Alimentation en pleine conscience

Alimentation en pleine conscience

Notre époque est marquée par l’une des plus grosses perversions qui soient : la nutrition pour la forme, sans qu’on ait faim. Cet état de choses est entretenu par la publicité et un lobby alimentaire qui tente de façon insidieuse de faire évoluer nos habitudes, sans que nous n’en ayons conscience. Le corollaire de cette perversion alimentaire est que de nombreuses personnes se retrouvent être en surpoids, parfois sans manger de très grandes quantités de nourritures. Comment perdre quelques kilos tout en mangeant sans ressentir trop de contraintes ? C’est devenu un peu plus qu’une simple question, mais une véritable quête.

Beaucoup de régimes échouent à apporter une réponse véritable à cette question. De nombreuses solutions minceur à l’instar de « Comme j aime » ou encore d’« Anaca 3 » se présentent comme des palliatifs vers lesquels beaucoup de personnes se tournent aujourd’hui. Pourtant, il existe d’autres méthodes simples qui pourraient permettre à chaque individu d’atteindre son poids idéal. Avez-vous déjà entendu parler de l’alimentation en pleine conscience ? Qu’est-ce que c’est ? Et est-il possible comment perdre du poids grâce à cette méthode ?

La pleine conscience, qu’est-ce que c’est ?

Au sens propre, la pleine conscience est une technique de méditation qui a pour objectif de faire vivre l’instant présent. Elle remonte aux techniques ancestrales de la spiritualité orientale. Cette technique part du principe que les humains, pour la plupart, oscillent entre le passé (avec le poids des regrets et des actes manqués) et le futur (essayant inlassablement de tout planifier). Ce faisant, ils ne parviennent pas toujours à profiter du bonheur que peut leur procurer l’instant présent. Or le présent, c’est tout ce que nous avons en tant qu’humain. Le passé est passé et le futur, on ignore si on vivra assez longtemps pour le découvrir. Ainsi, la pleine conscience se veut un moyen d’amener l’individu à prendre conscience de la vie au présent, en accordant plus d’intérêt à ce qui se passe autour de lui, mais aussi en lui.

Dans la pratique, il est donc question d’être à l’écoute de ses cinq sens. Cela permet de connaître la nature des messages que le corps envoie. L’apport de nutriments ne se fera donc plus pour combler le vide de la faim, mais pour répondre à un message précis envoyé par le corps. Ainsi, un individu qui pratique la pleine conscience dans le domaine de l’alimentation pourra savoir si son corps réclame des protéines ou des glucides et se nourrira en fonction de ce besoin. Cela dit, l’accent doit tout de même être mis sur la qualité des apports alimentaires. Les éléments naturels et non industriels comme le lait naturel et les fruits par exemple, sont à privilégier.

cuisine

En pratique, en quoi cela consiste-t-il ?

Dans le siècle actuel où les machines contrôlent presque tout et où tout va très vite, le mode alimentaire de l’humain s’est également adapté à l’air du temps, devenant quasi-automatique. Manger est devenu beaucoup plus un réflexe qu’un besoin réel pour tous ; sauf pour les personnes qui ont opté pour une alimentation en pleine conscience.

En effet, pour le pratiquant de l’alimentation en pleine conscience, il s’agit de se montrer tolérant envers lui-même et de prendre pleine conscience de ses habitudes alimentaires. S’il est important de manger, il doit savoir pour quelle raison il le fait. Est-ce par besoin, ou par réponse à une situation stressante ? C’est la réponse à cette question qui lui permettra d’aller au bout du repas ou pas. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas se presser pour manger. Il faut s’en donner le temps. Le temps de prendre conscience de chaque élément qui compose le plat, de les observer, de les déguster.

Vous devez mâcher très lentement vos bouchées afin de les humecter de salive et libérer les enzymes digestives. Mieux encore, les distractions pendant les moments de repas sont interdites. Les smartphones, les magazines, la télévision sont donc à mettre à l’écart, de même que les discussions qui doivent être reportées à la fin du repas. Vous devez vivre et apprécier chaque instant de la préparation ou de la présentation du repas. Pour une alimentation en pleine conscience, vous devez vous attarder sur les couleurs, les formes et arômes de chacun des ingrédients qui composent le repas.

L’alimentation en pleine conscience, c’est veiller aussi à boire sain. En effet, le corps est composé à 70 voire 75 % d’eau, le sang à 90 % et le cerveau à 85 % ; vous devez donc veiller à boire de l’eau la plus fraîche et pure possible.

En tout état de cause, les excès sont à éviter, car si l’alimentation en pleine conscience n’est pas restrictive, l’excès peut en annuler les effets sur la perte de poids.

Comment perdre du poids grâce à une alimentation en pleine conscience ?

Être à l’écoute de son organisme offre l’avantage de ne pas se contenter d’ingérer n’importe quel aliment. Tout est mesuré. L’organisme ne reçoit ainsi que ce qu’il réclame, ce dont il a réellement besoin pour un fonctionnement adéquat. Il en résulte donc une perte de poids évidente, puisque ce sont essentiellement les excès et l’hyper consommation qui caractérisent la société d’aujourd’hui et qui sont à l’origine de l’obésité. Aussi, l’alimentation en pleine conscience nous enseigne de prendre le temps d’aimer ce que nous mangeons ; cet amour se traduit par la juste mesure du respect tant pour l’aliment que pour notre corps.

alimentation

Oscar

© pinterest  photogrammidizucchero – jamesmoddattphotograph – cioccolattogato

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue