Comment passer de « réussir dans la vie » à « réussir sa vie » ?

Oui, nous avons chacune et chacun une Mission dans la vie. C’est plus qu’un job, plus qu’un projet professionnel, plus qu’une carrière. C’est ce qui permet de passer de l’idée de « réussir dans la vie » au projet de « réussir sa vie ». Nous parlons ici des vocations personnelles et essentielles.

A chacune sa mission

Trouver sa Mission, l’accueillir, c’est entrer dans la Joie. Nous ouvrons alors des possibilités nouvelles, nous nous mettons en marche autrement, avec un nouvel enthousiasme. A contrario, ne pas l’accueillir, c’est risquer l’ennui, le burn out, la perte de sens puis la perte des sens…

« Il y a 1 an et demi, j’étais dans une grande période de questionnements dans ma vie professionnelle, et de recherche d’équilibre, de sens, et d’élan dans ma vie en généralJ’avais l’impression de vivre plusieurs vies inachevées, sans parvenir à les relier entre elles : une professionnelle du marketing reconnue mais blessée, qui s’envolait vers le toujours plus (mais toujours plus de quoi ?) et qui redoutait l’échec, une maman qui courait tout le temps et qui culpabilisait, une épouse pas toujours disponible… » Lire le témoignage de Nolwenn

L’origine ?

Jean Monbourquette a fait de la Mission une de ses spécialités. Il était canadien, prêtre et psychologue, professeur et chercheur à l’université Saint Paul au Québec. Sa Mission à lui était de simplifier les approches de psychologie positive et de les diffuser pour le plus grand nombre. Avant de connaître sa Mission, il n’aimait pas parler en public ; il est devenu un conférencier très apprécié. Avant de connaître sa Mission il ne prenait pas particulièrement soin de sa santé ; il a pris de plus en plus soin de lui pour pouvoir agir avec plus d’efficacité au service de sa Mission. Il n’avait jamais imaginé écrire un livre ; bien qu’il soit encore peu connu en France il est largement publié partout dans le monde et ses ouvrages sont tous en rapport avec sa Mission.

La psychologie de Jean Monbourquette rejoint et complète celle développée par Carl Gustav Jung au début du XXème siècle. Dans les parcours Mission un animateur guide et accompagne les participants en trois grandes étapes.

« Lâcher Prise »

Il s’agit d’abord de lâcher prise pour « recoller quelques morceaux », des morceaux essentiels bien sûr.
Quelles épreuves ai-je à revisiter pour y trouver un sens nouveau ? Quelles pertes ai-je subies et quels deuils ai-je encore à faire ? C’est le moment de la réconciliation avec d’autres et avec soi.

DAY 3-8

« Ralentir pour repartir »

La seconde étape de ce parcours est celui de « l’entre deux » : après avoir lâcher prise il s’agit de se rendre plus présent à soi et aux autres ainsi qu’aux évènements de la vie. Ralentir pour mieux repartir ou ralentir pour accueillir ?

Carl Gustav Jung disait à ce sujet qu’il s’agit d’observer et de discerner les « synchronicités », le lien entre les évènements et notre évolution encore inconsciente. C’est aussi le moment de réintégrer ce que nous ne nous sommes pas encore autorisés : ai-je à m’autoriser à prendre davantage soin de moi, de mon équilibre, de mon énergie alors que je suis très généreux pour les autres et pas assez généreux envers moi-même ? Ai-je à accepter d’être incompétent dans certains domaines alors que je voudrais montrer que je connais tellement de choses ? …Ce travail sur l’ombre (là où nous nous sommes « sur-adaptés », « cet obscur trésor composé d’émotions refoulées, de talents ignorés, de croissance tronquée ») permet de remettre en circulation une grande quantité d’énergies : nous sommes faits de qualités contraires et travailler sur son ombre c’est se donner le moyen de s’accomplir plus complètement.

Dans cette étape nous découvrons aussi notre véritable identité, par exemple à partir des archétypes de personnalités (du grec « arché »=ancien et « typos »=modèle).

Un archétype désigne un type universel dont la fonction est reconnue par tous les âges et toutes les cultures ; il symbolise une façon pour la psyché de se réaliser dans ses relations avec les autres. Les archétypes font partie de ce que Carl Gustav Jung appelait l’ « inconscient collectif » dans lequel il reconnaissait, sous une forme symbolique, des traits communs à tous.

Jean Monbourquette reprend ces archétypes dans son parcours Mission et nous indique : « Quand on s’aperçoit en train de vivre un archétype on ressent une bouffée d’énergie et d’enthousiasme car on se sait participer à une expérience universelle d’humanité ». Et ces archétypes l’actualisent sous des formes constructives ou destructives ; ils sont pour ainsi dire des réalités « bipolaires ». Citons-en quelques-uns à titre d’exemples, justement avec leurs lumières et leurs ombres.

Le « parent nourrissant »

En + : celui qui prend soin des autres (« care giver »). Un parent aimant, un aidant attentif, un gardien. Attentif aux besoins des autres, veille au bien-être physique, psychologique et spirituel.

En – : parent trop protecteur, ogre ou mégère, « mauvaise belle-mère », garde en tutelle, fait payer sa générosité, étouffe les initiatives, cultive la dépendance.

Le « commerçant »

En + : le marchant, le courtier, le vendeur ; intéressé par un échange honnête de biens, il aime rendre service à ses clients.

En – : le trafiquant, le fourbe, le vendeur de pacotilles. Intéressé par le profit immédiat, sa seule valeur.

Le chef

En + : le roi, l’homme politique, le gouvernant, le chef d’entreprise, le chef d’orchestre. Il aime mener et dominer, possède l’art de conduire les personnes, administre bien les affaires et réalise ses projets. Sa qualité principale est l’efficacité.

En – : le jaloux de son autorité, l’autocrate, le maniaque du pouvoir, celui qui ne consulte pas.

L’ambassadeur 

En + : le négociateur, le conciliateur, l’entremetteur. Il se sent bien dans son rôle de médiateur. Il est éveillé et il sait découvrir et faire coïncider les parties concernées.

En – : l’affairiste, le partisan.

« Accueillir »

La troisième étape du parcours sur la Mission est celle de l’accueil. A travers un ensemble d’exercices (que nous appelons un peu pompeusement des « stratégies »), les participants sont invités à écrire progressivement leur Mission et à vérifier qu’elle met en œuvre leurs qualités et leurs talents.

Une fois la Mission accueillie, nous invitons les participants à travailler aux conditions de mise en œuvre de la Mission : éviter la précipitation, savoir s’entourer, passer de la dépendance ou de l’indépendance à l’interdépendance, profiter de ceux qui ont déjà fait une partie du chemin…

 

Et vous, amies lectrices et lecteurs, quelle est votre Mission ? A quelles nouvelles coopérations êtes-vous invités ?

Nous serons très heureux de partager plus de précisions. Pour plus d’informations vous pouvez consulter le site de notre association www.estimame.com ou nous contacter directement via Maman Vogue 😉

Paul Foeglé

 

En savoir plus…

Estimame International

Fondée en 2010 par Jean Monbourquette (1933-2011), Estimame a pour mission de poursuivre son œuvre en accompagnant les personnes dans leur croissance psychologique et spirituelle.

Elle vise à promouvoir l’estime de soi, c’est-à-dire le développement de la confiance en soi et de l’amour de soi, et l’estime du Soi, c’est-à-dire l’ouverture à la dimension spirituelle en chaque personne, quelles que soient ses croyances ou ses convictions.

Le « Soi » est un concept défini par Carl G. Jung et développé par Jean Monbourquette. Il représente le centre spirituel et le principe organisateur de la personne, le lieu de son identité profonde et de sa mission personnelle.

Estimame a pour objectifs d’offrir des activités pour expérimenter l’approche Monbourquette, de former des animateurs et de rassembler toutes les personnes intéressées par cette approche.

http://www.estimame.com/

Prochaine conférence sur la Mission dans la Vie, le 12 janvier à 9h00, espace Bernanos, 4 rue du Havre, Paris 9

 

© photo Annaclick

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue