5 beaux livres et témoignages sur l’infertilité et l’espérance

5 beaux livres et témoignages sur l’infertilité et l’espérance

La souffrance des couples en espérance d’enfant concerne aujourd’hui un couple sur six. L’épreuve de l’infertilité fait surgir une multitude de questions qui traversent le couple. Doute, colère, sentiment d’infériorité, repli sur soi, culpabilité, mise à l’épreuve du couple… Voici 5 ouvrages exceptionnellement beaux et profonds qui parleront aux couples en attente d’enfant, et à leur entourage aimant.

Maud Jan-Ailleret, « Donne-moi des fils ou je meurs »

L’auteure traite dans ce livre d’un sujet difficile à aborder et souvent tabou : les fausses-couches et la mort in-utero. Une histoire inspirée de la vie de l’auteure qui a eu des difficultés à avoir des enfants et qui a vécu plusieurs fausses-couches. Elle nous livre toutes les difficultés qu’elle a vécu au quotidien: la maladie génétique, l’handicap, les fausses couches, examens médicaux et la mort. Ce roman est une véritable bouée de secours et une bouffée d’oxygène. Une bouteille lancée à la mer ! « Vous n’êtes pas seuls à vivre cette situation ! On peut s’en sortir même si c’est très difficile ! ».

« Dans le livre, on découvre que Laure est porteuse d’une anomalie génétique qui entraîne beaucoup de fausses-couches. Je suis également porteuse de cette pathologie au nom un peu barbare : une translocation roberstonnienne équilibrée. Il s’agit d’un type peu courant de remaniement chromosomique provoqué par 2 chromosomes particuliers qui fusionnent. En fait, environ 1 nouveau-né sur 1.200 a une translocation robertsonienne. Comme les porteurs sont, pour la plupart, sains et qu’ils ont une durée de vie quasi normale, beaucoup ne découvrent jamais leur remaniement chromosomique. La translocation peut être transmise dans des familles sur plusieurs générations sans que personne ne la découvre. C’est d’ailleurs ce qui a été mon cas ; il n’y a jamais eu beaucoup de naissances aux générations précédentes dans ma famille mais le constat s’était arrêté là.  »

« J’aurais tellement voulu que l’aventure se finisse bien ! Je voulais tant agrandir ma famille que je me suis engagée dans un combat plus fort que tout, j’étais obstinée, butée, j’aurais tout donné pour avoir ce troisième. En réalité, je crois que je n’acceptais pas mon impuissance. La vie est une étrange alchimie de lutte et de résilience. Il m’a fallu un bon nombre de claques pour réellement m’en apercevoir. Étonnamment, une fois qu’on l’a compris (autant dans sa tête que dans son corps), ça va beaucoup mieux. J’ai déjà deux petits miracles, arrivés, qui plus est, naturellement au milieu de tout ce chaos. Désormais, pour le reste, on laisse la vie nous conduire vers ce que nous avons à vivre… aucune projection, on vit jour après jour et on essaie de profiter au maximum de ce que l’on a déjà ! »

 

Nous avons eu la chance d’interviewer Maud ici : Son témoignage

On vous recommande vivement cet ouvrage magnifique https://www.grasset.fr/livres/donne-moi-des-fils-ou-je-meurs-9782246821274

 

 

Blanche Streb, « Eclats de vie »

D’une plume juste et sensible, Blanche Streb nous livre le récit haletant des cinq années qui ont bouleversé sa vie et celle de son mari. Au fil de ces pages éclatantes d’humanité et d’espérance, le lecteur pénètre dans le coeur d’une femme confrontée à l’épreuve : de l’erreur médicale aux deuils, en passant par les angoisses de la stérilité. Alors que tout semble voler en éclats, elle trouve la force de continuer à rire, à vivre et à y croire.

Son témoignage est passionnant parce qu’il nous place à ses côtés, au milieu des joies et des épreuves qu’elle rencontre sur son parcours de vie. Elle dit ce qu’elle vit, avec le coeur et avec beaucoup de sensibilité. Un véritable hymne à la vie.

 

Extrait – « Je suis du coton. Je suis une très grosse boule de coton. Le cinéma va me détendre, j’en ai besoin. Je sais que c’est pour bientôt. Une intuition. Cette grossesse aura finalement été à l’opposé de ce que j’imaginais. Je m’étais toujours vue belle enceinte, plus féminine que jamais, crème anti-vergetures et boucles d’oreilles, gambadant jusqu’au dernier jour sur mes deux jambes-pas-du-tout-gonflées. Mon tableau aura plutôt été : arrêts de travail, fatigue, contractions permanentes, angoisses… Jusqu’à ce jour terrible du mois d’avril où l’échographiste nous a lancé au visage : « Il y a un problème, votre bébé ne grandit plus. On va vous hospitaliser tout de suite, on procédera peut-être à l’extraction aujourd’hui. » Extraction… Quelque chose s’est cassé ce jour-là et ne cesse de me hanter… »

 

« J’ai rarement été aussi bouleversée par un livre. D’habitude, je n’aime pas trop les témoignages parfois impudiques ou déplacés, mais cette fois j’ai vraiment été très émue par cette épreuve et la manière dont l’auteur l’a vécue et dépassée, le tout étayé d’une foi chrétienne remarquable. Le livre est très bien écrit, c’est une oeuvre littéraire également , et l’on est « pris » d’un bout à l’autre. Je l’ai passé à mon mari, tout en le prévenant que c’était un ouvrage « de femme », il l’a lu et m’ a dit ensuite qu’il avait beaucoup appris sur la féminité. Depuis, je l’ai déjà offert et continuerai de le faire. Un grand bravo! Avec toute mon admiration ».

