10 choses qui changent quand on devient maman !

10 choses qui changent quand on devient maman !

Avant j’étais « pas maman » mais ça c’était avant … En gros « C’est tout comme avant mais pas pareil… et en mieux ! » parce que maintenant on a :

  1. Des réflexes primitifs accrus : alors qu’en grandissant, nous nous étions gentiment ramollis par notre société d’assistés, voilà que nous redécouvrons, nos bons vieux réflexes primitifs ! Empêcher le verre d’eau de tomber pour la énième fois, empêcher l’assiette pleine de semoule de se retourner, retenir in extremis Junior se lançant joyeusement du haut de l’escalier, attraper par le colback le petit dernier qui fonce dans l’eau sans brassards, s’imaginant bébé-poisson avec des branchies… bref, des réflexes surdéveloppés à faire mourir de honte le plus intelligent robot IA !
  1. Une vigilance supérieure à la NASA : quand on arrive dans un lieu, n’importe où, nos yeux et notre cerveau sondent en l’espace d’une seconde tous les potentiels dangers de mort et de honte ainsi que toutes les possibles portes de sortie pour prendre la fuite rapidement si besoin. Un diagnostic que 007 peut aller retourner apprendre à l’école du MI6 !
  1. Un répertoire musical permettant de se reconvertir professionnellement un jour si besoin : Vous cherchez à animer une soirée, un anniversaire, une garden party, Maman est disponible sur commande pour chanter plus d’une trentaine de chansons/comptines par cœur tout en faisant d’autres activités (y compris dormir !) – Trop forte Maman !
  1. Un emploi du temps maitrisé, que même le secrétaire du Président ne conçoit pas : fini les problèmes de paresse et de journées devant la télé avec la désagréable sensation le soir de ne pas avoir été utile à ce monde : du lever au coucher, Maman gère et à la fin de la journée : elle se couche fatiguée (probablement), mais heureuse d’avoir, à nouveau, mener à bien une journée de folie ! Maman Présidente !

  1. Une connaissance parfaite de toutes les facettes de la Vie : Vice-versa avec Colère, Tristesse, Joie, Peur et Dégoût est un tantinet simpliste et aurait mieux fait de s’appeler 50 nuances d’émotions. Maman, c’est la gemmologue professionnelle de la Vie. Le diamant brut est fade par rapport au joyau de la Vie et c’est elle qui l’étudie le mieux.
  1. Des talents d’une Reine du shopping par excellence: Ma chériiiiiie, tu étais complètement à côté de la pompe ! Maintenant tou es magnifaïk  mais surtout 1.utile, 2. pratique, 3. pas trop cher 4. Joli. Shopping Modeuse professionnelle pour toute la famille et la maison : Christina et Valérie Damidot peuvent ravaler leurs conseils !
  1. Une maîtrise parfaite de la langue française : fini l’argot… tu causes enfin la France et de manière classe et polie. Exemplarité et mimétisme de tes enfants oblige… Conjugaison, syntaxe, orthographe ne font plus qu’un : « Bescherelle ta mère » sera la seule familiarité tolérée !
  1. Une cible inratable ! Amour Gloire et Beauté restent pour les années 90. Le référentiel de vie change. Les objectifs deviennent plus clairs, plus gros, bref inratables : le bonheur de mes enfants, le bonheur en famille. Cible numéro 1 : la famille.
  1. Un CV de diplomate international : fini la soupe au lait. Les angles s’arrondissent peu et peu pour devenir candidate légitime au prochain mandat de secrétaire générale des Nations Unies ! Maman, elle est encore plus vitale que Banki Moon et Antonio Guterres. Négo, transac’, relais de paroles, arrangements… chantages, pots de vins… heu… Ambassadrice de la paix sociale en famille, Maman, c’est le pion stratégique, le garde-fou de l’ambiance familiale.

Bref quand on devient maman, on devient aussi le :

  1. Héros préféré de nos enfants : De Cendrillon à Spiderman, les héros de Disney et Marvel font rêver mais ne sont pas réels et dans la vraie vie n’arriveraient pas à la cheville d’une maman lorsque pour elle, les sacrifices les plus redoutés avant d’avoir un enfant ne sont plus si importants. « Depuis que je suis maman j’ai découvert ce que voulait vraiment dire aimer quelqu’un plus fort que sa propre vie ». Outre la force intérieure héroïque qui jaillit parfois au cœur même de nos gros points faibles, il n’y a pas que nos vertus qu’on découvre : il y a aussi certains muscles dont on ignorait l’existence !

© Virginie Hamon pour MAMAN VOGUE

Lire aussi :

Dix choses à ne pas dire à une jeune maman épuisée

Ce que j’aurais aimé qu’on me dise avant de devenir maman !