Comment gérer vos contractions à la maison ?

Comment gérer vos contractions à la maison ?

Lorsque les contractions deviennent régulières et douloureuses, il est recommandé d’attendre deux heures à la maison avant de venir à la maternité, pour être sûre de ne pas faire un faux travail.

Mais comment gérer ses contractions pendant ces deux heures ?!

Pour commencer…

Lorsque les premières contractions apparaissent, ne vous focalisez pas dessus, sinon le reste du travail va vous paraître très long. Trouvez des petites occupations en attendant que les contractions s’installent franchement (petite promenade, lecture, film…). Ce pré-travail peut durer plusieurs heures donc il est vraiment important de trouver des passe-temps.

Les positions

Une fois que les contractions deviennent régulières et douloureuses, comment les gérer ?

Pour commencer, trouver des positions confortables pour accompagner au mieux la douleur.

  • Allongée sur le côté
  • Assise en tailleur
  • A califourchon sur un coussin
  • A quatre pattes ….

Toutes les positions sont bonnes à prendre pour soulager votre dos et mobiliser votre bassin.

Les exercices de respiration

Il est important que vous appreniez à accompagner vos contractions avec votre respiration.

Lorsque la contraction commence à s’installer :

  • Prenez une grande inspiration par le nez
  • Puis soufflez tranquillement pour vider complétement vos poumons (soufflez en imaginant que vous avez une paille très fine dans la bouche)
  • Lorsque vous n’avez plus d’air, recommencez le même exercice jusqu’à ce que la contraction soit totalement passée

Cet exercice de respiration vous sera très utile lors de la pose de péridurale. En effet, à ce moment-là, on vous demandera de ne pas bouger, y compris pendant une contraction. En vous concentrant sur votre respiration, vous réussirez beaucoup plus facilement à maintenir la position. Les exercices de respiration vous serviront également pendant tout le travail (avec ou sans péridurale) pour accompagner les contractions utérines.

La prise en charge de la douleur

Avant de prendre des médicaments, essayez de gérer naturellement la douleur.

Pour commencer, prenez un bon bain bien chaud (ou une douche). Dans l’eau, les contractions paraissent moins douloureuses, elles deviennent donc plus faciles à gérer. Tant que vous n’avez pas rompu la poche des eaux, vous pouvez rester autant de temps que vous le souhaitez dans la baignoire.

NB : Si vous rompez la poche des eaux dans la baignoire, ce n’est pas grave, vous vous en rendrez compte en sortant de l’eau. Foncez alors à la maternité !

Après cela, vous pouvez essayer de soulager votre douleur à l’aide de spasfon (2cp toutes les 6 heures) ainsi qu’1 cp de paracétamol (Doliprane 1g). Des antalgiques plus forts et donc plus efficaces vous seront donnés à la maternité.

Autour de vous…

Au cours de cette période de pré-travail, il est important que vous soyez accompagnée, si vous le pouvez, par votre mari ou un proche avec qui vous êtes en confiance. Il vous aidera à gérer votre respiration, à vous positionner, à vous rassurer… Son rôle est primordial pour vivre sereinement ces premiers moments.

Essayez également de créer une ambiance relativement sereine autour de vous : bougie, encens, musique calme…

Et pour finir, concentrez-vous sur votre bébé, imaginez-le prendre progressivement sa place dans votre ventre pour se préparer doucement à naître.

Laure Laroche

Master de maïeutique à l'Université de St Quentin en Yvelines.
Sage-femme en maternité. Cours de préparation à la naissance et à la parentalité.
Formation master d'éthique biomédicale à l'institut politique Léon Harmel.