8 bonnes (ou mauvaises) raisons de faire le quatrième !

8 bonnes (ou mauvaises) raisons de faire le quatrième !

Vous avez envie d’un quatrième enfant, mais votre conjoint n’est pas forcément aussi enthousiaste que vous à cette idée ? Voici quelques idées, pas toujours avouables, pour votre argumentaire !

Un superbe cadeau de naissance

Vous avez déjà trois enfants et vous avez tout le matériel de puériculture nécessaire. La naissance d’un quatrième enfant sera l’occasion de faire une liste de naissance un peu spéciale et de vous faire offrir quelque chose dont vous rêvez depuis des années !

Cette naissance sera la bonne excuse pour vous faire offrir un Thermomix ! Elément in-dis-pen-sa-ble pour faire des repas équilibrés rapidement pour votre nouvelle grande famille et autonomiser les plus grands pour faire des gâteaux seuls.

Vous préférez un robot aspirateur Dyson ? Toutes les idées pour faciliter les tâches ménagères sont les bienvenues !

Vous rêvez plutôt d’un week-end en amoureux ? Vos frères / sœurs / amis pourraient vous garder vos enfants et même se cotiser pour vous payer une chambre dans un hôtel sympathique !

Quatre enfants : les allocations familiales

Bien-sûr, on ne fait pas des enfants pour avoir plus d’allocations familiales (ça se saurait sinon !). Néanmoins, le système français est plutôt favorable aux familles nombreuses. Tout dépend de vos ressources, mais pour trois enfants, vous touchez au maximum 301€ par mois ; pour un quatrième enfant, le montant maximum de l’allocation est de 470,07€. Le montant versé pour chaque enfant est donc supérieur !

Une part pour les impôts

Autre argument financier tout autant inavouable que les allocations familiales : les impôts ! Eh oui, pour les impôts, les deux premiers enfants comptent ½ part. Mais pour la naissance du 3e et du 4e, ils comptent pour une part complète dans le quotient familial.

Comme vous le savez, le quotient familial est utilisé pour les impôts mais également lors d’activités basées sur le revenu imposable : la crèche du petit dernier, la colonie de vacances municipale du 2e, le centre de loisirs ou la cantine pour les enfants scolarisés dans une école publique. Voici quelques économies non négligeables à venir !

Changer de voiture !

Votre mari a toujours rêvé d’avoir une grosse voiture ? L’arrivée d’un quatrième enfant nécessite, si vous souhaitez pouvoir véhiculer toute la famille, de changer de voiture pour une 7 places !

À lui le tour des concessionnaires, annonces de particuliers pour trouver la perle rare ! Bien-sûr, il devra oublier le coupé cabriolet ; mais un père de quatre enfants n’a jamais rêvé d’une telle voiture, c’est bien connu !

La carte famille nombreuse

Vous pouvez bénéficier de la carte famille nombreuse si vous avez 3 enfants de moins de 18 ans ! Cette carte coûte 19€ mais vous permet de bénéficier de réductions dans le train et pour les parisiens à la RATP (sous conditions). Dans le train, avec 4 enfants, vous bénéficiez de 40% de réduction.

De nombreux partenaires vous permettent également de bénéficier de réductions (Acadomia, Anacours, Disneyland Paris, Futuroscope, Puy du Fou, Flunch, VVF Villages, Les opticiens mutualistes, Intersport).

6 mois de congé maternité !

Vous travaillez et êtes salariée ? Tout comme pour un 3e enfant, pour la naissance d’un 4e, vous bénéficiez d’un congé de 8 semaines avant la naissance et 18 semaines après soit un total de 26 semaines … soit un peu plus de 6 mois !

Evidemment, vous le savez, ses 6 mois passeront à la vitesse de l’éclair, mais c’est tout de même mieux que les 16 semaines des primipares !

Tricoter de la layette

C’est décidé, pour le 4e, vous ferez ce que vous n’avez pas fait pour vos autres enfants : tricoter ! Bien-sûr, avec votre congé prénatal de 8 semaines, vous aurez parfaitement le temps de lui tricoter un beau trousseau et, par la même occasion, écouler votre stock de laine !

Avoir un enfant parce que l’on s’aime !

Et si la vraie, la seule et unique raison qui vous fait envie d’avoir un autre enfant est que vous vous aimez et souhaitez fonder une famille ?

Tant qu’il y a de l’amour, ayez autant d’enfants que vous le souhaitez / pouvez … n’en déplaise à ceux qui se retournent dans la rue lorsqu’ils croisent votre petite troupe !

Et vous, quels sont vos « arguments » pour le petit quatrième !

 

Crédit photo : Caroline Blu Cicada Photo pour Maman Vogue

Annabelle Lebarbé

Rédactrice, formatrice et maman de 2 enfants. Parisienne durant 25 ans, montpelliéraine durant 7 ans, elle habite désormais au milieu de l'Océan Indien à La Réunion.

Elle peut avoir de longues discussions sur l'éducation, le tricot, l'écologie, une recette de cuisine ou encore l'organisation de la vie quotidienne. Si elle aime papoter et rire avec ses amis, elle apprécie également la compagnie de ses livres ou d'une partition.