Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

« Le cododo a sauvé mes nuits ! Même si cela ne se dit pas… »

« Le cododo a sauvé mes nuits ! Même si cela ne se dit pas… »

« Le sujet est encore tabou en France, pourtant le cododo connait un grand succès au delà de nos frontières. D’autres cultures le prônent même comme un élément essentiel au bon développement des bébés. Pour ma part, dormir avec mon bébé a sauvé mes nuits ! Je sais, cela ne se dit pas, on vous prend pour une irresponsable qui va mettre en danger de mort son nourrisson, néanmoins j’assume complètement et dans mon cas cela a été très bénéfique…

Cela a débuté à la maternité. Lorsque le personnel de l’hôpital a placé délicatement ma fille dans le berceau à côté de mon lit, j’ai immédiatement senti que cette situation n’était pas naturelle. Elle avait à peine quelques heures, n’avait connu jusqu’ici que le confort de mon ventre, et là elle devait rester sagement dans des vêtements et un lit en plastique !

J’avais fait le choix d’allaiter et les premières nuits, mon bébé demandait à être nourri toutes les heures. Dès la première nuit, je l’ai placé à côté de moi dans le lit pour l’allaiter. Toutes les deux de côté, cette position était parfaite pour la nourrir sans m’épuiser. Cela est devenu au fil des mois notre petit rituel du soir et du matin. J’essayais quand même de la mettre dans son berceau dès qu’elle l’acceptait. Mais je ne l’ai jamais forcé à y rester sans intervenir si elle pleurait. Si elle ressentait le besoin d’être auprès de ses parents dans le lit pour se calmer, pour un câlin, pour têter… elle y avait sa place.
Les nuits où nous avons essayé de la mettre dans sa chambre, elle se réveillait beaucoup plus que lorsqu’elle dormait en cododo. Donc finalement, je devais me lever 5/6 fois par nuit pour aller la calmer, la rendormir dans sa chambre, la remettre dans son lit, prendre le risque qu’elle se réveille quand je la posais… c’était tout simplement épuisant pour moi qui enchainais des journées de travail et des nuits sans sommeil. 

Le cododo me permettait tout simplement de dormir et de me reposer moi aussi. Et je ne pense pas qu’il s’agisse d’un choix égoïste, bien au contraire, cela me permettait d’être d’attaque la journée pour m’occuper d’elle avec plus d’énergie. Je pense que de son côté cela lui a permis de se développer les premiers mois avec un sentiment de sécurité. Elle savait que nous étions là pour elle. Aujourd’hui, elle a deux ans et se montre même plutôt indépendante dans ses activités. Elle ne me réclame pas constamment, car elle sait que je suis là quoi qu’il arrive.

J’ai évidemment dû faire face à des critiques face à ce choix de cododo et répondre à des questions personnelles, mais j’assume complètement cette façon de fonctionner avec mon enfant. Je n’y vois que des bienfaits.

Attention au danger néanmoins !

Quand bébé est vraiment tout petit et qu’il ne bouge pas beaucoup, il faut néanmoins être très vigilant. Vous pouvez le garder dans le lit le temps de la tétée, du biberon ou de l’endormissement. Mais si vous sentez que vous êtes très fatiguée, essayez tout de même de le poser dans son berceau. Cela va vous permettre de dormir quelques heures l’esprit tranquille, sans avoir peur de faire un mauvais mouvement dans le lit.

Car certes, le cododo permet a chacun de trouver la tranquillité et de se reposer, mais vous dormez tout de même sur une oreille. Peur qu’il tombe, peur de vous retourner en dormant… Il faut trouver le juste compromis, le bon équilibre pour que bébé y trouve son compte et que vous vous soyez moins fatiguée.
Aujourd’hui on trouve du matériel spécialisé qui permet de favoriser le cododo sans danger. Petit berceau qui s’accole au lit parental et dont on peut enlever les barreaux et régler la hauteur. Ou encore une barre à placer à l’extrémité du lit si bébé dort avec vous.

Personnellement, je n’avais pas acheté ce matériel car j’ai découvert son existence qu’ensuite, mais si c’était à refaire je pense que je testerais. »

Vous voulez en savoir plus ? On parle des avantages, des risques, et des règles de sécurité pour éviter la mort du nourrisson ou l’étouffement par ici www.mamanvogue.fr/le-cododo-ou-co-sleeping/

 

© photo pinterest @thedaybookblog

14 réponses à “« Le cododo a sauvé mes nuits ! Même si cela ne se dit pas… »”

  1. Mouleflex dit :

    À l’inverse à la maternité les AP m’ont placé mon fils avec moi dans le lit calé contre mon sein pour qu’il se calme, et j’ai trouvé ça génial car je n’osais pas de peur de lui faire mal ou je ne sais quoi.
    Par contre à la maison, il a passé une nuit avec nous et je n’ai pas pu malgré l’allaitement. Chaque bruit qu’il faisait me faisait psychoter et je me penchais sur lui et ne dormais pas. Alors on l’a mis dans sa chambre, avec le babyphone et une fois sur deux papa venait me le mettre près de moi pour la tétée nocturne.
    Du coup pas de cododo, bien que je trouve ça super, ça ne convient pas à tout le monde. Mais tu as raison, la France est bien trop fermée sur le sujet.

  2. Bonjour Gianina

    Pour avoir testé le cododo avec notre enfant, c’était pour nous une évidence.
    Tout comme toi, nous avons découvert sur le tard les lits apposés spécial cododo, et si c’était à refaire, je pense qu’on l’acheterai.

    Attention par contre, quand on dort tous ensemble au papa. Nous avons tendance à être plus ours que vous, et bien que j’étais aussi aux aguets que ma conjointe, nous avions toujours mis ma conjointe entre notre enfant et moi .. on se sait jamais.

    Au plaisir
    Evan

  3. Caroline dit :

    Pour nous, les jujus ont dormi 6 mois avec nous dans la chambre. D abord dans un lit à barreaux que l ont a bidouillé en enlevant un côté et en l accrochant à notre lit, car je les allaitais. Puis dans leur petit lit de chaque côté du notre. Maintenant, à 19 mois, ils dorment dans leur chambre la porte entrouverte pour que je les entende. On ne se refait pas 😉

  4. Anne Laure GOUTAGNY dit :

    Aaaaah enfin un article déculpabilisant sur le CODODO! Nous l’avons pratiqué avec un ainé très inquiet, allaité et glouton (une tétée/heure jour et nuit durant son 1e mois de vie), et on en a entendu de belles, je cite : » Vous allez l’écraser », « c’est malsain »,  » vous n’aurez plus de vie de couple », « il va devenir dépendant du CODODO…. »… Ms ne nous voulons pas la face quelques fous et même plus souvent qu’on ne le pense bébé qui fait ses nuits à 8 jours ça n’existe que ds les livres et lorsque l’on travaille à l’extérieur ou même simplement qd on doit gérer bébé en congés maternité on a besoin de repos ! Et si le CODODO c’est la seule solution pour passer une nuit en paix, que ceux qui n’ont jamais maudit leur bébé qui ne dormais pas la nuit me jette la première pierre !

  5. Gwen dit :

    Ma cracotte a 3 mois, je l’allaite et nous pratiquons le cododo depuis le début. J’assume complètement, elle est en sécurité et elle est soit de mon côté avec berceau en bout de lit pour ne pas tomber, soit dans mes bras.
    Elle est paisible, la qualité de son sommeil ( et le mien) bien plus bénéfique, une complicité renforcée ( à mon sens ) et un sentiment de protection peut être dû aux hormones
    Sincèrement, je l’ai pratiqué peu de temps avec mon fils il y a 13 ans , aujourd’hui si c’était à refaire, je le referais.
    Mon chéri est d’autant plus d’accord, il est tout aussi gaga de sa fille que moi , c’est un instant privilégié que de voir notre petit ange dormir, sourire en en instant calin..
    j’assume complètement ..

  6. Alexandra dit :

    Bonjour j ai fait comme vous et je m en fous de ce que pense les autre…

  7. Carlita dit :

    Pour la securité qui inquiète tant … bébé dans un cocoonababy jusqu à 3-4 mois entre nos 2 oreillers et c’était parfait ! Un peu surélevé on pouvait dormir sur nos 2 oreilles entre les tétées!

  8. Delf dit :

    Bonjour, quel joli témoignage.. Mon bébé a un peu plus d’un mois et que ce soit à la maternité ou à la maison j’ai très vite remarquer que je dormais un peu plus la nuit en cododo. J’essayais de le mettre souvent dans son couffin, dans notre chambre, mais il y a dormi max 1h30 d affilé en un mois et comme Je l allaite très souvent la nuit,et q il régurgite beaucoup je suis à l affût du moindre bruit car j’ai trop peur qu’il s’étouffe.. donc quand il est dans son couffin, je passe plus de temps à le surveiller qu’à essayer de dormir..
    Mais il y a qq jours,il a du être hospitalisé pour une pyelonephrite et à lhopital il avait interdiction de dormir près de moi,et quand j’essayais de le garder les infirmières venaient le remettre dans son lit, où il se réveillait 5minutes après.. j’ai passé 3 nuit de suite où (mon bébé étant malade en plus) il n a pas dormi plus de 30minutes d affile. Dans mes bras il dormait mais dès q je le posais c’était la cata, mais n’ayant pas le choix je n’ai qazi pas dormi pendant 3 nuits pr le consoler à chaque fois en mode zombie ( c’était d’autant plus dur qu il n’était pas en chambre seul, et qu’il devait laisser dormir son voisin..) et j’ai commencé le sevrage comme ça. De retour à la maison, je tente de garder cette bonne habitude de le mettre systématiquement dans son lit à côté de moi ( trop galéré à le sevrer pour recommencer un jour) et petit à petit il dort plus profondément, et avec moins de tetee, donc moins de régurgitation et moins de bruit bizarre, je suis donc moins sur le qi vive..mais c’est pas encore du tout gagné pour dormir correctement…

  9. AlPro dit :

    J’ai pratiqué le cododo seulement à la maternité (j’y suis tout de même resté 5 jours), en rentrant à la maison mon bébé a fait ses nuits directement (22h dernier biberon-8h du matin).
    J’ai seulement une question à poser à celle qui le pratique à la maison : arrivez vous à maintenir une vie de couple épanouie ?

