« A ma femme, le pilier de notre couple et de notre famille » – Lettre du champion olympique Denis Gargaud à sa femme

« A ma femme, le pilier de notre couple et de notre famille » – Lettre du champion olympique Denis Gargaud à sa femme

Il est rare qu’un homme accepte d’ouvrir son cœur pour dévoiler ce qu’il ressent réellement… Et pourtant, on le sait, les pères de famille se révèlent souvent après la naissance d’un enfant. J’ai déjà entendu beaucoup de femmes me dire : « j’ai redécouvert mon mari de façon positive depuis que nous sommes parents ». Le comportement qu’ils peuvent avoir envers ce petit être est différent et touchant. Leur vision des choses change également de leur côté : ils ne voient plus leur femme comme une simple femme, mais comme la mère de leur enfant. Ils sont maintenant une famille. C’est le début d’une nouvelle vie.

Denis Gargaud, champion olympique de canoë à Rio et chef d’entreprise, a choisi de faire un beau témoignage à sa femme Nushrat Gargaud via Maman Vogue. Parents d’une petite fille, Sonam, ils forment une jolie famille unie. Ce papa champion est très pris par son activité de sportif de haut niveau et sa femme l’a toujours soutenu et épaulé dans tous ces projets. Ensemble ils forment une équipe. Et sans elle, il n’aurait jamais réalisé tout ça. Une belle déclaration.

« A ma femme, celle sans qui le concept de famille n’existerait pas. Cette lettre me permet avant tout d’avouer que je suis souvent trop pris par mes objectifs pour pouvoir me consacrer autant que je le voudrais à mes projets familiaux. Mes objectifs sportifs et professionnels prennent souvent le dessus sur le reste. Ils orientent les choix de toute ma famille. Ma femme doit constamment s’adapter à mon rythme de vie et je conçois que ce n’est pas toujours facile. Pour elle, il s’agit d’une grande concession. Pour mon bien être, elle priorise sa famille. Ma femme veille à ce que tout le monde se porte bien, pendant que je suis concentré sur des objectifs personnels. Cela peut paraitre égoïste, mais grâce à elle et à la façon dont elle mène la barque de notre famille, nous avons tous trouvé un juste équilibre.

Au delà du fait de savoir s’adapter, elle sait attendre le bon moment et frapper là où il faut avec les mots justes pour me faire réagir. C’est ça un pilier non ? Elle me fait avancer et m’a fait devenir la personne que je suis aujourd’hui. 

Calme, rationnelle et ayant une toujours la bonne solution, elle me rassure et me permet d’avancer sereinement. Je sais qu’à la maison tout ira bien parce qu’elle est là. Sa bienveillance avec toutes les personnes qui l’entourent est une force pour notre famille. 

J’ai toujours eu tendance à croire, comme beaucoup de sportifs, que rien n’était impossible ou insurmontable. Seulement au moment où notre premier enfant est né je me suis parfois trouvé démuni face à un si petit bout. L’instinct de ma femme m’a encore une fois énormément rassuré. J’aurais bien été embêté avec ma pagaie et mes muscles sans elle…

Nous aimons tous croire que nous sommes d’humbles personnes, mais au fond nous aimerions tous réaliser de grandes choses dans la vie. J’aime répéter à ce sujet que derrière un grand homme se cache toujours une femme. Dans mon cas c’est avéré. Et je profite aujourd’hui de cette lettre pour lui témoigner tout mon amour. Je l’aime pour ce qu’elle est, pour être ma femme, la mère de nos enfants et aussi le pilier de notre famille. Sans elle rien n’aurait pu être réalisable, j’en ai conscience et je suis un homme comblé. »

Gianina Plesca

Journaliste et maman d'une petite fille. Gianina a beaucoup travaillé dans la presse féminine, c'est un secteur qui la passionne, forcément il y a tant à dire ! Elle est sportive aussi, enfin elle essaye !

Elle adore échanger avec d'autres mamans, découvrir les univers de chacune et partager toutes ces expériences enrichissantes et bienveillantes sur Maman Vogue.