Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

5 questions à se poser tous les jours pour améliorer sa vie de couple

5 questions à se poser tous les jours pour améliorer sa vie de couple

Avec nos journées bien remplies, on peut facilement, sans même sans rendre compte, négliger notre couple. « Metro boulot dodo » : ce n’est pas qu’un slogan! Beaucoup d’entre nous le vivent au quotidien. Nous sommes régulièrement sollicitées par le travail, les enfants, les amis, les courses, les engagements extérieurs, bref toutes ces petites choses qui nous distraient et nous empêche de prendre soin de notre vie conjugale. Et cela vaut pour lui comme pour nous.

Pourtant, c’est bien dans cette vie à deux que nous devrions trouver du réconfort et des ressources pour avancer. Alors, il faut la préserver, la choyer même, cette vie de couple.

Voici donc 5 questions à se poser régulièrement pour aider à l’améliorer ::

1/ Est ce que je témoigne régulièrement de la gratitude à mon conjoint pour ce qu’il fait, ou tout simplement pour ce qu’il est ?

C’est ainsi que je lui montre que je suis consciente de sa valeur, que je m’en rends compte et que je m’en réjouis. Adulte ou enfant, on ne reste jamais insensible à la reconnaissance qu’on nous témoigne, d’autant plus quand celle-ci nous vient d’un être aimé. Ces petites joies qu’on donne à l’autre ont des effets immenses sur son moral, et c’est pourtant tout simple : souligner un trait d’humour qui nous amuse, remercier pour une poubelle sortie (même si cela parait évident!), féliciter pour un projet professionnel qui avance…Des petits riens qui aide à garder un cœur ouvert : le sien, mais aussi celui de son conjoint.

2/ Est ce que je lui montre un peu tous les jours de mon affection?

Les sentiments sont comme une plante. Ils ont besoin d’être arrosés, sinon ils se dessèchent. Le désir, au bout d’un certain temps vécu ensemble, ne se nourrit plus d’indifférence. Quant à l’amour, c’est une lapalissade de rappeler qu’il doit être réciproque pour être heureux. Il n’est pas forcément nécessaire de poser de grands actes : un petit geste suffit, un regard aimant, un mot un peu tendre écrit sur un post-it permettent de rappeler quotidiennement à notre conjoint que nous l’aimons. Et ce n’est pas grave si cela paraît fleur bleue : vous n’êtes pas censés le publier sur Facebook.

3/ Est ce que je lui consacre suffisamment de temps ?

Le danger est de devenir des colocataires au lieu de rester des amants. Ce n’est pas parce que l’on se connait depuis longtemps et que l’on vit sous le même toit qu’on ne risque pas de s’éloigner l’un de l’autre. Pour rester un couple, il est important de passer du temps ensemble, à deux et seulement à deux, même si parfois cela demande un effort. Aussi pour casser la routine du quotidien, pourquoi ne pas se prévoir un rendez-vous ensemble une fois par semaine? N’hésitons pas à prendre le temps de coordonner nos agendas pour caler un diner un peu soigné à la maison ou au restaurant, un ciné, un musée, enfin n’importe quelle sortie à deux, culturelle, sportive ou spirituelle, pourvue qu’elle soit vécue en couple.

4/ Est ce que je suis satisfaite de ma relation de couple?

Ce n’est pas toujours si simple de se poser cette question, car elle suppose qu’on accepte de remettre en cause son couple et de se trouver en désaccord avec son conjoint. Mais c’est pour faire grandir notre relation, ne le perdons pas de vue ! Aussi il ne faut pas avoir peur de prendre un peu de distance, et de se demander: « comment je réagis quand je suis insatisfaite ? Est-ce que je me renferme? Est-ce que j’ose en parler à l’autre ? ». Les oppositions ne sont pas forcément annonciatrices de rupture : ce n’est pas parce que l’on n’est pas d’accord que l’on ne s’aime plus. Ce sont plutôt les non-dits qui engendrent des frustrations et des incompréhensions qui se transforment parfois, et souvent trop tard, en conflits. Les discussions franches, mais respectueuses, enrichissent le couple en augmentant la confiance et la simplicité des relations.

5/ Enfin, est ce que je sais demander pardon à mon conjoint, et est-ce que je sais aussi accepter qu’il le fasse ?

Nous sommes tous différents face au pardon. Pour certains, c’est naturel de s’excuser quand on a eu tort. Pour d’autres, cette démarche est beaucoup plus difficile, mais elle a d’autant plus de valeur. Chaque couple réagit donc différemment quand l’un des deux, ou les deux, s’estiment blessés. Mais quel que soient les tempéraments, il est vital que le pardon trouve toute sa place pour ne pas laisser l’amertume s’installer. Et comme pour la reconnaissance ou l’affection, il ne faut pas le garder en réserve pour les grandes occasions. Au contraire, apprenons à le donner et à le recevoir pour les petites choses (une critique, une trait d’humour blessant, un manque d’attention, etc…). Nous aurons moins de mal à l’accorder, ou à le demander, le jour où notre couple aura des blessures plus grandes à surmonter.

 

© pinterest

Laisser un commentaire