Au secours, nous partons vivre dans un coin perdu, comment survivre ? 5 conseils pour vous aider !

Au secours, nous partons vivre dans un coin perdu, comment survivre ?  5 conseils pour vous aider !

Vous y voilà, la mutation tombe : Trou-en-Cambrousse ! Au moins c’est clair : vous allez vivre loin de vos familles et de vos amis dans un coin bien paumé, dont les contrées et les habitants vous étaient encore inconnus jusqu’à ce jour … Au secours ! Comment allez-vous survivre, vous la citadine, vous l’accro au shopping, aux petites adresses bobo qui fleurissent dans les grandes villes, vous qui aimez l’accessibilité, le monde, la vie active, les centres villes fournis ? Eh bien pas le choix ma chère, il va falloir s’y faire ! Alors, d’humeur généreuse et ayant bien connu la chose, laissez-moi vous donner quelques astuces :

 

  • Apportez de quoi vous sentir « chez vous », surtout si vous laissez une partie de vos affaires en garde-meuble.

Vous partez vivre dans un lieu lointain et certainement peu accueillant de prime abord, difficile pour vous de trouver du travail : alors, surtout, prenez de quoi être bien dans votre maison ! Votre jolie déco, vos bibelots d’amour, vos livres préférés, le vieux plaid dans lequel vous aimez vous lover devant la télé, la photo adorée de mamie accrochée sur votre frigo, … Recréez dans votre nouvelle maison un intérieur cocon et chaleureux dans lequel vous sentirez bien !

 

  • Sortez, découvrez les alentours et sociabilisez avec les gens du coin

C’est vraiment une des premières choses à faire : prenez votre voiture, tournez-et-retournez dans les environs, regardez, apprenez. Objectif : découvrir les bonnes adresses, les commerces, les établissements de santé, les salles et terrains de sport, noter les restaurants et cafés qui vous tentent, rencontrer les commerçants, se repérer et se sentir à l’aise ! Vous vous rendrez vite compte que, dans ce genre de coin perdu, les locaux sont toujours très heureux d’accueillir du sang neuf ! En tournant bien dans les environs, vous vous surprendrez au bout d’un temps assez court à rire avec le primeur, à appeler le facteur par son prénom, à indiquer les bonnes adresses aux (rares) touristes du coin et à récupérer votre pain préféré chez le boulanger sans même avoir indiqué votre commande ! Bref, vous vous sentirez « chez vous », aussi surprenant que cela paraisse !

 

  • Trouvez une activité récurrente que vous pratiquerez avec plaisir

Grâce au repérage effectué dans les premiers jours, vous aurez sans aucun doute trouvé la petite salle de sport familiale de vos rêves, le coin parfait pour un jogging ou même le cours de dessin qui vous tentait déjà tant dans votre ancienne ville mais auquel vous ne trouviez jamais le temps d’aller ! Foncez tête baissée et accrochez-vous à cette activité que vous pratiquez avec plaisir, qui vous aère l’esprit, vous fait vous sentir bien, vous occupe et vous permet de rencontrer du monde !

 

  • Faîtes-vous une super bande de copains/copines et redécouvrez avec eux le sens profond de l’amitié

La base ! Faîtes-vous des amis : dans cette salle de sport justement ou à l’école des enfants, dans le quartier, n’importe où mais trouvez des gens avec qui partager vos journées, un café, avec qui rire, sortir et parler ! Le monde est bien fait, il existe des gens exceptionnels partout et même si faire son petit cercle d’amis peut prendre du temps, le jeu en vaut la chandelle ! Vos familles sont loin, les activités proposées dans le coin peu nombreuses, alors profitez de ces nouveaux amis pour organiser des week-ends, des journées ou même simplement de belles soirées (avec tous vos bambins, ou non !). Redécouvrez la joie du partage simple autour d’un pique-nique à la montagne, d’une journée au bord du lac, d’un diner-barbecue. Retrouvez votre insouciance d’enfant le temps d’une soirée jeux de société, partagez vos repas de fête, invitez-les pour les communions et baptêmes, regardez vos enfants respectifs devenir inséparables. Bref, profitez de ces amis qui deviendront vite votre deuxième famille.

 

  • Laissez vos enfants s’extasier en toute tranquillité et surtout, profitez d’un cadre idéal pour votre vie de famille !

Profitez du calme des environs et de la facilité de cette vie à part pour laisser vos enfants grandir sans (trop) vous soucier. Qu’ils aillent faire du vélo dans la rue sans surveillance, qu’ils partent chez le copain à pied sans chaperon, qu’ils disparaissent de votre champ de vision sans inquiétude : rares sont les dangers dans ce no man’s land peuplé uniquement d’arbres et de champs ! Plus sérieusement, arrêtez-vous quelques minutes et regardez autour de vous : n’êtes-vous pas heureux de cette nouvelle vie ? Un cadre sain, des plaisirs simples, moins d’impératifs, plus de facilités, des moments de qualité : n’est-ce-pas l’essentiel ? Au fil des mois, vous vous surprendrez à ne plus regretter votre ancienne vie et vous serez même étonnée de verser de chaudes larmes au moment où il vous faudra quitter Trou-en-Cambrousse et tous ses charmes !

 

Anne-Victoire G.