Allaitement maternel: les complications et problèmes médicaux

Allaitement maternel: les complications et problèmes médicaux

A la mise en place de l’allaitement maternel ,ou pendant sa durée plus ou moins longue, les femmes peuvent voir apparaitre des complications et problèmes médicaux. Comment les reconnaitre ? Comment y remédier?

L’allaitement maternel et les crevasses :

Les crevasses, ce sont des petites coupures ou gerçures sur le mamelon.
C’est une cause fréquente d’arrêt de l’allaitement au cours du premier mois.

Pour y remédier:

  • Revoir l’installation de la maman
  • Corriger la position du bébé au sein, notamment le positionnement de la bouche
  • Eviter les tétées plaisir prolongées
  • Hygiène corporelle quotidienne sans lavage des seins systématique avant chaque tétée
  • Limiter la macération, changer régulièrement les coussinets d’allaitement, laisser les seins à l’air libre
  • Appliquer à la fin de chaque tétée un peu de colostrum ou de lait sur le mamelon et l’aréole, ils contiennent des facteurs de croissance qui régénèrent la peau
  • Crèmes protectrices cicatrisantes à base de lanoline après les tétées
  • Adapter la taille du soutien-gorge

Si la douleur est très importante :

  • Demander l’aide d’un professionnel compétent en allaitement
  • Antalgique type paracetamol
  • Utilisation transitoire de bouts de sein
  • Utilisation d’un tire-lait pendant 24 à 48H parfois nécessaire 

L’allaitement maternel et l’engorgement :

C’est une accumulation de lait dans la glande mammaire.
Le sein est gonflé, douloureux et rouge. Le mamelon est parfois aplati, rendant la prise au sein plus difficile pour le bébé.

Pour y remédier:

  • Douches chaudes, application de chaleur avant la tétée
  • Massage aréolaire
  • Augmentation de la fréquence des mises au sein
  • Vider si besoin le sein après chaque tétée à l’aide d’un tire-lait ou par expression manuelle puis appliquer du froid
  • Antalgique type paracetamol voire anti-inflammatoire

L’allaitement maternel et la Lymphangite ou Mastite

C’est une réaction inflammatoire localisée au tissu lymphatique (pas d’atteinte des alvéoles et des canaux excréteurs).
Elle est due aux modifications hormonales des premières semaines après la naissance et/ou à un engorgement diffus.

Les symptômes:

  • une fièvre 39-40°C
  • un syndrome pseudo-grippal : frissons, fatigue intense, douleurs diffuses
  • une douleur du sein le plus souvent unilatérale
  • une rougeur localisée à un quadrant du sein ou une traînée rouge rejoignant un ganglion satellite douloureux.

Elle peut évoluer vers un abcès.
Consulter votre médecin, la prescription d’un antibiotique est parfois nécessaire.

L’allaitement maternel : Mycose du sein et muguet buccal

C’est une affection fréquente mais souvent méconnue qui atteint les seins maternels et la bouche du bébé.
Elle est due à des champignons microscopiques et se manifeste par des douleurs, brulures, démangeaisons qui surviennent pendant la tétée mais persistent entre les tétées.
Le bébé peut présenter des signes de mycose (muguet buccal, mycose du siège…)

Consultez votre médecin sans attendre.
Maintenez une hygiène stricte de tout objet en contact avec la bouche du bébé et avec vos seins.

 

 

 

 

Anne-Charlotte de Quincerot

- DES de médecine générale de la faculté de médecine de Paris
- DU Santé et Développement de l'Enfant à la Faculté Necker-Enfants-Malades
- Exercice de la médecine générale avec une orientation pédiatrique et gynécologique
- Médecin de crèche (crèches hospitalières puis crèche associative)

Maman de 2 enfants