9 conseils pour appliquer la discipline positive !

9 conseils pour appliquer la discipline positive !

La discipline positive habite les discussions entre parents et animent de vives réactions. Avant que vous ne vous lanciez dans la lecture d’un essai sur le sujet, Maman Vogue vous aide à comprendre ses principes fondateurs et partage quelques astuces.

Deux principes fondateurs : la bienveillance et la fermeté

Contrairement à ce qui est parfois véhiculé, la discipline positive n’est pas l’ultra permissivité. Elle repose sur deux principes qui permettent que les règles de la famille conviennent à tous ses membres.

  • Bienveillance: cela sonne un peu comme enfoncer une porte ouverte ; évidemment, chaque parent souhaite être bienveillant avec son enfant. Mais qu’est-ce que la bienveillance après tout. Elle indique que l’on respecte le monde de l’enfant. Ce n’est pas le surprotéger ou tout lui passer ; au contraire, cela consiste à le laisser faire ses propres expériences avec son propre ressenti, à lui faire confiance pour gérer ses émotions y compris ses potentielles déceptions et à reconnaître les sentiments qu’ils animent et qui s’illustrent dans son comportement.
  • Fermeté: les parents respectent aussi leur propre monde. Pour ce faire, il faut organiser la maison et la vie autour de limites co-construites ou à défaut expliquées aux enfants.

Ces deux principes vous aideront à cadrer la vie de famille qui sera plus fluide et plus douce pour tout le monde.

Quelques astuces à piquer à la discipline positive

  • Poser des questions plutôt que de donner des ordres – l’ordre est vécu comme autoritaire et est ressenti comme une négation de l’intelligence de l’enfant. Prenez en conscience. Si on vous donne un ordre, vous n’aurez pas envie de l’exécuter car vous vous sentirez humilié, idiot, dévalorisé,…alors que si vous pose une question qui vous amène à vous rappeler par vous-même de ce qu’il faut faire, vous vous sentirez mieux et plus volontaire pour le faire. Par exemple, remplacez « Mets ton manteau » par « Que te manque-t-il pour sortir ? »
  • Exploiter à fond le potentiel des neurones miroir de l’enfant. Elles sont la clef de l’apprentissage par imitation et légitiment ce principe fondamental que pour éduquer ses enfants, il suffit souvent de leur donner l’exemple.
  • Co-construire avec l’enfant. Nous serions surpris de découvrir que nos enfants sont pleins de ressources et de bonnes idées pour améliorer la vie de famille. Ils seront tout à fait capables de contribuer à choisir des consignes ou des règles pour améliorer la vie de famille. Demandez-leur par exemple comment ils aimeraient gérer leur temps le matin et faites en une routine, vous serez surpris de constater qu’elle sera mieux suivie que celle que vous aviez arbitrairement décidée. Si les enfants se sentent impliqués, ils développent leur sentiment d’appartenance et sont volontaires. Ils comprennent leur valeur et leur contribution et ont, par voie de conséquence, beaucoup plus envie de bien faire.
  • Expliquer les consignes. Quand survient une vexation parce que l’on a interdit quelque chose, laissez passer la tempête, elle est nécessaire et légitime. Puis quand le calme revient, proposez d’en reparler et démontrez pourquoi vous avez interdit. Je t’interdis de toucher à la porte du four, je te montre que c’est très chaud et que tu risques de te brûler. Regarde, je te laisse toucher la porte une fois avec moi, tu sens la chaleur qu’il y a dedans. Voilà la consigne dont le but est de te protéger des brûlures. Plus ils comprennent les raisons qui justifient les règles, mieux ils les acceptent.
  • S’appuyer sur les forces de l’enfant plutôt que de mettre en avant ses faiblesses ou des erreurs. Il ne sera pas parfait, il ne se développera sûrement pas à la perfection et à la vitesse qui vous irait mais il fera des grands progrès quand même et il aura ses propres talents et qualités. Valorisez les au maximum pour développer son sentiment d’importance. Il se sentira respecté ce qui lui donnera envie de contribuer et de bien faire.
  • Privilégier l’encouragement au compliment: les compliments jugent et créent une dépendance envers celui qui les dispense alors que l’encouragement valorise l’effort et guide vers la bonne direction
  • Mettre en place et respecter « les temps de pause » de chacun. En famille, chacun doit pouvoir avoir des temps de respiration. Ils permettent de reconnecter l’émotion avec la façon d’y faire face. Ce sont des nécessaires pauses après un conflit, un moment salutaire où chacun redescend en pression, réfléchit (les adultes aussi), accueille ses émotions et reprend le dessus pour mieux les gérer. Le rôle des parents est d’aider chaque enfant à trouver son propre temps de pause.
  • Chercher le sous-jacent derrière un comportement. Une mauvaise attitude, une mauvaise réaction ne sont pas uniquement des moyens que l’enfant a trouvés pour nous faire réagir. Ce sont des manifestations pour nous faire comprendre quelque chose et non seulement pour nous ennuyer. Un enfant se construit sur ses croyances qui sont le fruit de ses perceptions et de la façon dont il les a interprétées. Ses croyances vont guider ses actions. Pour comprendre le comportement d’un enfant, il faut essayer avec lui de repartir à sa perception. Par exemple, je fais des colères à la naissance de mon petit frère peut être expliqué par : je vois maman qui s’occupe beaucoup du bébé, je perçois qu’elle est très absorbée et je crois que maman n’est plus disponible pour moi ce qui me stresse donc je crie pour qu’elle comprenne que sans elle, je panique. .
  • Gérer les conflits en famille selon la règle des 3R: Reconnaître sa part de responsabilité, Réconcilier en se demandant pardon (se reconnecter l’un à l’autre) et Résoudre : trouver une solution ensemble

Credit photo ©Caroline Blue Cicada pour MAMAN VOGUE

Lire aussi :

Education et discipline positive « quand les mains sont faites pour protéger »

Je ne me sens pas libre de choisir la méthode d’éducation que je souhaite

Paola Marceau

Working mum de 2, la maternité est pour elle un sujet intarissable d'échanges et de questionnements et une aventure galvanisante au quotidien.

Elle partage avec joie son vécu, ses interrogations et ses petits tips !