Comment aider mon enfant à avaler ses médicaments ?

Comment aider mon enfant à avaler ses médicaments ?

Nous avons tous vécu ou imaginé l’angoisse du « petit gosier », celle donnant à la simple ingurgitation d’un médicament la perspective de notre fin prochaine. Les étapes floues de la manœuvre salvatrice d’Heimlish passent alors timidement dans nos têtes, « on ne sait jamais…si ça tourne mal… ». Et de façon inespérée, tout se passe bien.

Les petits gosiers de vos enfants peuvent aussi appréhender ce procédé, à première vue étrange mais pourtant nécessaire et prescrit par leur pédiatre .

Aider mon enfant à prendre un comprimé ou une gélule

Généralement, les comprimés et les gélules sont utilisés chez des enfants déjà suffisamment grands pour pouvoir les avaler.
Si certains sont enrobés d’un vernis qui les rend plus faciles à avaler et diminue leur goût (dragées), d’autres sont plus difficiles à prendre. Dans ce cas, que faire pour aider votre enfant ?

Puis-je les couper, les écraser ou les vider ?

Il ne faut jamais couper ou écraser un comprimé, ou vider une gélule sans en parler au préalable à votre pharmacien. Les acides présents dans la nourriture – comme les compotes de fruits – ou dans l’estomac peuvent nuire à l’efficacité du médicament.
De plus, cela peut mettre en évidence un goût désagréable qui était dissimulé par l’enrobage ou la gélule.

Avaler un comprimé ou une gélule, cela s’apprend !

Avant même d’avoir besoin de lui faire avaler un médicament, montrez à votre enfant comment faire avec une pastille de taille équivalente. Profitez-en pour lui apprendre que les médicaments ne sont pas des bonbons.

  • Un comprimé doit être pris assis ou debout, avec l’équivalent d’un grand verre d’eau. Il est préférable de rester assis ou debout quelques minutes après la prise.
  • Pour aider votre enfant à déglutir, remplacez le verre d’eau par une petite bouteille à goulot étroit. Cela oblige à relever la tête pour boire et facilite la déglutition.

Neutralisez le goût du médicament, ni vu ni connu !

Diverses astuces existent pour neutraliser le goût d’un comprimé.

  • Si votre enfant est assez grand, donnez-lui une petite cuillerée de pâte de noisettes avant la prise. Cette pâte couvre les papilles et masque efficacement le goût. Vous pouvez également utiliser un bonbon à la menthe ou du dentifrice. Il est également possible d’enrober le comprimé dans une cuillerée de miel, de confiture, de yaourt ou de sauce chocolat. Vérifiez auprès de votre pharmacien que cela ne nuit pas à l’efficacité du médicament.
  • Pour chasser l’arrière-goût, un bonbon ou un chewing-gum à la menthe ou au réglisse est efficace. Laissez votre enfant boire autant que nécessaire après la prise.
  • Le froid diminue le goût des aliments. Vous pouvez laisser votre enfant sucer un glaçon avant la prise pour anesthésier ses papilles.

Que faire s’il le crache ou le vomit ?

Si plus de dix minutes se sont écoulées, contactez votre pharmacien ou votre médecin pour savoir quelle attitude adopter.

Si votre enfant crache ou vomit le médicament dans les trente minutes qui suivent la prise, vous pouvez lui redonner la dose

Marie Duval

Infirmière puéricultrice, Marie travaille à la maternité catholique Sainte Félicité.
Munie d'une expérience en néonatalogie, elle suit également une formation en Lactation.
Marie est évidement fan de bébés, mais elle a surtout le don de se multiplier! Elle court après 150 projets, et 24h dans une journée n'est jamais suffisant!

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue