5 bonnes raisons de ne jamais dire que votre enfant est un génie

5 bonnes raisons de ne jamais dire que votre enfant est un génie

Votre enfant a marché à 9 mois, a été propre à un an et demi, et a dit ses premiers mots à 6 mois ? En plus, c’est le chouchou de la maîtresse car bien évidemment, il est sage comme une image et il est copain avec toute la classe ? Et pour couronner le tout, chez vous il se couche sans sourciller, avale même des choux de Bruxelles en se régalant et range sa chambre sans que vous ne le lui demandiez ? Votre enfant est un génie, c’est certain. Mais plutôt que de vous en vantez, on vous conseille de jouer profil bas, et voilà pourquoi :

Raison n°1 : vous vous trompez sûrement !

Il faut se l’avouer, nous ne sommes pas toujours très objectifs sur les qualités de nos enfants. Ce que l’on perçoit comme extraordinaire est en fait assez commun. Nos yeux de parents aimants transforment la réalité pour en faire quelque chose d’exceptionnel. Pas plus tard qu’hier, je regardais avec émotion et fierté ma fille de 10 mois qui faisait « au revoir » de la main, et je disais à mon mari « Regarde comme elle est intelligente ! », ce à quoi il me répondit assez justement « …Enfin, c’est assez normal de dire au revoir de la main à son âge, non ? »

Raison n°2 : vous allez perdre des amis !

Rien de pire en effet qu’une maman qui ne parle que de ses enfants, surtout si c’est pour dire qu’ils sont fantastiques. Car en face, votre amie qui vous écoute a certainement un enfant normal, qui ne mange pas de tout, n’aime pas aller sur le pot, fait des colères en public de temps et temps et la réveille parfois la nuit… Alors si votre enfant est vraiment parfait, n’en parlez pas et soyez à l’écoute de vos amies !

Raison n°3 : vous trouvez votre enfant génial, mais… votre entourage un peu moins !

Eh oui, plus vous vanterez les qualités de vos enfants, plus ses défauts sauteront aux yeux de vos amis et votre famille ! Ah, il parle couramment deux langues et sait lire à 4 ans ? Peut-être, mais quand je lui donne un carré de chocolat, il ne dit même pas merci ! Bah oui, c’est vraiment difficile d’être parfait :o)

Raison n°4 : dire de son enfant qu’il est génial porte malheur !

Il ne faut par exemple jamais – ô grand jamais ! – dire de son bébé de 4 mois : « Bien sûr, il fait ses nuits ! ». La nuit qui suivra, au 3ème réveil nocturne, vous vous en mordrez les doigts. Ne jamais dire : « Quel bonheur ! Mes enfants ne sont jamais malades ! » : le lendemain, vous passerez la matinée chez le pédiatre. Je ne sais pas s’il existe une théorie scientifique à ce sujet, mais d’un point de vue purement empirique, ce phénomène est incontestable : à la minute où vous vantez une qualité de votre enfant, celui-ci (certainement inconsciemment) se fait un malin plaisir à prendre le contre-pied. Louer l’attitude d’un de nos enfants nous conduit vite à redevenir humble !

Raison n°5 : last but not least, ce n’est peut-être pas très bon pour votre enfant.

Bien sûr c’est fondamental que nos enfants soient bien dans leurs baskets, et leur parler positivement d’eux est un des piliers de la confiance qu’ils ont en eux. Mais leur dire qu’ils sont super n’empêche pas non plus de leur rappeler de temps en temps leurs petits défauts. On connaît tous un enfant tellement sûr de lui qu’il regarde les adultes avec un air si prétentieux qu’il est difficile de ne pas avoir envie de le remettre à sa place ! Quel instit’ ne s’est pas déjà retrouvé en face de parents qui estimaient que leur enfant avait toujours raison ? Difficile d’entendre que parfois notre enfant turbulent pose problème au sein de la classe (« Mais ce n’est pas possible, il est tellement sage à la maison, vous devez vous tromper !! »). Ne pas considérer son enfant comme un génie, c’est se préparer – et le préparer aussi – à entendre des choses parfois un peu difficiles, mais qui font partie de la vie.

Valentine de La Celle

Lire aussi

Identifier et accompagner un enfant à haut potentiel

« Mon fils a été reconnu surdoué à 4 ans »

Etre bienveillant lorsque lorsque l’enfant est hypersensible