  10. Marion dit :

    Bebe a bientot 3mois, je l’allaite toujours. À la maternité j’ai dormi avec elle car on en avait Tout les deux besoin. On dormait plaisiblement. Mais à la maison on dormait pas bien à 3, donc elle est allée dans son couffin à côté de moi. On dormait si bien. Puis vers ses 2 mois elle a commençait à avoir le sommeil moins profond ( bruit des parents quand on se couche ou se tourne, couffin devenant trop petit?? On ne sait pas). Alors on a décidé qu’elle resterai avec nous jusqu’à nos vacances et qu’il nous aiderons à faire la transition ( couffin au grand lit, chambre parental à sa chambre) en rentrant des vacances il y a 2 jours on l’a mise dans sa chambre et miracle 2 nuits sans reveil et 9-10h de sommeil alors que depuis ses deux mois on a connu le pique de croissance et 2-3 reveil alors que depuis sa naissance elle faisait qu’un reveil

  11. Minuit dit :

    Pour le premier c’était obligatoire, il ne dormait que collé à moi… Mais moi je ne dormais plus, trop stressée. Du coup, comme plus haut le cocoonababy a sauvé la mise, je le mettais dedans au milieu du lit, ma main sur le ventre il s’endormait et pas de danger vu qu’il était surélevé. Puis petit à petit on a mis le cocoonababy dans le lit bébé une fois qu’il était endormi, puis le lit bébé dans la chambre bébé. Et depuis qu’il a 6 mois jamais aucun souci de dodo! Meme lorsqu’on a dû enlever le cocoonababy!

    Pour la deuxième prévue pour bientôt, on verra. Le lit dans notre chambre c’est sûr, mais si elle ne dort pas dedans on refera la technique du cocoonababy :-)

  12. Lolo dit :

    Quel beau témoignage, il résonne en moi j’ai ressenti la même chose à chaque naissances de mes filles, je ne les ai jamais laissées dans le berceau de la maternité j’avais besoin de les sentir près de moi et ainsi débutait le cododo que j’ai pratiqué chez moi, c’était une évidence et tellement plus simple, ça me permettait de dormir un peu plus. Pour ma 3ème fille (j’ai accouché fin septembre)j’ai investi dans un lit cododo mais je dois avouer que la plupart du temps je m’endors pendant qu’elle tète du coup je ne la met pas dedans!.! Mais les fois ou j’ai le courage de rester éveillée et du coup la poser très précautionneusement je dors encore mieux!
    Bref vive le cododo!

  13. Mirra dit :

    Tres simple, chez nous il existe des petits lits a moustiquaire pour bebe. Moi je le met dedans puis le couche entre son papa et moi la nuit quand il pleure de faim je n’est qu’a ouvrir la fermeture prendre bebe pour le teter puis le recoucher apres rot. Parfois je lui donne le sein etant coucher mais il faut eviter que cela devienne une habitude car on ne sait jamais il n’est pas bon de manger coucher donc pour bebe aussi c dangereux. Apres quand il aura 9 mois on vera bien il ira dans sa chambre. Vous avez raison en Afrique et en asie on pratique cela j’affirme parceque mon mari est indien et c’est sa soeur qui ma apporter les petits matelas avec moustiquaire pour bebe vu qu’en Afrique on fais avec les moustique

  14. Claire dit :

    Le cododo a plein d’avantages, et finalement très peu de risques. Il limiterait même les cas de mort subite du nourrisson. Mais bien entendu, il faut respecter quelques règles :
    – Jamais d’alcool, de drogue, ou de somnifères.
    – Matelas ferme et pas d’objet qui pourrait recouvrir bébé.
    – La mère dispose de nombreuses hormones qui lui permettent de rester alerte même en plein sommeil, mais le père non. Donc idéalement le bébé côté maman avec un rempart pour ne pas tomber du lit et le tour est joué.

    Ma puce à dormi avec moi à la maternité, puis avec nous quelques jours.
    Peu après, nous avons acheté un lit à cododo, pour qu’elle ait son espace rien qu’à elle et j’ai senti que je dormais plus profondément, j’étais plus sereine. Elle a tout de même profité de notre proximité, et moi je n’avais qu’a tendre le bras pour la mettre au sein. Le top dans notre cas :).

Laisser un commentaire