Comment « booster » votre fertilité ?

Comment « booster » votre fertilité ?

Votre bébé se fait un peu attendre ? Voilà quelques conseils pour « booster » votre fertilité !

BOOSTEZ VOTRE FERTILITE: Pour madame

Restez en forme !

Plusieurs études ont montré que votre poids peut avoir un impact important sur votre fertilité. La nature n’aime pas beaucoup les excès que ce soit dans un sens ou dans l’autre. En effet, un surpoids ou au contraire une maigreur trop importante peuvent faire chuter votre fertilité.

L’Indice de Masse Corporelle d’une femme doit être compris entre 19 et 24. On le calcule de la façon suivante : IMC = (votre taille en cm) / (votre poids en kg)2
Voir notre article Calculer votre IMC

Il vous suffit parfois juste de perdre ou de gagner quelques kilos pour rétablir votre fertilité même si vous restez un peu loin de cette fourchette. Vous êtes motivée ?! N’hésitez pas à vous faire aider par une diététicienne, c’est toujours plus encourageant d’être coachée.

Ce n’est pas tout ! En plus de retrouver une alimentation équilibrée, c’est le moment de se remettre au sport. Il est indispensable pour accompagner votre régime et rétablir votre fertilité. Le sport aurait un rôle non négligeable sur le fonctionnement ovarien. Ces efforts seront bénéfiques à long terme pour votre grossesse pour éviter les complications liées au surpoids pendant celle-ci. Allez, boostez votre fertilité !

Ouste les toxiques !

Le tabac

Nous savons que vous avez déjà que vous avez déjà entrepris 15 fois d’arrêter de fumer, mais cette fois-ci, c’est pour LA meilleure des raisons ! L’arrêt du tabac peut augmenter jusqu’à 15% les chances de grossesse !

Le tabagisme provoque :

  • Une baisse de la réserve ovarienne en ovocytes,
  • Une réduction des chances d’implantation de votre bébé dans la cavité utérine
  • Des complications pour votre bébé pendant la grossesse (petit poids de naissance, accouchement prématuré, problèmes pulmonaires etc.)

C’est bon, nous vous avons convaincues ?!

L’alcool

L’alcool peut également avoir des conséquences néfastes sur la fertilité. Il est donc conseillé de s’abstenir d’une consommation régulière quotidienne ainsi que d’une consommation importante même accidentelle.

Ne serait-ce pas l’occasion de faire une petite transition avant d’arrêter complètement pendant la grossesse ?!

La caféine

La caféine a un effet hormonal sur l’organisme et il a été démontré qu’elle diminue de façon dose-dépendante, la fertilité féminine.

Il est donc recommandé de ne pas dépasser deux tasses à de café ou de thé par jour et d’éviter les sodas caféines ou les boissons énergétiques.

Les toxiques environnementaux

On ne connait pas vraiment la dangerosité des produits toxiques et leur effet direct. Cependant, on sait qu’ils sont pour la plupart des perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire des toxiques capables d’imiter l’action de certaines hormones.

Tout cela pour vous dire qu’en règle générale, il parait prudent d’éviter le contact avec les pesticides, les herbicides, certains plastiques alimentaires, les colorants capillaires, solvants, encres industrielles…

Dans votre alimentation, préférez les produits bio parce que l’on n’est jamais trop prudent !

En ce qui concerne l’action des médicaments de la vie quotidienne, on ne connait pas clairement leur action sur la fertilité mais dans le doute, il parait prudent de limiter au maximum la consommation médicamenteuse, même sur les antalgiques et les anti-inflammatoires.

Rechargez les batteries en vitamines !

Certaines vitamines peuvent augmenter les chances de grossesse et booster votre fertilité, alors cela vaut le coup d’essayer !

L’acide folique est une vitamine nécessaire au développement de l’embryon, et en particulier de son système nerveux. Il est recommandé de commencer le traitement environ 2 mois avant de débuter une grossesse.

La vitamine D est également une vitamine importante pour la grossesse. Toutes les femmes enceintes sont d’ailleurs complétées en vitamine D.

La vitamine C et la vitamine E paraissent avoir des effets antioxydants également utiles.

avoir un bebe

BOOSTEZ VOTRE FERTILITE: Pour monsieur

Nous vous donnons évidemment les mêmes recommandations que pour madame en ce qui concerne les conseils hygiéno-diététiques. Et en plus de cela, voilà des petits conseils exclusivement masculins….

Restez au frais !

La spermatogénèse se fait à 35°C, c’est pourquoi les testicules des hommes sont situés dans les bourses à l’extérieur de leur corps. Les soumettre à des températures excessives diminue la qualité du sperme.

Dans la vie quotidienne, évitez donc les bains trop chauds, les vêtements trop serrés et de poser votre ordinateur portable sur les genoux pour travailler.

Et comme, nous vous le répétons depuis l’arrivée du Nokia 3310 sur le marché, il est recommandé de ne pas garder son téléphone portable dans sa poche. L’effet des émissions étant nocif sur la qualité du sperme.

Les vitamines

Il est important d’éviter l’oxydation du sperme qui fragilise les spermatozoïdes.
Certaines vitamines peuvent donc avoir des effets anti-oxydants comme la vitamine C, le zinc, la vitamine D… Demandez conseils à votre médecin traitant.

Et pour tous les deux ?

L’attente d’un enfant n’est jamais un moment facile pour un couple.
Profitez-en pour vous retrouver tous les deux. Programmez-vous des petits week-ends pour prendre l’air, vous détendre et fuir le rythme intense et le stress de la vie quotidienne.

© Crédits photos Albane de C photographe de famille pour Maman Vogue

 

Laure Laroche

Master de maïeutique à l'Université de St Quentin en Yvelines.
Sage-femme en maternité. Cours de préparation à la naissance et à la parentalité.
Formation master d'éthique biomédicale à l'institut politique Léon Harmel.