Allaitement : donner un coup de pouce à sa lactation

Allaitement : donner un coup de pouce à sa lactation

Parce qu’allaiter est un merveilleux moment d’échange entre une mère et son bébé, de nombreuses mamans font ce choix-là.

Parce qu’elles l’ont toujours souhaité avant même d’être enceinte, parce que cela leur est apparu comme une évidence au moment de la naissance, ou parce qu’elles souhaitent donner le meilleur à leur enfant, chaque maman entretient sa propre histoire de « mère nourricière ».

Mais allaiter n’est pas toujours évident. La fatigue, la reprise du travail, les diverses contraintes peuvent entraîner une baisse de lactation. Celle-ci peut amener la maman à sevrer partiellement ou totalement son bébé. Mais, dans le cas inverse, comment donner un coup de pouce pour maintenir une maman en forme et un bébé bien nourri ?

Les clés d’un bon allaitement

On ne le dira jamais assez, la clé d’un bon allaitement, c’est du sommeil, et une bonne alimentation. Mais quand notre bébé ne fait pas ses nuits, et que les aînés ou les contraintes nous accaparent, manger et dormir suffisamment relève de l’utopie !

Il ne faut pas hésiter à s’octroyer une bonne sieste l’après-midi, suivie d’un goûter ! Une maman qui prend soin d’elle est une maman heureuse. Et une maman heureuse, c’est un bébé comblé !

Quand le lait vient à manquer

Parfois, notre bébé s’énerve au sein. Si les pics de croissance, les éventuels reflux, la fatigue ou l’inconfort peuvent être à l’origine de ces désagréments ressentis par le bébé, la mère est en mesure assez facilement de reconnaître les signes d’un manque de lait.

La montée de lait a eu lieu, le bébé a bu aux deux seins, la tétée a été rapide, et le bébé souhaite encore boire mais les seins sont vides.

Trop de sites nous disent de nous rassurer, qu’une mère qui manque de lait, ça n’existe pas, ou que c’est très rare.

Tout cela est faux. Bien évidemment, l’immense majorité des mères est effectivement en mesure de nourrir son bébé qui ne manque a priori pas de lait. Mais il y a des phases où cela peut arriver, à cause d’un manque de sommeil, d’une période de stress, d’une (re)prise de contraception, ou du retour de couches. Cela est très déstabilisant, mais il faut tout de même se souvenir que cela est passager. La lactation fluctue et avec quelques aides, elle peut être maintenue au niveau nécessaire pour la bonne alimentation du tout-petit.

Les petits compléments

Depuis de nombreux siècles, les femmes utilisent les plantes pour entretenir leur lactation. Parmi les plus efficaces, on retrouve :

  • Le chardon béni
  • l’ortie
  • le fenugrec
  • le fenouil
  • la luzerne
  • la levure de bière
  • le gingembre
  • la verveine
  • l’anis
  • le cumin…

Ceux-ci peuvent être utilisés dans les plats, les tisanes, les boissons, ou en gélule comme complément alimentaire. Rapidement, la lactation devrait revenir à la normale pour le plaisir de la mère et de son enfant.

Et concrètement ?

Parce que nous ne cultivons pas toutes un potager, que les plats mijotés font partie d’un passé loin loin derrière nous (Ah, cette époque bénie où nous dormions la nuit et pouvions passer des heures à cuisiner sans être interrompus !), et que nous préférons privilégier la simplicité, voici quelques petites choses à consommer sans préparation, et sans modération !

  • les tisanes d’allaitement

L’avantage des tisanes spéciales femmes allaitantes, c’est, qu’en plus d’un dosage optimal de chaque plante, le goût a été étudié également. Un moment de plaisir simple et efficace avant d’aller se coucher ou à toute heure de la journée !

  • la bière sans alcool

L’organisme profite des avantages de la levure de bière, sans les inconvénients de l’alcool ! Voilà enfin la possibilité de profiter de l’apéritif, sans être à l’eau pétillante !

  • les barres de céréales Jolly Mama

En milieu de matinée ou en fin d’après-midi, ces barres sont idéales pour retrouver un peu d’énergie ! Composées de céréales très nourrissantes, de fenugrec pour favoriser la lactation, et de morceaux gourmands (comme la myrtille ou le chocolat), elles offrent une pause gourmande qui apporte à notre corps tout ce qui lui manquait. Et en plus, elles sont bio ! On en redemande !

Les bébés et les mamans ont droit au meilleur, alors prenons soin de nous !

Maëlle Margail.

Credit photo ©Laure-Hélène et Son Fiancé pour MAMAN VOGUE

Lire aussi :

Bobos de l’allaitement : nos meilleurs remèdes 100% naturels

« J’ai choisi de faire un allaitement mixte »

Le papa et l’allaitement

 

 

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue