J’ai testé le bracelet ava

J’ai testé le bracelet ava

Le bracelet Ava

Je viens de terminer mes deux premiers cycles complets avec Ava. Je l’ai testé en le comparant avec la méthode d’observation du cycle appelée Méthode de l’Ovulation Billings que nous pratiquons avec mon mari depuis 10 ans maintenant. Cela m’interessait de tester le bracelet afin de voir la cohérence ou les différences entre mon observation du symptôme de la glaire et l’évolution thermique, cardiaque, respiratoire mesurées par le bracelet.

J’ai donc fait une découverte : j’ignorais que les paramètres vitaux (fréquence cardiaque et respiratoire) suivait la même évolution cyclique que la température.

J’ai apprécié la simplicité du dispositif (porter une montre la nuit) et de ne pas avoir besoin de me lever le matin à une heure fixe pour prendre ma température de manière invasive. Je trouve l’application intuitive et agréable.

Avantages :

  • simple d’utilisation
  • prise de température autonome la nuit sans réveil à heure fixe le matin
  • thermomètre non invasif
  • autres paramètres vitaux intéressants (FR, FC, sommeil, stress)
  • application smartphone intuitive

En revanche, je trouve dommage que l’application tienne compte des observations de saignements mais ne tienne pas compte des observations de la glaire cervicale pour affiner l’entrée dans la phase fertile, comme le fait une méthode sympto thermique. Ava est donc prédictif sur la période pré-ovulatoire et se base sur la longueur des cycles précédents.

Inconvénients :

– prix

– le prédictif sur le pré ovulatoire (statistiques sur les cycles précédents) qui ne tient pas compte de l’observation de la glaire cervicale

– ne tient pas compte des observations du symptome de la glaire que l’on peut noter dans l’application en plus chaque jour

– source de stress si est utilisée en association avec méthode d’observation du cycle car il peut y avoir quelques jours de décalage pour la période fertile

– le branchement quotidien à une prise qui ne permet pas une utilisation nomade

En conclusion, le bracelet Ava peut être une première étape dans le cheminement à la découverte de son corps. Il est facile d’utilisation, intuitif, non encombrant. Mais il reste prédictif et calcule. Il peut être facilitateur pour une femme qui utilise la méthode sympto thermique mais stressant pour une femme qui l’utilise en plus d’une méthode d’observation du cycle basée sur la glaire cervicale.

Aujourd’hui, les différentes méthodes d’observation du cycle sont plus précises et permettent aux femmes, aux couples une meilleure compréhension du cycle est des différentes phases. Comme tous les appareils électroniques appelés « moniteurs de fertilité », avant son utilisation il n’y a pas de formation de la femme, du couple à la physiologie du cycle, ce que je trouve dommage.
Une meilleure connaissance permet une meilleure compréhension de notre fonctionnement. Cela permet aussi d’impliquer le conjoint dans la gestion de la fertilité, pour éviter une grossesse ou pour au contraire concevoir. L’utilisation du bracelet Ava ou d’un autre dispositif ne se vit pas à deux car la femme est autonome avec son bracelet et son application.

 

Marion Vallet

Marion Vallet

Sage femme ayant travaillé à l'hôpital, en clinique privée, et qui s'installe désormais en libéral à Lille.
Monitrice de la méthode de l'ovulation billings, Marion est formatrice en fertilité naturelle.
Master en éthique biomédicale et en "Fertilité et sexualité"
Mariée depuis 8 ans, et maman de 3 enfants

Cabinet de sage femme: 30 rue Jean Jaurès à Marcq en Baroeul - Lille
vallet.marion@hotmail.fr

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue