Comment profiter de nos enfants maintenant pour ne pas le regretter plus tard ?

Comment profiter de nos enfants maintenant pour ne pas le regretter plus tard ?

Devenir parents est un apprentissage de tous les jours: trouver sa place, son rythme, le bon équilibre pour la famille tout en gérant un quotidien intense ponctué d’obligations liée tant à la vie professionnelle – déplacements, réunions, évolutions de carrière – qu’à la vie quotidienne – courses, conduites aux activités, devoirs, entretien du foyer, jeux avec les enfants. Nous culpabilisons souvent de ne pas être assez présents, de courir après le temps et cela peut parfois donner un sentiment d’insatisfaction sur les moments passés avec les kids.

Pour autant, est-il indispensable d’être présents à 100% pour rendre nos enfants heureux ? La quantité du temps passé est-elle proportionnelle à notre propre épanouissement et celui de nos enfants? Quels que soient nos choix de vie – maman active ou maman au foyer – nous culpabilisons toutes à l’idée de ne pas profiter suffisamment de nos progénitures. Le temps passe et nous nous adaptons à chaque étape de vie de nos enfants :  la petite enfance nous apprend à devenir parent et à trouver le mode éducatif qui nous convient le mieux. Puis arrive l’entrée à l’école, l’adolescence… une vie ponctuée d’étapes avec des besoins affectifs et éducatifs qui évoluent sans cesse.

Comment vivre pleinement notre vie de parents avec nos enfants?

Prendre de la hauteur sur notre quotidien et accepter de vivre davantage dans le présent seraient les clés pour mieux profiter de nos enfants. Voici quelques idées qui pourraient vous aider à être plus ancrés dans votre quotidien.

  1. Partager les tâches de la vie quotidienne

Les enfants apprécient d’être impliqués dans la vie quotidienne pour ne pas la subir. Cela leur apporte de la considération et booste leur estime de soi. Les tâches quotidiennes font partie de la vie et donnent un cadre, essentiel à leur développement. Certaines tâches – comme nous rendre au supermarché – peuvent être effectuées en dehors des moments de présence avec nos enfants, tandis que d’autres peuvent tout à fait être partagées et offrir de réels moments de complicité. Faire participer nos enfants, c’est aussi leur consacrer du temps et échanger sur les détails de la vie courante. Que ce soit pour essorer la salade, éplucher les carottes, arroser les plantes, mettre le couvert, vider le lave-vaisselle, plier le linge ou tout simplement préparer un gâteau, ces « obligations » du quotidien peuvent tout à fait être propices à l’échange et aussi avoir l’avantage de booster la confiance en soi de nos chérubins. En tant que parents, cela nous permet aussi de les responsabiliser pour nous rendre davantage disponibles.

  1. Être pleinement disponibles même dans de courts moments

Le rythme trépident de la vie professionnelle, ponctuée de déplacements, d’un temps important passé dans le transports ne permet pas toujours de rentrer tôt et d’être disponible à la sortie de la crèche ou de l’école. La frustration peut vite s’installer et nous faire culpabiliser. Le plus important pour profiter des moments les plus courts avec ses enfants et de réussir à être pleinement présents lorsqu’on rentre à la maison. Décompresser ne serait-ce que 5 minutes avant de passer le sas d’entrée – en trouvant une technique de respiration qui nous convient – éteindre son portable et sa tablette serait un bon moyen de ne pas être sollicités et d’être  disponibles pour un moment de tendresse ou écouter ce que nos kids souhaitent partager.

  1. Apprendre à nous poser et nous mettre à leur hauteur

Les obligations de la vie quotidienne peuvent nous rendre exigeants et apporter du stress lié à l’immédiateté. Les enfants sont des éponges et ressentent les émotions qui nous traversent. Apprendre à ralentir peut être un moyen de vivre notre quotidien plus sereinement. Ralentir n’est pas nécessairement synonyme de « ne rien faire » : c’est permettre de nous poser même lorsque les enfants ne nous sollicitent pas – lire pour soi ou tout simplement écouter de la musique pendant que notre enfant dessine est aussi une manière d’être ensemble et de passer un moment doux et détendu.

  1. Transmettre : partager des activités avec nos enfants

Rythmer les semaines avec des activités apporte une dynamique et permet de jongler entre les obligations de la vie et les moments de retrouvailles en famille. Il existe différentes façons de profiter de nos enfants et d’en garder des souvenirs inoubliables. Lorsque vous partagez une activité avec votre enfant, la notion de plaisir est primordiale. Inutile de vous forcer à aller à la piscine si ce n’est pas votre passion. Si le plaisir n’est pas présent, l’enfant le ressentira et vous ne serez pas pleinement là pour lui. Trouver en vous ce que vous souhaitez vraiment transmettre et choisissez les passions que vous souhaitez partager et qui peuvent plaire autant à vous qu’à votre progéniture.

  1. Ecrire les moments de vie : une façon de vivre pleinement

Si vous aimez écrire, la tenue d’un carnet de souvenirs d’enfance peut être un bon moyen de garder en mémoire les moments de vie passés, de raconter les anecdotes du quotidien, les expressions ou les petites bêtises de l’enfance. Cela permet de vivre en pleine conscience et d’offrir à nos enfants un souvenir mémorable de leur enfance quand ils arriveront à l’âge adulte.

  1. Trouver des rituels quotidiens qui conviennent à toute la famille

L’emploi du temps familial est souvent rempli de conduites aux activités qui peuvent vite nous faire courir et en oublier les moments essentiels de retrouvailles en famille. Instaurer des rituels peut être un bon moyen de profiter des moments: favoriser les repas de famille le weekend, lire une histoire avant le coucher, instaurer un « conseil de famille » une fois par semaine pour permettre à chacun de s’exprimer et d’être entendu, permettre un moment en tête-à-tête avec chacun des enfants – marcher devant avec l’un deux lors d’une balade familiale par exemple. Les rituels permettent aux enfants d’avoir des repères et de vivre de véritables moments en famille.

Alexandra Caroni

Photo ©Virginie Hamon pour MAMAN VOGUE

Lire aussi :

Slow parenting : comment ralentir le rythme pour mieux profiter de sa famille ?

Pourquoi ne pas profiter de chaque minute qui passe plutôt que de se plaindre ?