« Un livre que Je n’ai pas pu reposer sans le lire en entier , une plume qui m’a fait verser des larmes et un parcours de couple qui tient ses valeurs malgré les tempêtes »

Un magnifique témoignage à lire ici https://www.librairie-emmanuel.fr/eclats-de-vie-p-149814

 

 

Michel et Marie Mornet, « Quand l’enfant se fait attendre »

Aujourd’hui, un couple sur six rencontre des difficultés à concevoir un enfant, tandis que la société véhicule l’image d’un bonheur conjugal avec deux enfants. Les conjoints confrontés à la stérilité vivent une épreuve douloureuse. Chacun est touché au plus intime. Éprouvé, anéanti parfois, le couple se sent marginalisé ou, pire encore, culpabilisé :  » Et si c’était de ma faute ?  » Une foule de questions l’assaille. À qui en parler ? Que faire ? Faut-il croire aux miracles de la médecine ? Que penser de l’adoption ? Quel sens peut bien avoir notre vie sans enfants ? L’enfant viendra-t-il avec le temps ?

Michel et Marie Mornet ont eux-mêmes vécu cette situation.

Mais ils n’ont jamais voulu baisser les bras face à ce qui peut paraître comme une fatalité insurmontable. Appuyés sur l’expérience de nombreux autres couples, ils livrent témoignages et réflexions sur les difficultés rencontrées, les espoirs suscités par les progrès de la médecine et l’espérance qu’ouvre la lumière de la foi.

Cet ouvrage à la fois concret et profond s’adresse aussi à tous ceux qui côtoient dans leur entourage ces couples éprouvés, pour les aider à mieux comprendre leurs détresses et leurs attentes…

https://www.decitre.fr/livres/quand-l-enfant-se-fait-attendre-9782915313079.html

 

 

Olivier et Joséphine Mathonat, « Attendre et Espérer – Itinéraire d´un couple sans enfant »

Mariés depuis 2012, Olivier et Joséphine vivent l’épreuve de l’infertilité.
Dans ce témoignage d’une grande délicatesse, ils partagent avec pudeur la terrible souffrance de « cette absence qui devient trop présente ». Ils racontent surtout le long chemin qu’ils ont parcouru pour apprendre à passer d’une vie subie où la souffrance prend toute la place, à un consentement au réel qui, paradoxalement, leur apporte la joie. Un hymne à l’espérance.

Plus qu’un témoignage, Attendre et espérer est aussi une réflexion sur les questions que pose le recours à la PMA, les problèmes que cela soulève, sans pour autant juger ceux qui y ont recours.  » Après plusieurs années d’attente, après tant de pleurs, tant d’espoirs déçus, la souffrance peut nous conduire à poser des choix que nous n’aurions, en conscience, pas voulus. Cela, nous en avons fait l’expérience à de nombreuses reprises autour de nous. La souffrance émousse notre lucidité, elle atténue considérablement notre volonté.  »

Energiques et décidés, ils ont également créé les week-ends Esperanza, pour les couples sans enfant.

 

 

Voici une lecture réconfortante qui donnera courage à tous eux qui endurent l’épreuve de l’infertilité, mais éclairera aussi leur entourage et toutes les personnes qui souffrent. https://www.librairie-emmanuel.fr/attendre-et-esperer-p-148459

 

 

Marie Cabaud-Meaney, « Une grossesse tant désirée »

De nos jours, de plus en plus de couples rencontrent des difficultés à avoir un enfant : près d’un couple sur six ! Dans le milieu catholique où l’on célèbre la famille, on entend des discours qui s’avèrent, hélas, peu consolants : « Un couple marié sans enfants est-il considéré comme une famille ? » ou « La fécondité d’un couple se limite-t-elle aux enfants ? ».
Ayant traversé cette « impossible souffrance » après 9 ans d’attente pour attendre une petite fille, l’auteur transmet le témoignage de son couple et sa réflexion le long des années pour envisager un accompagnement positif, patient, face au désarroi même du couple infertile, peinant aussi devant l’incompréhension de leur entourage.

Guidée par une foi chevillée au corps, elle propose des repères humains et spirituels pour soulager le vécu de ces nombreux couples. Son enquête autant philosophique que sociale offrira de bons critères de discernement : les multiples assistances médicales (inséminations artificielles, fivète, etc.) ne disent pas tout des risques pour l’enfant, la femme, le couple, ni des traumatismes psychologiques et spirituels…

https://www.librairie-emmanuel.fr/une-grossesse-tant-desiree-p-132708

livre de l’emmanuel

Photo principale ©neo-peauapeau