Comment calmer les pleurs du soir de bébé ?

Comment calmer les pleurs du soir de bébé ?

Un bébé qui pleure le soir, à la tombée de la nuit, est toujours un peu inquiétant pour les jeunes parents. Des crises de larmes sans raison apparente qui sont en fait sont normales… et nécessaires : elles servent d’exutoire à l’excitation de la journée. Bébé se détend et s’exprime de cette façon , car il n’a pas de mots pour exprimer l’intensité de sa journée.

Pleurs et sommeil

Les pleurs du soir ne sont pas forcément liés au sommeil bien qu’il soient proches de la nuit. Ce sont des cris appelés dysrytmie du soir ce qui définit la difficulté que bébé a à trouver le bon rythme de sommeil entre le jour et la nuit.
Ils témoignent aussi des stimulations reçues dans la journée et qu’il n’arrive plus gérer. L’enfant a emballé son système d’éveil et il ne sait plus l’arrêter !
Le besoin de calme, de proximité et de contact est essentiel à ce moment là.

Rassurez-le

Il n’y a pas de solutions miracles pour calmer les pleurs d’un nouveau-né mais vous pouvez l’aider à trouver le sommeil et se sentir en sécurité.
Proposez-lui un peau à peau, un câlin, son ventre contre votre avant bras, bercez-le,… Rassemblez le en pliant ses jambes sur son ventre… Tous ces gestes le rassureront et l’apaiseront. Un bain enveloppant (dans un lange) peut le détendre facilement.
Parler lui tout doucement , ne le stimulez pas .

Ces pleurs peuvent durer plusieurs heures et plusieurs soirs de suite. Ils s’arrêtent souvent aussi nettement qu’ils ont commencé.
Cette période peut s’étendre jusqu’aux 3-4 mois de votre bébé.

Pleurs et faim ?

Certains parents ont tendance à penser que leur bébé a faim ou que le lait maternel n’est pas assez nourrissant . Comment le lait maternel ne pourrait-il ne pas être nourrissant à heure fixe chaque soir ?!!
Bien que votre bébé pleure, il n’a pas forcément faim. S’il a été nourrit il y a peu de temps ne lui donnez pas à boire de nouveau, cela pourrait lui donner des maux de ventre, des ballonnements.

Don’t stress

La plus grande difficulté est de rester calme et de ne pas « craquer ». Papa et Maman soutenez-vous et relayer-vous !

Si personne ne peut prendre le relais, laissez-le dans son lit en sécurité, essayez de vous calmer en faisant une activité qui vous plaît et qui vous détend ( TV – musique – douche – appelez une amie ) et reprenez-le lorsque vous avez recouvré un peu d’énergie.

Surtout ne secouez pas bébé, si vous sentez que par fatigue vous perdez un peu le contrôle de vos nerfs, faites une pause en laissant bébé dans son berceau en sécurité quelques instants !

 

© photo pinterest baileylanephotography

Marine

Apres avoir travaillé en néonat , maternité, médecine pédiatrique et crèche puis en PMI, Marine, soutenue et poussée par son mari et ses amis , se lance et crée son projet en tant que puéricultrice, consultante à domicile.

Passionnée par son travail, et pleinement gratifiée par de nombreux parents contents d'avoir retrouvé le sommeil, Marine nous livre ses petites astuces pour des débuts paisibles avec bébé. Soutien à l’allaitement, la prise en charge des troubles du sommeil, aide à la parentalité...

Marine a 2 enfants de 9 et bientôt 7 ans.

http://www.marine-puericultrice.com
06 60 52 33 93