Allaitement et alimentation

Allaitement et alimentation

Alimentation et allaitement : quel équilibre choisir ?

Les principes d’une nutrition saine, variée et équilibrée que l’on vous aviez recommandée durant votre grossesse, s’appliquent également durant toute la durée votre allaitement. Halte aux idées reçues ! Nul besoin d’avoir une alimentation parfaite pour allaiter son enfant ni même de manger pour deux. Vous avez pendant 9 mois pris l’habitude de manger sainement et de façon équilibrée, continuez!

Il n’y a en revanche aucune règle alimentaire spécifique justifiée ou interdite à l’exception de la caféine et de l’alcool.

  • Autorisez vous quelques collations saines et nutritives entre les repas: mangez des fruits, secs de préférence, des légumes, du pain, des produits laitiers.
  • Buvez beaucoup d’eau, si vos urines sont foncées c’est que vous ne buvez pas assez. L’allaitement déshydrate énormément pensez à avoir toujours une bouteille d’eau près de vous.
  • Si vous vous nourrissez bien, et que le bébé grossit bien, il n’est pas nécessaire que vous preniez des suppléments de vitamines.

Attention aux aliments qui peuvent être dangereux pour votre bébé :

  • Certains poissons, comme l’achigan, le requin, la raie, le brochet, le doré, le maskinongé, le caviar et le foie de poisson; ils absorbent davantage de polluants notamment le mercure que les autres.
  • Les boissons énergétiques.
  • La caféine diffuse dans le lait maternel. Son métabolisme étant lent chez votre bébé, votre consommation de café doit être modérée et donc ne pas dépasser deux ou trois tasses par jour.
  • La concentration d’alcool dans le lait maternel est très proche de celle de votre sang. La consommation d’alcool est donc déconseillée.

Laure Laroche

Laure Laroche

Master de maïeutique à l'Université de St Quentin en Yvelines.
Sage-femme en maternité. Cours de préparation à la naissance et à la parentalité.
Formation master d'éthique biomédicale à l'institut politique Léon Harmel.