devait pas être viable », « la prochaine fois sera la bonne » qui peuvent être difficile à digérer.
Prenez du temps en couple, le papa ne sait souvent pas quoi dire ou pas quoi faire bien qu’il souffre également de son côté.

Un temps pour se réconcilier avec son corps et son esprit

La fausse couche est un traumatisme psychologique et physique. Aujourd’hui, les femmes peuvent planifier leur grossesse de A à Z et le bébé est rapidement personnalisé grâce aux échographies très avancées. Cet enfant désiré prend dès les premières semaines une place fondamentale au sein du couple. Il va falloir réapprendre à accepter son corps, se dire qu’il est apte à accueillir un autre bébé. Pour cela, il faudra en prendre soin plus que d’ordinaire. La fausse couche a pour effet de démontrer qu’une femme ne peut malheureusement pas tout contrôler concernant son corps. Cet événement doit prendre un sens particulier pour permettre à la famille d’avancer suite à cette perte.

En parler

Parler consiste à se décharger. En parlant, vous verrez que vous trouverez autour de vous de nombreuses femmes ayant vécu une épreuve similaire et qui sauront mieux que quiconque trouver les bons mots. Vous allez également pouvoir croiser des femmes qui sont par la suite devenues mères et semblent plus heureuses que jamais. Autant de choses qui vont vous permettre de relativiser et de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

Se confier à un professionnel

Un médecin ou un psychologue seront à même de vous aider dans cette étape de votre vie. Il ne faut pas hésiter à les solliciter si vous sentez qu’il est trop difficile de tourner la page et que le deuil ne se fait pas. Rompre la solitude et avoir des réponses à des questionnements est primordial après une fausse couche.  

Le moment de repartir

Il doit être décidé ensemble. Le couple doit lui seul trouver le bon moment pour remettre un bébé en route. La fausse couche ne doit en aucun cas être oubliée, elle fait partie de l’histoire du couple et doit devenir un passif qui renforcera la famille qui se crée.

Lire aussi le beau témoignage de Maman Louve Mes fausses couches silencieuses ou encore Moi aussi j’ai fait une fausse couche

 

Gianina P

© crédit photo ANNACLICK

 

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue