5 conseils pour aider votre aîné à accepter la naissance de bébé

5 conseils pour aider votre aîné à accepter la naissance de bébé

Si l’arrivée d’un nouvel enfant est déstabilisant pour les parents, c’est un vrai tremblement de terre pour l’aîné qui avait, jusque-là, l’exclusivité de l’attention. Les premières semaines sont souvent un peu chaotiques. Il faut prendre ses marques. Faire connaissance avec ce petit être et, doucement, l’intégrer au quotidien de la famille. En tant que parent, on fait ce qu’on peut pour que chacun trouve sa place, malgré la fatigue et les pleurs parfois incompréhensibles. Et petit à petit on construit ce nouvel équilibre.

Mais dans le processus, il arrive souvent que le « grand » soit échaudé. Nous qui avions rêvé qu’une belle complicité s’installe dès le début, nous nous heurtons à des « bon, il retourne quand le bébé à la maternité ? » voir pire « je voudrais bien qu’on le mette à la poubelle ». La complicité fraternelle rêvée par tous les parents n’est pas donnée d’emblée. Elle se construit au fil du temps et ne peut exister que si chacun trouve sa place et se sent en sécurité affective. Pour cela, il faut garder quelques notions en tête :

Préparez votre aîné :

  • Rassurez-le sur sa place dans votre cœur et sur le fait que l’amour se multiplie. Dites-lui et répétez-lui que vous l’aimez autant qu’avant et autant que le nouveau bébé. Pour cela je vous conseille le très beau livre Un amour de petite sœur d’Astrid Desbordes et Pauline Martin.
  • Expliquez-lui comment le moment de la naissance va se dérouler pour lui : qui va le garder, combien de temps ça va durer, etc. « La semaine précédant la naissance de ma seconde fille, mon aînée avait son spectacle de fin d’année. Je lui avais dit qu’il était possible que je le manque et que si c’était le cas sa mamie serait là et filmerait tout pour que je puisse le voir ensuite. »
  • Expliquez-lui qu’au début maman et papa risquent d’être un peu fatigués et débordés mais que cela ne va durer qu’un temps. Pour cela, le livre de Bob Graham intitulé le nouveau bébé est très bien fait, très représentatif de ce qui se passe dans une famille à l’arrivée d’un nouvel enfant.

Aidez-le à s’exprimer

  • Il est important que votre enfant comprenne que l’arrivée du bébé ne dépend pas de lui. Le projet d’avoir un nouvel enfant est bien celui des parents. Il est important d’associer votre aîné à ce projet tout en lui accordant une juste place. Vous pouvez, par exemple, lui demander son avis sur le prénom ou sur la couleur de la chambre, mais le choix final vous revient. « Au moment de Noël, notre fille aînée nous a proposé d’appeler le bébé à naître Jésus. Nous l’avons remercié pour cette proposition puis nous lui avons expliqué que le prénom est comme un cadeau que les parents offrent à leur enfant, et que c’était donc à nous de le choisir »
  • Lisez-lui des histoires qui parlent de naissance et discutez avec lui de ce que cela évoque pour lui.
  • Ressortez des photos de sa propre naissance et de ses premiers mois, et expliquez-lui tout ce qu’on a fait pour lui et avec lui, afin qu’il constate qu’il a été aussi choyé que son petit frère ou sa petite sœur. Laissez-le regarder et reformuler pour lui-même. « Cela a beaucoup rassuré mon aînée de constater qu’elle aussi dormait sur moi tout bébé, que ce n’était pas un traitement de faveur que je faisais à sa sœur ».

Respectez ses émotions

  • Il est important d’entendre et d’accueillir les émotions de votre enfant. Tout enfant, qu’il l’exprime ou non, est traversé de sentiments contradictoires à l’idée de devoir partager l’amour de ses parents. Laisser-le exprimer ses sentiments. La colère, et la jalousie sont normales. Faites comprendre à votre enfant qu’il a le droit de les ressentir, qu’il n’est pas obligé d’aimer sa sœur ou son frère. Par contre, soyez clair sur le fait que quelque soit ses sentiments il doit respecter le bébé et ne jamais le blesser.
  • N’essayez pas de forcer le lien. Laissez vos enfants vivre leur histoire. Vous pouvez observer à voix haute les réactions du bébé quand il voit votre aîné (ses sourires, ses cris, etc…). Cela lui donnera envie de se rapprocher de son cadet.

Valorisez-le

  • Il est évident que votre enfant sera la première personne à venir vous rendre visite à la maternité, alors dites le lui. Verbalisez cette place particulière qu’il occupe.
  • Vous pouvez lui confier la responsabilité de choisir le doudou du bébé. Il sera ravi d’avoir ce rôle. Il sait à quel point un doudou est important.
  • Au moment de la naissance, après qu’il ait offert le doudou qu’il aura choisi au bébé, vous pouvez lui offrir un petit cadeau pour lui signifier que vous avez aussi pensé à lui. Vous pouvez également imaginer un petit cadeau / une petite attention à lui offrir chaque jour le temps de votre séjour à la maternité. Ainsi il saura que même si vous n’êtes pas là vous pensez à lui.
  • Votre aîné peut ressentir un fort sentiment de perte de confiance à la naissance du second. Il n’est plus le centre de l’attention. Il perd son exclusivité. Par conséquent, il se peut qu’il ressente des sentiments négatifs à l’égard du bébé. Cette situation va lui renvoyer une image négative de lui-même. Il est donc essentiel de le rassurer, de l’écouter et de le valoriser en pointant tout ce qu’il sait faire, en lui montrant tous les avantages de sa position de “grand”. Par exemple, si il vous aide avec le bébé, remerciez-le et valorisez-le auprès de votre entourage. « Notre seconde fille est née en été, quand nous sommes partis en vacances, nous avons fait remarquer à notre aînée que sa petite sœur ne pouvait pas nager dans la piscine, ni manger de glaces, cela a conféré à son statut de grande sœur une saveur particulière. »

Passez du temps de qualité ensemble

  • Avec l’arrivée de bébé, difficile de consacrer autant de temps qu’avant à l’aîné. Vous pouvez demander de l’aide à son papa, à ses grands-parents ou à ses parrain/marraine. De cette manière, il ne se sentira pas isolé ou rejeté. Déléguer est une bonne chose, pour autant, pour vous comme pour lui, cette solution c’est pas totalement satisfaisante. C’est pourquoi il est aussi nécessaire de vous ménager un vrai temps de qualité à deux. Jane Nelsen parle de 10 à 15 minutes de totale disponibilité par jour pendant lesquelles l’enfant choisit une activité qu’il souhaite faire avec sa maman. Ainsi, il anticipe ce moment, le prépare dans sa tête. Il sait qu’il aura votre attention exclusive pendant ce temps qui lui sera dédié et que ce moment reviendra chaque jour. « Ma fille a eu beaucoup de mal à trouver sa place quand je suis rentrée de la maternité avec sa sœur, je lui ai proposé cette solution des 10 minutes par jour. Cela lui a fait beaucoup de bien de savoir qu’elle aurait ce temps dédié. Elle ne les utilisais pas toujours, parfois elle était trop occupée à jouer seule, mais psychologiquement, c’était important pour elle. Par ailleurs, quand elle venait me demander de jouer à un moment où je n’étais pas disponible (en train d’allaiter ou de changer une couche par exemple) cela me permettait de lui proposer de garder l’idée pour son temps dédié plutôt que de lui opposer un « non » ou un « pas maintenant ».
  • Organisez des activités en famille, avec le bébé. Faire une promenade, un jeu, lire un livre ensemble renforce le sentiment d’appartenance et vous permet de bâtir votre nouvel équilibre de famille.
  • Apprenez à votre aîné à jouer et à câliner son frère ou sa sœur, il a besoin d’être accompagné pour apprendre les gestes et la douceur à avoir avec un nouveau-né. De plus, cela lui plaira de partager ce temps autour du bébé avec vous.

Et surtout, ne culpabilisez pas. Dans les moments de crise, soyez douce avec vous mêmes, vous faites du mieux que vous pouvez et c’est déjà énorme.

 

Lire aussi

http://www.mamanvogue.fr/comment-gerer-son-aine-quand-le-second-pointe-le-bout-de-son-nez/

http://www.mamanvogue.fr/la-place-de-l-aine-dans-la-fratrie-dur-dur/

 Mathilde M, auteure du blog www.mesloupiottes.com
© pinterest

Les Mamans

Marie, Paola, Bérénice, Florence, Tiphaine, Astrid, Lorraine... Plus d'une centaine de mamans participent à l'élaboration de ce site, pour une plus grande diversité de conseils, d'avis, de bons plans, de coup de pouce et de témoignages.

Vous voulez nous aider ? Vous avez besoin de conseils ? Vous voulez donner votre témoignage ?
N'hésitez-pas à nous contacter !

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue